Affiche Une fille facile

Critiques de Une fille facile

Film de (2019)

Zahia, Brigitte Bardot des temps modernes ?

“Faire un film simple sur un sujet compliqué” : c’est avec cette formule juste que Rebecca Zlotowski a résumé sa proposition lors de la présentation de son film à la Quinzaine des Réalisateurs. Rien de plus délicieux pour un spectateur que d’être transporté là où il ne s’y attend pas. Je suis allée vers Une fille facile à reculons, peu emballée pour des... Lire l'avis à propos de Une fille facile

42 7
Avatar elizlp
7
elizlp ·

Par-delà le bien et les mâles

Quand on trouve un film affligeant, il est toujours sain de se demander s’il l’on n’est pas passé à côté de quelque chose. Une fille facile a reçu un accueil assez favorable à Cannes visiblement, d’après ce que j’ai pu lire ou entendre les jours qui suivaient sa projection. L’ambiance, lors de la projection en soirée, était extatique, et toute l’équipe du Portrait de la Jeune... Lire l'avis à propos de Une fille facile

65 12
Avatar Sergent_Pepper
4
Sergent_Pepper ·

Le mépris mystifié

Si ce n'était notre époque, cette ère du jugement permanent et de la diabolisation outrancière, Une fille facile serait considérée sans ironie comme oeuvre héritière du cinéma de Godard et de la nouvelle vague. Outre le fait d'y découvrir une Zahia Dehar aussi magnétique que la Brigitte Bardot de... Lire la critique de Une fille facile

12 3
Avatar Massil Nanouche
8
Massil Nanouche ·

Un mythe futile sur une femme libre

Critique originale sur Le Mag du ciné Après le sublime Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma qui rendait les femmes gracieuses, enchaîner avec Une fille facile n’était pas chose aisée tant le premier avait bouleversé. Rebecca... Lire l'avis à propos de Une fille facile

21 4
Avatar emberthing
4
emberthing ·

Un beau gâchis

Je ne déteste pas ce que j'ai vu de Rebecca Zlotowski (Belle Epine, Grand Central), là elle veut nous faire une sorte de film rohmérien sur les amours éphémères d'une adolescente en vacances avec Zahia, la fameuse prostituée qui nous tente une Bardot. Disons que sur le papier j'attendais une sorte de Mektoub my love au féminin. Mais absolument pas... Au départ ça partait bien,... Lire la critique de Une fille facile

5 5
Avatar Moizi
3
Moizi ·

Zahia, une affaire

J'étais comme tout le monde un peu perplexe avant de voir le film, même si aucun des trois premiers long-métrages de Rebecca Zlotowski ne m'avait encore déplu. Et de fait, j'ai passé un bon moment ; il faut dire que j'ai vécu toutes les vacances de ma jeunesse sur la Côte d'Azur, et forcément dès qu'une histoire se déroule entre Nice et Cannes, je suis aux anges, j'entre facilement... Lire l'avis à propos de Une fille facile

7 1
Avatar Val_Cancun
6
Val_Cancun ·

Quand Cannes nous fait mourir d'ennui

Voilà un film tout à fait remarquable par son manque d'imagination et par l'ennui qu'il vous procure. Une pauvre cannoise de 16 ans, Naïma, suit sa cousine Sophia, adepte de la chirurgie esthétique, dans ses folles aventures nocturnes. Folles ? Un simple propriétaire de yacht avec qui elle passe quelques nuits après avoir intégré un carré VIP. Le synopsis en disait long, la déception n'est... Lire la critique de Une fille facile

7
Avatar EliotLeDragounet
2
EliotLeDragounet ·

Une fille facile - Chassez le naturel...

La force d’Une fille facile, le nouveau film de Rebecca Zlotowski, est de ne pas s’en être tenu à une relecture féministe de la figure controversée de Zahia, et d’avoir placé le propos, au moyen d’un scénario extrêmement maîtrisé, sur un terrain bien plus philosophique. Le film s’intéresse à la figure de Sofia (Zahia), une jeune fille désinvolte, séductrice, à la recherche du plaisir de... Lire la critique de Une fille facile

4 1
Avatar Valentine Guégan
9
Valentine Guégan ·

Concession d'une séductrice

Zahia Dehar... Une apparition, fulgurance estivale à la plastique surnaturelle, beauté gourmande et artificieuse collectionnant les aventures et les désirs sans lendemains. Zahia ou de l'art d'être superficiel. Zahia actrice et personnage principal (?) du dernier film de Rebecca Zlotowski. La jeune réalisatrice règle le pas sur celui de Rohmer, usant des mêmes marivaudages et du même... Lire l'avis à propos de Une fille facile

4 2
Avatar stebbins
7
stebbins ·

Un amour de vacances

L'été de mes 16 ans est ensoleillé dans ma mémoire. J'y retrouve des rencontres inattendues, des fantasmes, des amours, des soirées. Il y avait aussi des moments dans un monde qui n'était pas le mien. J'étais un peu un chien dans un jeu de quilles. C'était pitoyable peut-être mais excitant aussi. J'ai retrouvé un peu tout ça dans le film. Une première scène avec une jeune fille qui... Lire la critique de Une fille facile

4
Avatar Olivier Bretagne
7
Olivier Bretagne ·