Affiche Vol au-dessus d'un nid de coucou

Critiques de Vol au-dessus d'un nid de coucou

Film de (1975)

L’affectueuse parade

Le protocole était pourtant bien réglé avant l’arrivée de Randall Mc Murphy : la musique classique pour apaiser les patients, la thérapie collective, Miss Ratched et sa coiffure impeccable, symétrique et magnifiée par sa coiffe immaculée, le rituel de la prise de médicaments, et le silence, surtout, des regards fuyants ou dans le vague. Son arrivée fait l’effet d’un chien dans un jeu de quilles.... Lire la critique de Vol au-dessus d'un nid de coucou

215 46
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Viva la libertà. (Mozart, "Don Giovanni")

Pour vous ce livre [ou ce film] c'est de la littérature. Pour moi c'est la vie. J'ai vécu ce livre. Le parti communiste, c'était mon infirmière Ratched ! Milos Forman (salut l'artiste, repose en paix). La littérature, le cinéma, l'art en général, ça n'a aucun intérêt si ça touche pas au moins un peu à la vie. Autant dire que c'est pas souvent intéressant.... Lire la critique de Vol au-dessus d'un nid de coucou

78 36
Avatar -Piero-
10
-Piero- ·

L'espoir de liberté...

"Vol au-dessus d'un nid de coucou" est un film à part. Un film qui traite d'un sujet que personne à Hollywood ou ailleurs n'avait osé abordé et porté à l'écran. Mais en 1975, un jeune réalisateur tchèque, arrivé aux Etats-Unis en 1968, génie en devenir qui s'appelle Milos Forman, va être choisi par le jeune producteur Michael Douglas pour tourner ce qui deviendra "Vol au-dessus d'un nid de... Lire l'avis à propos de Vol au-dessus d'un nid de coucou

113 4
Avatar Wahrgh
10
Wahrgh ·

"Merde à votre foutu réglement, Miss Ratched !"

[SanFelice révise ses classiques, opus 24 : http://www.senscritique.com/liste/San_Felice_revise_ses_classiques/504379 ] Bien décidé à donner une culture cinématographique digne de ce nom à mon ado d'appartement, et bien que sachant celle-ci plutôt réfractaire aux drames (comme sa mère, qui... Lire la critique de Vol au-dessus d'un nid de coucou

116 10
Avatar SanFelice
9
SanFelice ·

Le visage de la tyrannie

En 1975, "Vol au-dessus d’un Nid de Coucou" fut un triomphe populaire et critique international, et plaça aussi bien Jack Nicholson, acteur jusque-là cantonné à un cinéma plus auteuriste (Dennis Hopper, Antonioni, Rafelson), que Milos Forman, réalisateur estampillé « nouvelle vague » tout juste... Lire l'avis à propos de Vol au-dessus d'un nid de coucou

17 3
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·

À trop tirer sur la corde, elle finit par casser

Vol au-dessus d’un nid de coucou. Quel titre! Certainement l’un des plus beaux du cinéma. Les coucous, ce sont ces fous regroupés dans un seul nid, l’asile. La personne qui va survoler ce nid, du moins c’est ce qu’il croit, c’est Randall McMurphy, interprété par l’un de mes acteurs préférés, Jack Nicholson. Vol au-dessus d’un nid de coucou est, à n’en point... Lire la critique de Vol au-dessus d'un nid de coucou

51 10
Avatar Vincent_Ruozzi
10
Vincent_Ruozzi ·

Jackuckoo-crazy

Une ballade musicale construit un simulacre de tranquillité et une chaîne de patients vient chercher ses médicaments, un gobelet d'eau, un gobelet de pilules, c’est le "medication time". Et c’est sur ce schéma que se construit l’œuvre de Forman : d’un côté le box des infirmières et de l’autre, séparé par un comptoir et une vitre, comme mis en cage, ceux dont on veut nous faire croire qu’ils... Lire l'avis à propos de Vol au-dessus d'un nid de coucou

52 2
Avatar Deleuze
8
Deleuze ·

Noir c'est noir, il me reste l'espoir...

A l'origine était le roman américain de Ken Kesey. L'intérieur d'un hôpital psychiatrique raconté par un indien schizophrène dans un style à la fois psychédélique et très sombre. Milos Forman y voit l'expression du totalitarisme qu'il a connu en Tchécoslovaquie. La production (Michael Douglas), manque de fonds, mais obtient l'accord d'un hôpital psychiatrique pour abriter le tournage.... Lire la critique de Vol au-dessus d'un nid de coucou

42 12
Avatar -Marc-
9
-Marc- ·

Critique de Vol au-dessus d'un nid de coucou par S_Plissken

McMurphy est un électron libre, il tente de se soustraire à la prison est choisissant l'option hôpital psychiatrique mais les fenêtres ici aussi ont des barreaux. Il va aussi découvrir que les meilleures entraves sont celles que l'ont s'impose, lors d'une très belle scène de groupe on apprend qu'il y a une bonne partie de volontaires. Sans sa quête de liberté il tentera d'emporter avec lui les... Lire l'avis à propos de Vol au-dessus d'un nid de coucou

58 3
Avatar S_Plissken
10
S_Plissken ·

La dingue idée du manichéisme contrarié

Incontestablement, dans la conscience populaire, l'imagerie liée à l'hôpital psychiatrique est dotée d'une connotation aussi forte qu’ambiguë. En effet, difficile d'appréhender un lieu vers lequel convergent des notions aussi antagonistes que le soin et l'isolement, les décisions médicales et de justice, les blouses blanches et les hauts murs. Une imagerie forcément reprise à son compte par... Lire l'avis à propos de Vol au-dessus d'un nid de coucou

35 10
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·