Affiche The Neon Demon

Critiques de The Neon Demon

Film de (2016)

Beauty Factory

De Refn je n'ai vu que Drive. Le reste de sa filmographie a beau avoir une place de choix dans ma liste d'envie, je n'ai toujours pas pris le temps de les regarder. Pourtant, en voyant le trailer de ce film, j'avoue avoir été hypé l'ambiance qui semblait s'y dégager. Mes attentes étaient donc assez élevées. Jesse (Elle Fanning), nouvelle venue dans l'industrie de la mode, est une... Lire l'avis à propos de The Neon Demon

8
Avatar GigaHeartz
7
GigaHeartz ·

A case of divorce

Nicolas, je suis triste. Non même plus que triste, en colère. Tu m'as fait faire jusqu'ici des choses de dingue, j'ai traumatisée ma famille avec Valhalla Rising que j'ai littéralement vu en boucle, il doit y avoir sur Paris quelques employés d'un cinéma qui, au moment de la sortie d'Only God Forgive, ont du se dire que je n'avais pas d'amis et pas de vie, j'ai même dernièrement fait une... Lire l'avis à propos de The Neon Demon

21 15
Avatar EIA
1
EIA ·

La Féline

Ca faisait un moment que je n'avais pas vu un film qui se rapprochait tant de la perfection technique. Toute l'esthétique du film est éblouissante, et le travail sonore est grandiose. Alors, c'est de l'esthétique pure : froide, désintéressée dans l'intention. Mais tout est si rigoureux, si millimétré, que jamais le regard ne se détourne de l'image, que jamais ne survient l'ennui.... Lire la critique de The Neon Demon

7 6
Avatar MrOrange
7
MrOrange ·

La tyrannie de la Beauté

The Neon Demon est une des raisons pour lesquelles je me déplace encore dans les salles de cinéma : une expérience unique qu’aucun téléviseur ne saurait reproduire. En effet, à l’instar de son Only God Forgives, Refn délaisse la structure narrative pour s’adresser plus directement au spectateur. Il exploite ici tout le potentiel de ses outils... Lire la critique de The Neon Demon

7 3
Avatar Quentin Pilette
10
Quentin Pilette ·

Qui gobe un œil...

The Neon Demon appartient à ce type de film qui, pendant un instant, parviennent à nous déconnecter totalement de la réalité. Ici, pas d'intrigue, pas de dénouement, mais de l'image, des sons, des lumières. Après Drive et Only God Forgives, Nicolas Winding Refn ne confirme pas seulement son statut de réalisateur stylistique, il s'impose en maître. Son film est la preuve de sa radicalisation... Lire la critique de The Neon Demon

5 8
Avatar YoelTheTrue
8
YoelTheTrue ·

Une Terrifiante Histoire sur la Beauté

Dernier film d'un de mes réalisateurs préférés. Nicolas Winding Refn est un réalisateur polémique, il aime faire de ces œuvres (du moins ces deux dernières), des films qui génèrent des confrontations pour ceux qui adorent et ceux qui détestent. Autant par sa radicalisation ou par sa manière extrême de raconter les choses, qui sont assez provocatrices.... Lire la critique de The Neon Demon

5
Avatar JaviFou08
7
JaviFou08 ·

Critique de The Neon Demon par Kahled

C'est un clip-vidéo ce truc. Sous prétexte de filmer le milieu très superficiel de la mode, avec ses jalousies, l'obsession du corps, la manière d'être et de se percevoir vis-à-vis des autres, Refn n'en finit plus de faire de la pure pose en nous assommant de métaphores aussi grossières qu'appuyées avec la subtilité d'un marteau-piqueur et la finesse d'un éléphant dans un magasin de porcelaine.... Lire la critique de The Neon Demon

11 12
Avatar Kahled
3
Kahled ·

Des éclats de Diamant qu'on dévore du regard !!!

Entre Nicolas Winding Refn et moi, ça a très très mal commencé !! C'est en 2011 que j'ai fait la connaissance, de manière très brutale avec le style "Refn", lorsque du haut de mes 14 ans, enfant dans l'âme, en octobre 2011, mon père m'emmena voir sans prévenir au préalable, ni sur le genre ni sur le scénario, son film "Drive", thriller et film Néo-Noir américain adapté du roman éponyme de... Lire l'avis à propos de The Neon Demon

11 25
Avatar L_Otaku_Sensei
10
L_Otaku_Sensei ·

Narcisse

Une pure pièce d'art. Opinion qui se révélerait d'autant plus élémentaire si tant est qu'on cessait de consumer la sève des œuvres d'un cinéaste comme Winding Refn par le biais des ombres menaçantes de ses précédents achèvements. Il joue avec The Neon Demon le jeu à fond, perfectionniste au point d'inscrire son oeuvre dans l'univers contestable de la mode via le fameux NWR, suscitant maintes... Lire la critique de The Neon Demon

6
Avatar Nihiliste
8
Nihiliste ·

By NWR for NWR and The Festival

Ah ! Sacré Nicolas Winding Refn ou devrais-je dire NWR désormais puisque tu le placardes de partout désormais, notamment dans le générique (Melon quand tu nous tiens !). Je ne te comprends plus Nicolas, Pusher (1996-2005), Drive (2011), Bronson (2008) et Only God Forgives (2013) pour en finir avec cette daube ? Car oui, Neon Demon est bien une daube, un... Lire la critique de The Neon Demon

19 20
Avatar SPOW3
3
SPOW3 ·