Affiche Toni

Critiques de Toni

Film de (1935)

Un film sur l'immigration, beau et mélancolique

Est-il long métrage plus beau, plus simple, plus déchirant que « Toni » pour conter les espoirs les plus vifs comme les affres de l'immigration ? Tant de choses sont dites en moins d'une heure et demie... Il est vrai que chez Renoir, l'image a une force tellurique. Il y a une sorte de beauté primitive dans ses films. C'est comme s'il était le premier à utiliser le cinématographe, redécouvrant la... Lire la critique de Toni

4 2
Avatar Arthur Debussy
9
Arthur Debussy ·

Les Marseillais vs Renoir

Considéré comme l'un des classiques de Jean Renoir, on est pourtant très loin de "La Grande Illusion". Toni est un drame souvent pesant, sans émotion, nous montrant, certes, avec réalisme les "vrais" gens, la "vraie" campagne, mais tout cela est plutôt ennuyeux. Et puis, dans le dernier quart d'heure, Renoir semble sortir de sa torpeur, nous offrant une fin bien construite et assez... Lire la critique de Toni

Avatar Caine78
4
Caine78 ·

Critique de Toni par Marcel Kunwu

Un des plus grands films de Renoir. Parce que scénar de Pagnol, Visconti à l'assistanat (proto-"La Terre tremble"), communiste en puissance, magnifique dramatiquement, limpide comme un documentaire, fabuleux dans ses interprétations. Lire la critique de Toni

Avatar Marcel Kunwu
10
Marcel Kunwu ·

Critique de Toni par JimAriz

De 1934 à 1939, Jean Renoir signe une série de chef d'oeuvre qui le propulseront au sommet de son aura. Toni est le premier d'entre eux, il est en cela un film charnière dans la filmographie du patron. Toni affirme l'attachement du réalisateur pour les classes populaires, Jacques Prévert signe un des plus beaux scénario des films du cinéaste. Pourquoi ce duo Prévert-Renoir n'a-t-il pas subsisté? Lire l'avis à propos de Toni

Avatar JimAriz
7
JimAriz ·

Critique de Toni par renardquif

-Monsieur Straub a dit ça : "Renoir disait dans la première interview qu’il a faite en rentrant en France avec François Truffaut, Rivette et je ne sais plus qui, il disait : oui, moi, j’étais à une course de taureau en Espagne, avec des amis, j’y comprenais rien, mais j’ai compris qu’il fallait comprendre, qu’il fallait savoir pour comprendre. Le torero fait un petit mouvement comme ceci à... Lire la critique de Toni

1
Avatar renardquif
9
renardquif ·