Chant du cygne

Avis sur Victor la gaffe

Avatar Docteur_Jivago
Critique publiée par le

Traduit en Victor la gaffe en Français, Buddy Buddy, remake du sympathique L’emmerdeur représente le chant du cygne pour l’immense Billy Wilder, surement mon réalisateur fétiche, qui aura marqué différents genres cinématographiques de son empreinte, de la comédie romantique cynique comme La Garçonnière au drame tel Le poison en passant par le film noir et le génial Assurances sur la mort.

Si pour une dernière, ce n’est pas totalement mauvais, c’est néanmoins très décevant. En plus d’être un film de Billy Wilder, c'est aussi sa septième collaboration avec le génial Jack Lemmon (ainsi que la troisième Walter Matthau) et la douzième avec le scénariste I. A. L. Diamond, qui adapte donc la pièce de Francis Veber. Et avec ces deux-là, il a déjà signé des grands films tels que Certains l’aiment chaud ou La Garçonnière.

Il nous fait donc suivre un vieux gangster qui attend dans sa chambre d’hôtel pour exécuter son dernier contrat (abattre de sa fenêtre un témoin gênant) et qui va rencontrer Victor, son voisin de chambre suicidaire. Ce dernier va l’embarquer dans ses aventures l'emmenant entre autre dans une clinique spécialisée dans le sexe.

Il avait envie de faire un dernier long métrage avec son scénariste mais malheureusement et à cause de l’insuccès de ses derniers films, il dut accepter une œuvre de commande et on ne ressent pas vraiment la patte de Wilder sur ce film. En effet, si l’ensemble n’est pas désagréable, il n’y a rien de transcendant non plus, à l’exception de quelques rares scènes (en la présence de Lemmon) ce n'est quasiment jamais drôle et l’ensemble est souvent poussif. Si certains personnages sont intéressants tels que Lemmon en cocu suicidaire et dans une moindre mesure Matthau en tueur fatigué, d'autres sont lourds et plus insupportables qu'autres choses à l'image de celui de Klaus Kinski

Côté interprétation, c'est Jack Lemmon qui s'en sort le mieux et si parfois Matthau parait peu crédible et trop peu sérieux pour son rôle, il lui rend plutôt bien la réplique. Par contre, Kinski est mauvais (même si il est déjà peu aidé par son personnage qui est très mal écrit).

Wilder déclarera à la fin de sa vie qu’il « essayait d’ignorer » ce dernier film contrairement à tous ses autres. Finalement, il s’envolera vers d’autres cieux près de 20 ans plus tard...
On peut oublier ce dernier film et remercier un géant qui vit encore à travers ses films qui touchent plusieurs générations et que l’on n’est pas près d’oublier.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 656 fois
9 apprécient

Docteur_Jivago a ajouté ce film à 5 listes Victor la gaffe

Autres actions de Docteur_Jivago Victor la gaffe