Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche The Neon Demon

Critiques de The Neon Demon

Film de (2016)

La belle au pays de la beauté fantasmée

Il était une fois des néons qui clignotent et qui éclairent de leur lumières vive inhumaine, rouge, violette, bleue et verte, des flashent qui crépitent dans de grandes pièces vides et des beautés de cire, des visages de porcelaine, des corps de lait dans un monde d'apparence, un monde plastique où règne le dieu beauté. Il était une fois un monde où tout est faux, les visages figés,... Lire la critique de The Neon Demon

108 6
Avatar Clode
8
Clode ·

Beauty is Everything.

Le temps d'un plan, j'y ai cru, au point d'en avoir une demie molle. Le temps d'un opening theme fracassant, me renvoyant au temps béni de Blade Runner, et dont les basses me parcourent l'échine avec une jouissance non dissimulées pour mes oreilles. Le temps d'une Elle angélique, lovée sur son sofa, la gorge dégoulinante de fausse hémoglobine, toute entière... Lire l'avis à propos de The Neon Demon

148 6
Avatar Gand-Alf
5
Gand-Alf ·

Cannibal beauty

Un film. Deux notions. La beauté et la mort. Avec Nicolas Winding Refn et The Neon Demon, la consonance cinématographique est révélatrice d’une emphase parfaite entre un auteur et son art. Qui de mieux qu’un esthète comme lui pour s’atteler à la critique du monde de la mode aux allures d’usine à rêves. Par conséquent, la radicalité du Danois est à double tranchant, pour le meilleur et pour le... Lire la critique de The Neon Demon

255 13
Avatar Velvetman
9
Velvetman ·

De l'usage de l'esthétique

Il était une fois une jeune femme fuyant son chez elle pour atteindre son rêve : être dans la lumière. Belle, jeune, vierge, pure et innocente, elle est pourtant prête à tout pour intégrer un monde où son seul atout (sa beauté) de son aveu même serait reconnu. Délaissant ainsi la clarté naturelle de la lune qui l'illuminait jusqu'alors pour les feux démoniaques des projecteurs de LA. A... Lire la critique de The Neon Demon

58 9
Avatar Chaosmos
10
Chaosmos ·

Poison Girl

Bon allez, pas d’introduction bien tournée pour cette fois, pour éviter toute confusion et parce qu’on colle des procès d’intention au film pas tout à fait pertinents, je vais commencer par quelques remarques : Non, le film n’est pas une critique de la mode. Il n’y a qu’à voir l’esthétique du film, empruntant volontiers au symbolisme saturé typique des publicités de parfums... Lire l'avis à propos de The Neon Demon

175 45
Avatar Antofisherb
5
Antofisherb ·

Splendeur et décadence.

La plastique, c’est hypnotique. La bande annonce, le clip, la publicité : autant de formes audiovisuelles à la densité plastique extrême qu’on louera pour leur forme en méprisant le plus souvent leurs velléités commerciales. Outils de promotion inféodés aux faiblesses de la masse pour le clinquant, ils sont ce que le cupcake est à la pâtisserie : une gourmandise... Lire l'avis à propos de The Neon Demon

120 16
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Tentation humaine

The Neon Demon était clairement une attente insoutenable. Si le nom de Nicolas Winding Refn ne suffit pas à me donner envie, on ne peut pas en dire de même du nom des acteurs (surtout actrices) et de la photographie à couper le souffle. Doté d'un synopsis particulièrement alléchant, le nouveau Refn était sur la ligne droite pour un éventuel prix au festival de Cannes.... Lire la critique de The Neon Demon

41 9
Avatar Marvellous
8
Marvellous ·

La loi de la jungle

Plus de deux semaines après sa sortie officielle j’imagine que tout à été dit sur ce film, je vais tout de même rajouter ma modeste pierre à l’édifice, car malgré mon petit retard je l’attendais de pied ferme ce Neon Demon, sans forcément être un client vorace de Nicolas Winding Refn (surtout depuis Drive) les trailers... Lire la critique de The Neon Demon

36 6
Avatar JimBo Lebowski
8
JimBo Lebowski ·

Régime sans viande, ou presque

Que la trilogie Pusher, et même Drive sont loins. La seule chose qui trahit la patte Refn dans The Neon Demon, c'est finalement la forme: une photographie toujours plus imprégnée d'un bleu électrique ou d'un rouge assassin et des ralentis roi du silence. Finis les règlements de compte ultra-violents pour une poignée de neige, l'entrée dans le... Lire l'avis à propos de The Neon Demon

56 6
Avatar Deleuze
5
Deleuze ·

Toutes les couleurs du vide

Je ne suis pas connaisseuse de la filmographie de l'ami Refn, mais j'avais aimé Drive et apprécié Bronson. C'est donc sans grosses appréhensions que je me dirigeais vers ce... Lire la critique de The Neon Demon

36 6
Avatar Lilange
6
Lilange ·