Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Le millionnaire Cecil Fox décide de jouer un bon tour à 3 anciennes maîtresses. Il se fait passer pour mourant, afin qu'elles reviennent ramper devant lui pour espérer hériter de sa fortune. Evidemment, tout ne se passera pas comme prévu...

Sorte de comédie qui vire au policier, "The Honey Pot" bénéficie en premier lieu d'un excellent scénario. Qui parvient à bien équilibrer humour et intrigue, et propose d'excellents dialogues piquants à souhait. Avec en prime un récit à rebondissements en quasi huis-clos, on pense souvent à "Sleuth", le dernier film de Joseph L. Mankiewicz. Si je devais pinailler, je dirai juste que certaines révélations sont facilement devinables par le public (en tout cas, le public moderne rompu aux films policiers). Alors que les personnages semblent mettre du temps à les comprendre.

Sur la mise en scène, c'est très propre. Mais il y a surtout un vrai cachet apporté par les vrais décors de Venise.

Néanmoins, après le scénario, l'autre grand attrait réside dans les acteurs. Rex Harrison s'amuse en grand farceur lubrique, qui suscite beaucoup de malice. Cliff Robertson est un excellent choix pour incarner ce secrétaire à l'apparence trouble : est-il intègre ou cache-t-il son propre jeu ? Adolfo Celi, habitué aux personnages sinistres, hérite pour une fois d'un rôle bonhomme et bienveillant, jouant le policier amusé !

Chez les dames, celle qui ressort nettement n'est pas l'une des trois amantes, mais Maggie Smith. Que je découvre enfin jeune... mais qui joue toujours la domestique ! Elle a beau être créditée en dernière, c'est en réalité son personnage qui sera au coeur du récit.

"The Honey Pot" est donc une comédie policière malicieuse, qui n'a rien perdu de son piquant.

Redzing
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Les meilleurs films de Joseph L. Mankiewicz et Les meilleurs films de 1967

Créée

le 1 avr. 2024

Critique lue 13 fois

2 j'aime

4 commentaires

Redzing

Écrit par

Critique lue 13 fois

2
4

D'autres avis sur Guêpier pour trois abeilles

Guêpier pour trois abeilles
Docteur_Jivago
8

Le Chat et les Souris

Alors en fin de carrière, il ne tournera plus que deux films par la suite, Joseph Mankiewicz s'inspire notamment de la pièce Volpone de Ben Jonson pour mettre en scène Guêpier pour trois Abeilles, où...

le 6 déc. 2018

18 j'aime

Guêpier pour trois abeilles
Val_Cancun
7

Mankiewicz fait son miel

On retrouve un certain cousinage avec "Sleuth" ("Le limier" en VF, ultime long-métrage de Mankiewicz) en regardant "The honey pot", sorti cinq ans plus tôt : le même goût de la manipulation, un jeu...

le 23 sept. 2020

8 j'aime

Guêpier pour trois abeilles
constancepillerault
7

Critique de Guêpier pour trois abeilles par constancepillerault

Le titre français pourra paraître un peu too much, mais il est assez raccord avec le titre original (le pot de miel, pour les non anglophones) et surtout il rend bien l'idée de piège tendu. Le film...

le 25 oct. 2019

4 j'aime

Du même critique

Athena
Redzing
7

Les Trois Heures du Condé

« Athena » semble avoir divisé son public. Entre ceux qui y ont vu enfin un film français flamboyant à la mise en scène ambitieuse, et ceux qui ont pointé du doigt un film vide de sens, destiné à de...

le 29 sept. 2022

33 j'aime

4

Sisu - De l'or et du sang
Redzing
7

Finnish him !

A travers cette histoire d'orpailleur vagabond harcelé par les Nazis, Jalmari Helander livre un hommage assumé au premier Rambo, dont il reprend la structure narrative. Ici, notre homme est un ancien...

le 29 mai 2023

23 j'aime

3

Le Dernier Mercenaire
Redzing
2

Et pourtant il l'avait prédit...

En 2001, alors qu'il fait la promo de "Replicant", Jean-Claude Van Damme est invité sur un plateau télé français. Il expose, dans un franglais plus ou moins cryptique, les principes de ce qui...

le 30 juil. 2021

18 j'aime

15