L'amour jusqu'au dernier souffle de vie.

Sam Wheat et Molly Jensen, un couple plein de charme, vivent le parfait amour. Lors d'une soirée sympathique, ils tombent nez à nez avec un dangereux criminel. Voulant jouer les héros, Sam provoque le malfrat à se battre, se défend et se fait tuer à la fin du combat. Ce dernier a quitté le monde des vivants. Cependant, il vit toujours dans ce monde mais en mode fantôme. Il peut toujours voir et entendre sa femme. Ce qui n'est pas le cas pour cette dernière. En restant près de sa femme, Sam va découvrir l’identité de son agresseur, savoir où il est logé et découvrir la vraie nature d’un de ses grands amis, Carl Bruner, et de son intention de faire du mal à Molly. Le fantôme veut à tout prix prévenir sa femme du danger qui se manifeste mais se sent impuissant. Par hasard, il découvre une femme médium, Oda Mae Brown, qui ne le voit pas mais l’entend. Sam va donc se servir d’elle pour sauver sa femme.


Pour le côté romantisme, Patrick Swayze est déjà calé pour être au top de son interprétation d'un fantôme. Encore un beau rôle qui complète bien sa filmographie très valorisée avec des rôles joués dans des films comme Dirty Dancing, L’Aube Rouge ou également Road House. L’amour est fort en présence de Demi Moore qui m’a bien touché sensiblement dans la peau de la femme très chagrinée par la mort de son mari. Whoopi Goldberg apporte bien son côté humour dans ce film si émouvant. C’est une actrice où elle ne fait pas grand-chose pour bien nous faire amuser avec ses gestes vifs et son sale caractère. Tony Goldwyn anime un parfait sale enfoiré d’ami de Sam. Le mec qui dissimulait bien en lui ses intentions hostiles. Surtout en compagnie de Rick Aviles ayant une bonne gueule d’un criminel se permettant à tout.


L’amour est significatif dans ce long-métrage. Cette émotion nous marque déjà rien que pour la scène de la poterie pleine de tendresse avec la sublime musique d’accompagnement de Ghost Unchained Melody des Righteous Brothers. Une scène devenue mythique. Chaque événement ou détail du scénario n’est qu’un entrainement passionnel afin de prendre énormément goût à cette belle production. L’histoire se suit sans aucun obstacle d’incompréhension. On a une belle présentation du couple, puis la mort du mari, la découverte du complot et les tentatives pour mettre en échec le projet de l’ancien ami du mari et du meurtrier. Tous ces éléments bien appliqués dans le film avec des idées astucieuses comme les sursauts du chat provoqués par le fantôme. Une réalisation avec une mise en scène et un montage nets. Des effets spéciaux très corrects. Un face-à-face anticonformiste par rapport à plein d’autres. Un amour très défini. Une détermination incassable du héros.


En clair, c’est un des plus beaux films romantiques que je n’ai jamais vus. Je n’ai pas une attirance particulière pour ce genre de films mais dès qu’on ajoute un fait fantastique ou quelque chose qui démarque des films à l’eau de rose, je change d’avis. C’est qui est parfaitement le cas pour ce long-métrage qui m’a bien séduit en deux points : La transformation du mari en fantôme et le complot bien caché. Ce film est un parfait exemple pour nous dévoiler une nouvelle définition du mot amour. Remarquable ! 8/10




  • Je t’aime !

  • Idem !


Créée

le 13 avr. 2017

Critique lue 2K fois

17 j'aime

8 commentaires

LeTigre

Écrit par

Critique lue 2K fois

17
8

D'autres avis sur Ghost

Ghost
Le_Prophète
7

I neeeeeeeeeeeEEEEEEEEEeeeeeed your loveeeee !

Il y a des films que l'on a quelque peu honte d'aimer. Ghost fait assurément partie du lot. D'autant qu'il réunit tous les éléments niais et clichés du film de genre, et que les effets spéciaux sont...

le 15 avr. 2013

30 j'aime

5

Ghost
Torpenn
4

Le spectre du tocard

Pour les enfants qui n’étaient pas nés en 1990, il faut savoir que Ghost, c’est un énorme phénomène en son temps, un truc qui rapporte autant qu’un Hunger Games de nos jours si vous voulez une...

le 8 janv. 2014

25 j'aime

31

Ghost
Black_Adam
2

Demi Moore installe une alarme de maison

J’hallucine, je ne m’attendais pas à un film aussi nul. N’importe quel téléfilm d’amour sur M6 est mieux à coté de ça. Surtout ceux de Noel, des Citizen Kane à coté. C'est ca la fameuse scène culte,...

le 14 août 2020

20 j'aime

6

Du même critique

Baby Driver
LeTigre
8

La musique comme elle n’a jamais été utilisée au cinéma.

Réalisateur de la trilogie Cornetto et du film Scott Piligrim, Edgar Wright est en voie d’être l’un des réalisateurs les plus intéressants à suivre de notre génération. Il renouvelle le cinéma d'une...

le 12 juil. 2017

59 j'aime

9

Logan
LeTigre
8

L'adieu mortel du mutant le plus emblématique de la franchise X-Men. 

Suite à la grande satisfaction publique de la réalisation Wolverine : Le combat de l'immortel, le réalisateur James Mangold s'est engagé, sans la moindre hésitation, à mettre en œuvre un nouveau...

le 16 déc. 2020

56 j'aime

10

Mad Max - Fury Road
LeTigre
9

Une nouvelle injustice à régler pour notre justicier Australien !

Un quatrième opus de la saga Mad Max ? Après trente d’absence sur le grand écran ? Personne n'aurait cru ça et pourtant, Cette information a bien été confirmée par de nombreux sites sur Internet...

le 26 mars 2020

54 j'aime

13