Affiche Winter Sleep

Critiques de Winter Sleep

Film de (2014)

Palette à la diable

Il y a deux façons d’aborder SensCritique au cœur de cet été 2014.Si on consulte les sorties du 6 août, la première option est de se jeter sur le dernier Besson avec tout ce que ça suppose de facile (1h30, la silhouette de Scarlett, le scénario -enfin, le prétexte-… 1700 notes et presque autant d’envies, 190 critiques au moment ou je tape ces lignes) et s’épancher sur l’aspect douteux... Lire la critique de Winter Sleep

135 38
Avatar guyness
9
guyness ·

Le Festin de Babel

Il faut commencer par chercher, longuement, à s’astreindre à un esprit de synthèse face au continent Winter Sleep. 3h16 de dialogues, la plupart en intérieurs nuit, ou lactés d’une lumière blafarde qui retranscrit la froideur des pièces. Une relative absence d’intrigue, une cohorte de personnages qui se dévoilent progressivement, sans à-coups, sans éclats, mais qui nous laissent suspendus à... Lire l'avis à propos de Winter Sleep

83 10
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·

Schopenhauer avait raison

Nuri Bilge, deuxième. Je n'ai toujours pas vu les premiers films du cinéaste, outre un extrait peu engageant de Climats et le DVD de Uzak qui traîne chez moi depuis un mois désormais. Ce cinéma ne m'a jamais attiré, va savoir pourquoi. Je découvris Il était une fois en Anatolie lors de sa sortie en salle et le bilan fut mitigé. Première moitié à tomber par terre, deuxième à crever d'ennui.... Lire la critique de Winter Sleep

46 4
Avatar Krokodebil
5
Krokodebil ·

Hôtel Othello

L'Anatolie. Région rude, brutale, sauvage. Région minérale, où les maisons peinent à se dégager des rochers. Où les habitants ont gardé cet esprit brut. Les plans extérieurs sont aussi rares que magnifiques. A l'inverse de son précédent et splendide film, ici, tout se passe en intérieur. Cependant, il est essentiel de voir ces rares plans d'ensemble, qui donnent une image importante du cadre de... Lire la critique de Winter Sleep

41 1
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·

Un long voyage immobile, de Tchékhov à l'Anatolie, de Ceylan à chez vous

Il y a trois raisons fortes pour apprécier (ce qui ne veut pas forcément dire « aimer ») Winter Sleep : - Un amour totalement maîtrisé du cinéma (d’autant plus paradoxal qu’il est difficile de faire film plus théâtral), avec des extérieurs anatoliens magnifiques (mais très rares et très ponctuels), avec des intérieurs magnifiques, à base de clairs-obscurs très picturaux, souvent avec sources... Lire la critique de Winter Sleep

35 4
Avatar pphf
7
pphf ·

Une histoire, cent paroles

C'est bien parce que les clichés ont la vie dure, au cinéma peut être plus qu'ailleurs, que les films de Nuri Bilge Ceylan s'avèrent aussi précieux. Notre homme en effet, formé il est vrai à l'art photographique, s'applique à révéler la nuance, l'équivoque, la complexité là où notre œil fatigué a trop vite fait de ne voir que de l'évidence, de l'univoque ou de la simplicité. Tout sera affaire... Lire la critique de Winter Sleep

27 9
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

Ce que l'hiver fait éclore

Une plaine désolée. La terre noircie par le feu fume encore en volutes légères et le gel à commencé d'étendre son manteau blanc. C'est un paysage désert et poétique que décrit le premier plan de Winter Sleep. Il faut aller au bout du cheminement lent et méthodique de l'intrigue du film pour réaliser combien les personnages dont nous allons suivre l'existence ressemblent à cette terre.... Lire l'avis à propos de Winter Sleep

31 14
Avatar Antonin Bénard
8
Antonin Bénard ·

Winter Sleep, dive deep.

Il est finalement très difficile d'écrire pour un film que l'on a aimé, sur lequel on est restés scotchés sans pouvoir en décrocher, sans se lasser. Une vie qui s'écoule lentement, à l'image de flocons de neige qui recouvrent le sol, winter is sleeping. Des personnages qui se terrent, blottis et qui pourtant se raccrochent à ce qui, à leurs yeux, a de l'importance, ce qui donne un sens à leur... Lire l'avis à propos de Winter Sleep

29 8
Avatar Lisa22
9
Lisa22 ·

Shining en Turquie

Bon je dois dire que je n'étais pas enchanté de voir Ceylan gagner la palme d'or, j'avais juste vu Trois Singes et j'avais pas aimé du tout. C'était trop mis en scène, trop artificiel pour moi et du coup j'avais volontairement zappé Il était une fois en Anatolie. Cependant zapper la palme d'or, j'aurai eu du mal, j'étais trop curieux et finalement j'ai bien fait, parce que malgré la durée, le... Lire l'avis à propos de Winter Sleep

24 13
Avatar Moizi
8
Moizi ·

I didn't sleep !

On rentre, on rentre dans une sacrée salle de fantômes ! Personne ne bougeait, personne ne parlait, personne même ne toussotait. La moyenne d'âge : pas la place pour l'écrire, je me sentais déjà exclu avant même de l'être, c'est déjà suffisamment compliqué d'aller voir un film turc de trois heures alors si en plus le moindre grattement de nez passe pour un manque de respect, on est bien ! Le... Lire la critique de Winter Sleep

19 29
Avatar B0mbii
6
B0mbii ·