Affiche Trois Femmes

Critiques de Trois Femmes

Film de (1977)

  • 1
  • 2

Everybody knows this is nowhere

Lent, flou, terne, ennuyeux à mourir, diront certains... Peu visible, peu vu ... Filmée en couleur, une humanité automatique, en suspension sous le faux soleil de la routine, dans un territoire isolé, une autre planète, ici, Desert Hot Springs, Ca. Toute une micro société de playmobils, si peu mobiles dans leur aquarium. Eggleston ou... Lire la critique de Trois Femmes

30 7
Avatar Quantiflex
9
Quantiflex ·

J'ai touché le fond de la piscine

Robert Altman est un de ces réalisateurs "montagnes russes", qui a passé sa carrière à alterner le pire et le meilleur. Précisons que chez Bob, les sommets sont vertigineux et les failles insondables. Aussi, chaque découverte d'un élément de sa filmographie vous plonge dans une situation proche de l'insécurité. Sauf que cette fois, j'avais le meilleur des guides: Quantiflex, l'ineffable et... Lire l'avis à propos de Trois Femmes

32 5
Avatar guyness
8
guyness ·

J'ai fait un rêve ...

Robert Altman a toujours prétendu que ce film lui est venu d'un rêve suite à l'hospitalisation de sa femme en 1976. Il dit avoir rêvé l'histoire, l'atmosphère, le titre et même le casting. "Trois femmes" porte sur l'Amérique, ses coutumes, sa culture et montre le rêve des années 70 mais qui très vite va s'assombrir. Tout d'abord Millie... Lire l'avis à propos de Trois Femmes

16 7
Avatar Jim_Witt
8
Jim_Witt ·

Mystères de la trinité

Dès le titre du film. Il annonce trois femmes. On n’en voit que deux – qui occupent tout l’espace du récit. La troisième, qu’on n’identifie pas d’ailleurs immédiatement, n’apparaît en fait que de façon très ponctuelle. Presque muette, enceinte, elle traverse le film comme un fantôme, et en dessinant des fresques mythologiques et mystérieuses. Elle ne rejoindra vraiment les deux autres... Lire la critique de Trois Femmes

14 5
Avatar pphf
7
pphf ·

Critique de Trois Femmes par Hydrosaure

Ce qui semble au premier abord n’être qu'un film sur le passage à l'age adulte ou une quête identitaire, non sans rappeler un 'Deep End' de Jerzy Skolimowski, se révèle petit à petit plus comme une rêverie virant au cauchemar. L'action est assez lente et les situations n'ont pas toujours de sens logique ou de continuité et pourtant l'ambiance, l’atmosphère surréaliste et ce coté imprévisible... Lire la critique de Trois Femmes

6
Avatar Hydrosaure
8
Hydrosaure ·

Ballet existentiel autour de la féminité

Parcourir l'univers quelque peu ésotérique de Trois Femmes lorsqu'on ne connaît Robert Altman qu'à l'aune de ses films les plus célèbres (M*A*S*H, John McCabe, Nashville, et sans doute le plus connu Short Cuts) est une expérience dotée d'un... Lire la critique de Trois Femmes

6 6
Avatar Morrinson
7
Morrinson ·

Un monde sans hommes

Après le succès commercial de « MASH », Robert Altman jouit d’une liberté artistique exceptionnelle tout au long des années 70, peaufinant avec « Nashville » et « Un mariage » un style de récit choral propre à sa vision ironique d’une société américaine en pleine crise identitaire. Si « Trois femmes », probablement son film le plus intimiste, le plus onirique et le plus fascinant, semble, sous... Lire la critique de Trois Femmes

5
Avatar Snake Plissken
9
Snake Plissken ·

Trois Actrices

Une nouvelle - et cette fois superbe - exploration de la "culture américaine" par celui qui en est le plus fougueux détracteur, Robert Altman : mais "3 Femmes" en nous proposant cette fois l'introspection plutôt que la film choral extraverti, la poésie - même amère - plutôt que la farce sociale, touche juste. Vide sidéral de la vie moderne et mystère des âmes... Lire la critique de Trois Femmes

4
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·

Critique de Trois Femmes par Johannes Roger

En 1977 David Lynch sortait un condensé de névroses masculines sous la forme d’un traumatisant cauchemars qui deviendra culte. La même année Altman compile une bonne partie des névroses féminines dans « 3 femmes » film plus accessible sur la forme mais qui n’en est pas moins oniriques et mystérieux par moment. Séduction, rivalité, maternité et sexualité… Univers toxique, voir venimeux comme... Lire la critique de Trois Femmes

2
Avatar Johannes Roger
7
Johannes Roger ·

Quête

L’amoureux de cinéma et le gilet jaune, lorsqu’ils ne se confondent pas, ont au moins un point en commun : ils reçoivent occasionnellement bien plus qu’ils ont donné. L’un paye sa place de ciné ou de VOD, l’autre paye ses impôts. L’un comme l’autre, le premier au figuré l’autre au sens propre, se font parfois crever les yeux par ceux qu’ils font bouffer. L’un apprécie plus que l’autre.... Lire la critique de Trois Femmes

Avatar GerardDenfer
9
GerardDenfer ·
  • 1
  • 2