Critiques de The Neon Demon

Velvetman
8
Velvetman

Cannibal beauty

Un film. Deux notions. La beauté et la mort. Avec Nicolas Winding Refn et The Neon Demon, la consonance cinématographique est révélatrice d’une emphase parfaite entre un auteur et son art. Qui de...

Lire la critique

il y a 6 ans

Antofisherb
5
Antofisherb

Poison Girl

Bon allez, pas d’introduction bien tournée pour cette fois, pour éviter toute confusion et parce qu’on colle des procès d’intention au film pas tout à fait pertinents, je vais commencer par quelques...

Lire la critique

il y a 6 ans

Gand-Alf
5
Gand-Alf

Beauty is Everything.

Le temps d'un plan, j'y ai cru, au point d'en avoir une demie molle. Le temps d'un opening theme fracassant, me renvoyant au temps béni de Blade Runner, et dont les basses me parcourent l'échine avec...

Lire la critique

il y a 6 ans

Sergent_Pepper
8

Splendeur et décadence.

La plastique, c’est hypnotique. La bande annonce, le clip, la publicité : autant de formes audiovisuelles à la densité plastique extrême qu’on louera pour leur forme en méprisant le plus souvent...

Lire la critique

il y a 6 ans

Clode
8
Clode

La belle au pays de la beauté fantasmée

Il était une fois des néons qui clignotent et qui éclairent de leur lumières vive inhumaine, rouge, violette, bleue et verte, des flashent qui crépitent dans de grandes pièces vides et des beautés de...

Lire la critique

il y a 6 ans

guyness
2
guyness

RefNréner ses ardeurs

Trop souvent, on regrette le manque de liberté ou de moyens d'un créateur. On se prend à rêver aux multiples possibilités qu'aurait pu explorer tel ou tel artiste s'il avait eu une seule fois dans sa...

Lire la critique

il y a 6 ans

Kiwi-
10

Cadavre exquis.

Devil's dance. Seconde escapade de Nicolas Winding Refn à Los Angeles, « The Neon Demon » s'ouvre sur un long travelling arrière dévoilant le cadavre d'une jeune poupée, dont le regard vide fixe...

Lire la critique

il y a 6 ans

EvyNadler
10
EvyNadler

Pour un seul de mes deux yeux

Cet homme va trop loin. Nicolas Winding Refn va trop loin et je pense que le cinéma actuel n'est pas encore prêt pour ce qu'il propose. Cet homme va trop loin parce qu'il est un surdoué, un génie, un...

Lire la critique

il y a 6 ans

Deleuze
5
Deleuze

Régime sans viande, ou presque

Que la trilogie Pusher, et même Drive sont loins. La seule chose qui trahit la patte Refn dans The Neon Demon, c'est finalement la forme: une photographie toujours plus imprégnée d'un bleu électrique...

Lire la critique

il y a 6 ans

SanFelice
8
SanFelice

Miss Terre

Lecteur, avant d'aller plus loin, mettons les choses au point. Je ne vais pas faire une critique de The Neon Demon. D'abord, il y en a tellement d'autres, bien mieux écrites que ce que je pourrais...

Lire la critique

il y a 5 ans