Les punchlines et la charcuterie il n'y a que ça de vrai...

Avis sur The Predator

Avatar gc-thornhild-85
Critique publiée par le

Et bien allié comme ici le tout forme un film correct. Oui j'ai bien écrit correct car The Predator l'est. Non pas un grand retour en grâce de la bête chasseuse mais un retour salvateur, jouissif et qui fait du bien en prenant du recul et en oubliant tous les défauts.
Shane Black étant scénariste du premier classique réalisé par John Mactiernan, il reprend la franchise à bras le corps pour l'amener dans son monde, ( en soit du buddy movie d'action s'incrustant dans du fantastique gore et non un survival dantesque comme le 1er) avec ses propres thématiques et envoyant un gros fuck aux producteurs.
- Le film est anticonformiste à souhait: L'armée y est décriée et les héros passent pour de bons teubés la plupart du temps:
- Suinte la sueur et le sang ainsi que le gore à la pelle: Shane ne lésine pas sur les bastons, le sang qui gicle voir la tripaille, (la scène au début présentant Mckennan sans spoiler ce qui s'y passe, une bonne note d'intention pour la suite^^)
- De moments touchants: Bien que ce soit fun, joussif ou très con, on reste quand même sur un 1er degré dans le fond de l'histoire qui amène une certaine cohérence aux événements qui se déroulent et peuvent toucher par quelques moments, (la relation père/fils, les états d'âmes des soldats, la raison même de la présence des Predators...)
- Et sans oublier la spécialité de Shane Black: Des punchlines à foison dites sur un ton badass ou de la manière la plus comique possible sans tomber dans la caricature: Tel le "Vous niquer c'est du tourisme pour eux" ou bien "il a une tête à la Whoopi Golberg" en parlant des Predators et j'en passe et des meilleurs. En tous cas c'est tout au long du film et pas qu'a certains moments précis. Bien calé et rythmé sans tomber dans la référence Marvelienne.
Mais hélas comme le dit le proverbe "Tel est pris qui croyait prendre" et c'est bien là le problème d'ou ma note de 6:
- Le film est coupé au montage et ça se voit dans plusieurs enchaînements de plans. Surtout sur un final ou les retournements de situations n'ont ni queue ni tête. Dommage.
- La créature tout en numérique à beau être crédible, son sang vert fluo ne passe pas et à aucun moment elle ne surprend, fait peur bien que l'on ressente sa puissance.
- Shane Black est un excellent scénariste mais un réalisateur moindre. Bien que ses plans soit honorables, corrects, il n'y as pas l'étincelle qui pourrait amener le film vers un aspect meilleur.
- Les partis pris nommés plus haut ainsi que les thématiques, bien que jouissifs, funs et touchants rabaissent le film au lieu de le tirer vers le haut.
- La blague final:

J'en ai eu peur, j'ai pas arrêter de dire, non ne fais pas ça, ne fais pas ça, ne fais pas ça, croyant qu'il allait me sortir l'Alien pour un AVP3. Mais heureusement non. En tous cas l'idée de voir une suite plus gore et bestiale par ce costume, si c'est pris plus au sérieux et en mode survival toujours dirigé par Shane Black, alors là je dis oui, oui ,oui!

Voilà. Bien que je sois perplexe sur l'ensemble du film et déçu par moment:

J'ai oublié les chiens chiens Predators, tout mignon, tout plein que j'aurais bien voulu les voir plus s'acharner^^ sur les GI's

Je m'en fous, j'ai pris mon pied au final, je me suis bien éclaté. Tous les acteurs s'en donnent à cœur à joie sans tomber dans la caricature donc ça le fait sans plus.
Pour bien se détendre^^ et ce même si j'en attends mieux de Shane Black sur ses prochains films.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 209 fois
2 apprécient

Autres actions de gc-thornhild-85 The Predator