Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Bande-annonce
Affiche The House That Jack Built

The House That Jack Built

(2018)
7.2
  1. 0
  2. 3
  3. 9
  4. 9
  5. 20
  6. 23
  7. 59
  8. 77
  9. 49
  10. 12
  • 261
  • 34
  • 2.7K

États-Unis, années 70. Nous suivons le très brillant Jack à travers cinq incidents et découvrons les meurtres qui vont marquer son parcours de tueur en série. L'histoire est vécue du point de vue de Jack. Il considère chaque meurtre comme une œuvre d'art en soi. Alors que l'ultime et inévitable...

Casting : acteurs principauxThe House That Jack Built

Casting complet du film The House That Jack Built
Match des critiques
les meilleurs avis
The House That Jack Built
VS
Avatar Alex La Biche
7
Kill Art Mbappé

L'art est partout. De ta façon de t'habiller à celle de caresser les fesses de ta moitié (ou tiers pour les plus frivoles), l'art est partout. D'une façon de soulever la coupe du monde à la manière de dresser une table et présenter une entrecôte saignante, l'art est partout. Tout a une portée esthétique, et donc artistique, pour qui peut voir. Et si le logo du festival de Cannes n'apparaît pas, comme à l’accoutumé, en début de la bobine de The House that Jack Built,...

5
Monsieur Propre

Quand un individu est confronté à la critique, il réagit en règle générale de deux manières. Soit il change de comportement, soit il persiste et signe, s’imaginant trouver là un gage d’authenticité, sans bien souvent réussir à échapper à la caricature. Lars Von Trier appartient à la seconde catégorie. Conspué, vilipendé pour sa réputée misogynie, sa fascination pour Hitler, son nihilisme, et d’autres motifs, l’ex persona non grata du festival de Cannes a décidé de mettre les bouchées... Lire l'avis à propos de The House That Jack Built

6
Critiques : avis d'internautes (12)
The House That Jack Built
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La Philosophie que Lars a bâtie

Après son statut de Persona non Grata au Festival de Cannes de 2011, Lars von Trier revient (au Festival de Cannes), avec un nouveau film, en Hors Compétition. Se serait - il assagi ? Par espoir, peut être de regagner la confiance du Festival et de peut être se faire pardonner... La réponse est : Non. Lars von Trier revient avec un film absolument politiquement incorrect.... Lire la critique de The House That Jack Built

23 8
Avatar CinemaDreamer
10
CinemaDreamer ·
Par delà le scandale...

Lars Von Trier aime le scandale. C'est même sa marque de fabrique. 7 ans après ses propos sur Hitler qui lui avaient valu un bannissement du festival de Cannes, qui l'avait déclaré Persona non grata, le voilà de retour sur la Croisette. En grande forme. The House that Jack Built, présenté en Séance de Minuit Hors Compétition, est un énorme doigt d'honneur... Lire la critique de The House That Jack Built

5
Avatar dam-charron
9
dam-charron ·
Punk is not dead !

J’avais conspué le bonhomme lors de ses commentaires douteux sur Hitler il y a 7 ans lui valant une expulsion manu militari de Cannes et persona non grata jusqu’à ce jour. Mais grâce à The House that Jack Built, je comprends beaucoup mieux, Lars est totalement punk (ce n’est pas une posture), chez lui la provocation est érigée en art, et l’art en acte destructeur (qu'il reconstruit avec ses... Lire l'avis à propos de The House That Jack Built

1
Avatar Fred Bloodgreen
9
Fred Bloodgreen ·
Découverte
Ce film se fera descendre par la critique...

... et ça sera (partiellement) mérité. Lars von Trier avait pourtant un sujet en or : un serial killer autiste maladivement maniaque de l'ordre et de la propreté, voilà qui avait le potentiel d'une farce gore assez jubilatoire. Les deux premiers "chapitres" exploitent d'ailleurs assez bien le comique sombre et violent de l'histoire et laissent présager, esthétique solide à l'appui,... Lire la critique de The House That Jack Built

2
Avatar Alexandre Agnes
4
Alexandre Agnes ·
Lars ne va pas bien

Preuve que Cannes n'est qu'excès dans la réaction, personne n'a quitté la première projo de The House That Jack Built à Paris. Pas que le film soit un chef d'oeuvre malgré tout : Lars Von Trier s'y livre à une psycho-analyse outrancière et transparente, préférant surexpliciter son mal-être et son apitoiement moral (Jack, c'est lui, et il mérite logiquement l'Enfer, comme le cinéaste le... Lire l'avis à propos de The House That Jack Built

2
Avatar Born To Watch
5
Born To Watch ·
Toutes les critiques du film The House That Jack Built (12)
SéancesThe House That Jack Built
Projeté dans 1 cinéma cette semaine
ou
Toutes les séances pour The House That Jack Built
Bande-annonce The House That Jack Built