Affiche Vivarium

Critiques de Vivarium

Film de (2020)

Les Heureux Propriétaires

Il y a des films qui résistent étrangement à l’appréciation. Des films que l’on pourrait aimer, qui semblent relever d’intéressantes réflexions, de pertinentes questions… On pourrait les apprécier donc, si l’on s’y décide, et il m’est actuellement difficile d’affirmer si ce que j’ai vu est intelligent ou simpliste. Si j'ai apprécié ou non. J’ai l’impression que je pourrais totalement... Lire l'avis à propos de Vivarium

42 3
Avatar Anyore
5
Anyore ·

Un film sans âme

Je me souviens qu'avec quelques amis nous nous étions fait la remarque que l'on était enfin face à une bonne bande-annonce : une BA qui n'en dit pas trop, évoque juste les thèmes et le début du film sans en dire trop. Et pour cause : c'est parce qu'il n'y avait rien d'autre à raconter ! Si Vivarium est un échec, c'est parce qu'il n'a qu'un contenu très pauvre. Passé... Lire l'avis à propos de Vivarium

71 14
Avatar MadMonkey
4
MadMonkey ·

Home cheat home

Le film d’épouvante, et d’une manière plus large, la fiction, fonctionne toujours sur le principe d’une excroissance : l’hyperbolisation d’un phénomène sur lequel on ferait un zoom pour en déceler le potentiel anxiogène ou exaltant. Dans Vivarium, c’est l’uniformisation des banlieues qui semble le point de départ : un couple random (le choix des comédiens... Lire la critique de Vivarium

47 6
Avatar Sergent_Pepper
6
Sergent_Pepper ·

Vol dans un nid de coucou

L’introduction (pendant le générique) est très annonciatrice du film, avec ce petit du coucou, éclos dans le nid d’une autre espèce et qui finit par en expulser les petits des légitimes propriétaires. On voit ainsi un œuf et deux oisillons atterrir au sol, au grand dam de Tom (Jesse Eisenberg) bientôt rejoint par Gemma (Imogen Poots), charmante institutrice.... Lire l'avis à propos de Vivarium

70
Avatar Electron
7
Electron ·

Quatre murs et (un) toi(t)

Malgré l'absence de renard dans le paysage, on ne peut s'empêcher de penser à Foxes en regardant Vivarium tant le cadre du court-métrage et celui du deuxième film de Lorcan Finnegan sont identiques : en effet, après avoir fait une promenade en forêt avec Without Name, le réalisateur nous propulse de... Lire la critique de Vivarium

20 1
Avatar vic-cobb
6
vic-cobb ·

Le confinement 2.0

Assez déçu de ce Vivarium dont la bande annonce laissait présager un film tout à fait sympathique et assez original pour valoir le détour et finalement j'ai l'impression que ça ne raconte pas grand chose et que c'est assez gentillet. Certes le film n'est pas déplaisant parce que le concept de départ est assez intriguant et voir ce couple piégé dans un lotissement de banlieue suffit... Lire l'avis à propos de Vivarium

28 5
Avatar Moizi
4
Moizi ·

À vau-l'eau dessous un nid de coucou

À chaque sélection cannoise ses ovnis. Vivarium de Lorcan Finnegan est sans aucun doute celui de la Semaine de la Critique de ce Festival de Cannes 2019. Un film où l’irrationnel, le fantastique, l’absurde, ou encore la folie se mêlent pour offrir au spectateur une séance aussi hypnotique que dérangeante. Synopsis : À la recherche de leur... Lire l'avis à propos de Vivarium

30 2
Avatar WeSTiiX
5
WeSTiiX ·

Life in a Glass House

Quelques divulgâchages se sont glissés dans cette critique. En construisant son intrigue en s'inspirant de la SF paranoïaque, comme si elle était directement tirée d'un recueil de nouvelles des années 50 et 60 que n'aurait pas renié Philip K Dick, d'un épisode de la série Twilight Zone, ou puisant allégrement dans les thèmes et les terreurs relatives à l'enfant inquiétant non humain... Lire l'avis à propos de Vivarium

22 8
Avatar Samu-L
6
Samu-L ·

La captivité d'un couple

Oubliez la piètre nouvelle version télévisuelle, le plus bel hommage contemporain à "The Twilight Zone" s'appelle désormais "Vivarium" ! Dans l'imaginaire collectif, le but ultime de tout couple est de trouver la maison idéale, avec son bout de gazon, au sein d'une banlieue tranquille, dans un lotissement parfait, tout ça pour y élever de futurs charmants bambins avec amour dans ce... Lire l'avis à propos de Vivarium

8 1
Avatar Red Arrow
8
Red Arrow ·

Vol au-dessus d'un nid de coucou

"Vivarium" ressemble en tous points à ces nouvelles de SF qui firent dans les années 60 / 70 la réputation de grands auteurs comme Richard Matheson ou, bien sûr, Philip K. Dick : un concept puissant, sous lequel on pouvait lire une critique sociale et / ou politique caractéristique de cette période post-hippie mais globalement révolutionnaire contre... Lire la critique de Vivarium

25 1
Avatar Eric Pokespagne
6
Eric Pokespagne ·