Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Est-ce que Rian Johnson est parvenu à se remettre à niveau après le fiasco, dans lequel il a une part non-négligeable de responsabilité, du deuxième volet de la dernière trilogie Star Wars ?


Ben oui, il est à croire que l'univers de meurtres, de mystères, de coups tordus, de rebondissements, de personnages excentriques, de whodunit, qui, bien évidemment, fait penser à du Agatha Christie, sied beaucoup mieux au cinéaste-scénariste que celui des Jedis.


On se rappelle des adaptations cinés dans les années 1970-1980 des romans de la Reine du crime, avec des distributions de gros malade, où chacun avait une partition précise à jouer ; ben ici, on a aussi une distribution de gros malade, où chacun a une partition précise à jouer, même si on peut regretter que les deux plus jeunes membres de la riche famille ne soient pas plus exploités. Cela fait sérieusement envie, très sérieusement envie.


À la tête du casting prestigieux, on a bien sûr un Hercule Poirot dans le corps d'un James Bond, ça, c'est enthousiasmant, ça donne envie, c'est inattendu de voir cela donc jouissif. Mais celle qui domine sans conteste, et pas seulement du fait d'un temps de présence beaucoup plus important, c'est notre protagoniste de gentille et brave infirmière brésilienne ou équatorienne ou cubaine ou uruguayenne, incapable de mentir sans vomir, qui n'a pas à se forcer pour devenir très attachante dès les premières secondes. Ana de Armas est excellente dans le rôle, vraiment une agréable surprise. Je ne la connaissais pas, je ne demande qu'à la connaître encore plus.


Côté scénario, on pourrait croire qu'il s'agit d'une adaptation d'un Agatha Christie. Que nenni, il s'agit d'un Rian Johnson scénario original à cent pour cent. Ce qui prouve que c'est un scénariste talentueux quand il n'y a pas de sabres laser. C'est retors, cela parvient à être assez imprévisible globalement, c'est bien construit. Même le grand fan de ce genre que je suis, donc inévitablement habitué à quelques ficelles, a été piégé sur beaucoup de choses.


Le tout mené à vive allure pour qu'on n'ait pas le temps de s'ennuyer, dans des décors mémorables, particulièrement celui de la propriété cela s'entend, savamment mis en évidence pour bien cadrer l'intrigue et pour mettre en place l'atmosphère, et avec une bonne dose d'humour. C'est du divertissement de grande qualité, c'est du plaisir tout sauf coupable. À savourer sans aucune modération.

Plume231
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de cœur et l'a ajouté à ses listes Les meilleurs films avec Daniel Craig, Les meilleurs films avec Toni Collette et Les meilleurs films avec Ana de Armas

Créée

le 20 mars 2020

Critique lue 3.4K fois

76 j'aime

14 commentaires

Plume231

Écrit par

Critique lue 3.4K fois

76
14

D'autres avis sur À couteaux tirés

À couteaux tirés
Plume231
8

La Maison du péril !

Est-ce que Rian Johnson est parvenu à se remettre à niveau après le fiasco, dans lequel il a une part non-négligeable de responsabilité, du deuxième volet de la dernière trilogie Star Wars ? Ben...

le 20 mars 2020

76 j'aime

14

À couteaux tirés
EricDebarnot
7

Benoît Blanc et le mystère de l'infirmière latino

Agatha Christie et ses whodunit aromatisés au thé à la bergamote, ça semble avoir quelque chose d'infiniment ringard vu de 2019 : ce rituel "bourgeois" de l'enquête en huis clos et de la résolution...

le 4 déc. 2019

70 j'aime

7

À couteaux tirés
Vladimir_Delmotte
4

Prétentieusement vide

Critique rapide de "À couteaux tirés" : J'ai conscience que cet avis sera impopulaire. Je ne comptais pas écrire d'avis sur ce film néanmoins je ne vois que très peu de critiques négatives donc je...

le 4 déc. 2019

70 j'aime

11

Du même critique

Babylon
Plume231
8

Chantons sous la pisse !

L'histoire du septième art est ponctuée de faits étranges, à l'instar de la production de ce film. Comment un studio, des producteurs ont pu se dire qu'aujourd'hui une telle œuvre ambitieuse avait la...

le 18 janv. 2023

290 j'aime

20

Oppenheimer
Plume231
3

Un melon de la taille d'un champignon !

Christopher Nolan est un putain d'excellent technicien (sachant admirablement s'entourer à ce niveau-là !). Il arrive à faire des images à tomber à la renverse, aussi bien par leur réalisme que par...

le 19 juil. 2023

211 j'aime

29

The Batman
Plume231
4

Détective Batman !

[AVERTISSEMENT : cette critique a été rédigée par un vieux con difficile de 35 piges qui n'a pas dû visionner un film de super-héros depuis le Paléolithique.]Le meilleur moyen de faire du neuf, c'est...

le 18 juil. 2022

137 j'aime

31