J'avais déjà beaucoup aimé Dead Snow, j'avais un petit peu peur à l'idée de regarder une suite, car généralement les suites sont de moins bonne facture.
Et quelle bonne surprise! On n'est plus dans un buddy movie, mais dans un pur film de zombie totalement déjanté, bourré de bonne idées, de gags excellents (le remplissage du réservoir du tank, le zombie gentil et fidèle, le gay qui veut faire son coming out, la Zombie Squad...)et complètement timbrés.
Le tout est gore à souhait, mais l'humour vient casser la sensation de dégoût qu'on peut avoir devant ces intestins déroulés et ces poussettes qui explosent.
Tommy Wirkola est décidément un réalisateur très doué!
caiuspupus
9
Écrit par

Créée

le 5 août 2014

Critique lue 926 fois

5 j'aime

caiuspupus

Écrit par

Critique lue 926 fois

5

D'autres avis sur Dead Snow 2

Dead Snow 2
-MC
9

Heil ZOMBIE !

5 ans après un étrange ovni appelé "Dead Snow" qui nous faisait suivre un groupe d'amis attaqué par des zombis Nazis son réalisateur Tommy Wirkola qui l'année dernière nous à proposé un "Hansel &...

Par

le 28 nov. 2014

5 j'aime

Dead Snow 2
caiuspupus
9

Critique de Dead Snow 2 par caiuspupus

J'avais déjà beaucoup aimé Dead Snow, j'avais un petit peu peur à l'idée de regarder une suite, car généralement les suites sont de moins bonne facture. Et quelle bonne surprise! On n'est plus dans...

le 5 août 2014

5 j'aime

Dead Snow 2
CultureAddict
7

Humour Rouge

Il y a cinq ans sortait Dead Snow, avec son scénario barré à base de zombie nazis en mal de pièces d’or. Le projet avait tout de « l’ofni » fait pour plaire aux fans de série Z, de Braindead et Evil...

le 15 févr. 2015

3 j'aime

1

Du même critique

Avalonia, l'étrange voyage
caiuspupus
3

Critique de Avalonia, l'étrange voyage par caiuspupus

Avalonia est dans l'air du temps : une fable écologiste décroissante qui mise sur la diversité des personnages et coche toutes les cases d'un cahier des charges que certains pourraient qualifier de...

le 5 déc. 2022

32 j'aime

7

Demain les chats
caiuspupus
1

Une grosse arnaque !

Je n'ai jamais autant soupiré à la lecture d'un Werber. En fait, à bien y réfléchir, je n'ai jamais autant été agacé à la lecture d'un roman. Ici, Werber est totalement en roue libre et nous propose...

le 22 mars 2017

25 j'aime

3