Affiche The King of New York

Critiques de The King of New York

Film de (1990)

Le retour du roi.

Tourné en 1989, "The king of New York", échec à sa sortie, est aujourd'hui considéré comme une oeuvre culte, un des films les plus aboutis d'un Ferrara sortant enfin de l'underground et pas encore récupéré par l'intelligentsia, qui livrera juste après son sulfureux "Bad lieutenant" et le définitif "Nos funérailles". Produit avec des capitaux italiens, "The king of New York" permet cependant à... Lire l'avis à propos de The King of New York

28
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

Ô l'Abel bleu !

"The King of New York" est un bon film d'Abel Ferrara, mais quand vient le générique de fin, je ne peux m'empêcher de penser qu'il passe à côté du très bon film qu'il aurait pu être. Comme à chaque fois que j'aime une de ses réalisations en fait. Y'a toujours quelque-chose qui cloche. Dans "Bad lieutenant", il en fait trop, surligne trop tout. Dans "The Addiction", que pourtant j'apprécie... Lire l'avis à propos de The King of New York

21 3
Avatar Pravda
7
Pravda ·

Critique de The King of New York par Boris Villar

Cette fameuse lumière orange and teal, contraste d'orange et de bleu, de chaleur et de glace. Les rues sont en ruines, les hôtels sont splendides. Les poubelles se déversent, les papillons vivent une seule nuit. Le Plaza est ton château, Donald est ton copain. L'argent te met dans la poche les élites bourgeoises comme les racailles des rues. Tu t'es imposé seul tyran de... Lire l'avis à propos de The King of New York

9 1
Avatar Boris Villar
9
Boris Villar ·

La contamination du mal

Avec The King of New York, son sixième film, Abel Ferrara signe une oeuvre violente où il nous immerge dans le milieu du crime organisé, ainsi que les hautes sphères politiques, de New York. Il reste surtout braquer sur Frank White, un gangster qui sort de prison et qui souhaite se mêler à la politique, malgré de nombreuses oppositions, qu'elles soient officielles ou non.... Lire la critique de The King of New York

19 3
Avatar Docteur_Jivago
7
Docteur_Jivago ·

Pour Christopher Walken

"King of New York" a aujourd'hui la réputation d'être la meilleure interprétation de Christopher Walken, et le plus grand film d'Abel Ferrara, cinéaste flingué, déjanté et bizarre. De fait, on est littéralement époustouflé par la présence de Walken, capturant dix émotions différentes en un regard, une expression, tour à tour... Lire la critique de The King of New York

5
Avatar Eric Pokespagne
6
Eric Pokespagne ·

I'm not your problem. I'm a business man.

Les dessous impitoyables du monde criminel de New York sont examinés de façon explicite dans King of New York, film d’Abel Ferrara avec Christopher Walken en tête d’affiche. A sa sortie de prison, le parrain Frank White est déterminé à retrouver sa place dans le monde souterrain new-yorkais et ne perd pas une seconde pour remettre la... Lire la critique de The King of New York

9 1
Avatar Jake Elwood
7
Jake Elwood ·

Ferrara, je te hais. Tu es un génie et pourtant tu es incapable de faire un film complet.

En soi, le scénario est plutôt convenu, un grand baron de New York sort de taule, et il est pas cont... Je veux dire qu'il est bien décidé à reprendre le contrôle de son empire à grands coups de bastos. Le film n'est pas avare en scènes bien violentes et nous embarque directement à un rythme assez effréné. Notre cher ami Abel est beaucoup moins porté sur l'experimentation visuelle que sur New... Lire la critique de The King of New York

9 1
Avatar DaDoomyBear
6
DaDoomyBear ·

L'impasse

Dommage que Ferrara se perde un peu dans des délires outrageusement esthétisants (avec ces filtres bleus et rouges très forcés, on n'est pas loin des dernières productions portant le sceau "NWR") qu'il peine à renouveler et dans des facilités scénaristiques plutôt dommageables, car il y a vraiment dans "The King of New York" comme ailleurs une approche de la vie nocturne new-yorkaise unique.... Lire la critique de The King of New York

9
Avatar Morrinson
6
Morrinson ·

L'Abel rouge

Allez savoir pourquoi je croyais que ce Ferrara là était un peu moins mauvais que d'ordinaire... La faute au casting, j'imagine, particulièrement relevé, et des notes de mes éclaireurs, qui ne le sont pas moins. L'histoire est idiote de bout en bout, avec Christopher Walken en chef de gang qui sort de prison et replonge dans les affaires en massacrant allègrement tout ce qu'il peut afin de... Lire l'avis à propos de The King of New York

36 17
Avatar Torpenn
4
Torpenn ·

Manuel intime pour parfait petit trou-du-cul

Pour être le roi de la pègre new yorkaise, il faut : - avoir un costard à 15K$ et se trimbaler en limo. Ca c'est la base. Si t'as qu'une bicyclette, reste plutôt chez mémé, à l'évidence ça pourra pas le faire. - être entouré d'une bande de lascars sans cervelle avec 10 kgrs d'or autour du cou. - peloter ton avocate dans le métro, attendre les racketteurs et leur tournevis pour leur filer... Lire l'avis à propos de The King of New York

9 4
Avatar FPBdL
5
FPBdL ·