Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale en Allemagne, le capitaine français Henri Rochard doit s'affranchir d'une importante mission. Mais une fois sur place, il va se rendre compte qu'il devra faire équipe avec le lieutenant Catherine Gates, une américaine avec qui il s'entend mal...

Suite au très décevant remake "A song is Born", Howard Hawks renoue avec la comédie basée sur la guerre des sexes où il a déjà montré ses preuves dans le passé. Et à nouveau, c'est une bien belle réussite, il met en scène ce capitaine français va se faire mener par le bout du nez par cette femme. Il étudie avec humour les liens qu'ils auront entre eux, allant de la haine à l'amour et réciproquement et, tout comme nous, il s'amuse à mettre ce capitaine dans des situations où il ne sera guère à son aise.

Pourtant, l'ensemble reste assez prévisible, notamment dans l'avancement de l'histoire mais ça marche ! Le scénario contient un bon nombre d'idées ingénieuses, que ce soit dans le traitement de la guerre des sexes ou dans quelques péripéties et cela, Hawks l'exploite à merveille. Divisées en deux parties, les deux sont plutôt réussies mais la deuxième est un vrai régal, notamment lorsque Cary Grant tente d'immigrer aux USA. Subtil dans le traitement de ses thèmes, son humour basé sur les quiproquos, les dialogues et les situations, est souvent exquis et irrésistible, pour un film qui ne manque pas de charme et dont le rythme ne laisse guère de répits.

Et puis Cary Grant... Quel acteur ! Chez Hawks il est bien souvent génial et il m'aura bien souvent bluffé et dans des rôles parfois assez proches comme en témoignent "Bringing Up Baby" et "Monkey Business". Il est ici irrésistible et rentre à merveille dans ce rôle où il va se retrouver dans plusieurs situations (très) délicates, le tout en restant toujours digne et élégant ! Quant à Ann Sheridan, elle le mène de belle manière par le bout du nez, Hawks les dirige à merveille. L'osmose entre les deux est parfaite et ne fait que renforcer la réussite de ce film très plaisant à suivre.

Dans la lignée de "Bringing up Baby", Hawks signe une comédie aussi charmante que fine et marrante, sans lourdeur et bénéficiant d'un grand nombre d'idées lumineuses, le tout emmené par un Cary Grant en très grande forme !
Docteur_Jivago
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de cœur et l'a ajouté à ses listes The Horror... The Horror... : La guerre au cinéma et Les meilleurs films des années 1940

Créée

le 14 mars 2015

Critique lue 929 fois

26 j'aime

9 commentaires

Docteur_Jivago

Écrit par

Critique lue 929 fois

26
9

D'autres avis sur Allez coucher ailleurs !

Allez coucher ailleurs !
Artobal
10

Les hommes sont des mariées comme les autres

S'il obéit au schéma de base de la comédie de sexe à l'américaine (au début ils ne s'aiment pas, après si), "Allez coucher ailleurs" présente des singularités qui en font un film unique. D'abord le...

le 17 oct. 2022

18 j'aime

5

Allez coucher ailleurs !
Gizmo
7

Voyage à deux

Dans l'Allemagne occupée d'après-guerre, militaires français et américains sont obligés de collaborer. Première partie : Le lieutenant Gates/femme/américaine et le capitaine Rochard/homme/français...

le 27 févr. 2011

12 j'aime

4

Allez coucher ailleurs !
Ugly
9

Une irrésistible satire de la bureaucratie militaire

C'est probablement une des meilleures comédies de Howard Hawks, qui bien qu'ayant touché à tous les genres, a pu exceller dans chaque, que ce soit en aventure (Hatari), western (Rio Bravo), film noir...

Par

le 15 avr. 2017

9 j'aime

3

Du même critique

Gone Girl
Docteur_Jivago
8

American Beauty

D'apparence parfaite, le couple Amy et Nick s'apprête à fêter leurs cinq ans de mariage lorsque Amy disparaît brutalement et mystérieusement et si l'enquête semble accuser Nick, il va tout faire pour...

le 10 oct. 2014

170 j'aime

32

2001 : L'Odyssée de l'espace
Docteur_Jivago
5

Il était une fois l’espace

Tout juste auréolé du succès de Docteur Folamour, Stanley Kubrick se lance dans un projet de science-fiction assez démesuré et très ambitieux, où il fait appel à Arthur C. Clarke qui a écrit la...

le 25 oct. 2014

157 j'aime

43

American Sniper
Docteur_Jivago
8

La mort dans la peau

En mettant en scène la vie de Chris The Legend Kyle, héros en son pays, Clint Eastwood surprend et dresse, par le prisme de celui-ci, le portrait d'un pays entaché par une Guerre...

le 19 févr. 2015

151 j'aime

34