Jouer avec des bulles, c'est rigolo

Avis sur The Big Short : Le Casse du siècle

Avatar -Marc-
Critique publiée par le

Le film démarre très bien: quelques scènes fortes, des enchainements réussis, des dialogues percutants, mais rapidement cela tourne à la démonstration militante. Cela devient pénible.

Les banques, les grands cabinets d'affaire, les spéculateurs jouent avec votre argent. Ils tiennent votre destin entre leurs mains. Vous le saviez? Aucune importance, cela ne change rien.

Les chevaliers blancs qui jouent à crever les bulles peuvent s'attribuer le mérite d'assainir le système, mais ils ne font que spéculer contre les premiers pour leur propre profit.
Ca ne suffit pas: les moyens des grands groupes leur permettent de soutenir des coques vides. Ca doit leur couter très cher, mais ils tiennent tant qu'aucun vent de panique ne les submerge.
C'est Michael Burry (Christian Bale), l'un des chevaliers blancs, qui le déclenche sans scrupule en annonçant à ses clients la cessation des remboursements de son groupe.

Mais les pires sont peut-être ceux qui par idéologie, comme Ben Hocket (Brad Pitt), ou le réalisateur, ou encore tous ces hommes qui s'agitent sur la scène politique et sont prêts à mettre des millions de gens à la rue, juste pour avoir raison, pour montrer à quel point le système est pourri.

"Grâce aux Dieux ! Mon malheur passe mon espérance" Jean Racine _ Andromaque.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 387 fois
10 apprécient · 3 n'apprécient pas

-Marc- a ajouté ce film à 4 listes The Big Short : Le Casse du siècle

Autres actions de -Marc- The Big Short : Le Casse du siècle