Quand la nature détruit l'homme au plus profond

Sono Sion filme ici le Japon post tsunami du 11 mars 2011, un sujet qui semble le toucher et lui tenir a coeur car il réalisa un second film après celui ci parlant de Fukushima plus précisément ( The Land of Hope ) .
Ici le réalisateur ne filme pas n'importe quoi et encore moins n'importe qui, il filme la jeunesse perdu face a cette catastrophe qui a détruit les hommes et les familles, qui a détruits chacun de leurs biens et qui détruit ces gens les menant dans une spirale de violence .
La violence et la catastrophe sont les deux sujets principaux et ils font face a deux adolescents, rien n'est beau tout est gris et triste malgré un espoir et une lueur de beauté dans le fond, la vie est morose fade et ennuyeuse, Sono Sion filme le Japon de façon naturel allant du sang au larmes dans la boue et la pluie .

Une catastrophe destructrice pour le pays mais aussi pour l'homme, entre des vies brisés et un pays ravagé la jeunesse ne sait plus si elle a un avenir ou une possibilité de bonheur .
Tout ceci mène a la folie a la dépression et une totale perdition en quête de sang .

A la manière de "Love Exposure" la bande son joue un rôle important, sublimant certaines scènes ou en noircissant d'autres dans ses airs de classique, c'est juste magnifique .
La mise en scène est excellente, les images poignante malgré qu'elles fassent ressortir une grisaille intense . On essaye par moment de relever le coté triste avec une touche d'humour pour ne pas sombrer dans le mélo dramatique trop appuyé .

Je regretterais juste une chose a ce Himizu, ce serait la relation entre les deux jeunes qui peine a décoller de bout en bout, comme une impression de non aboutissement a ce niveau là, une bonne demie heure de plus n'aurait pas été de refus .

Himizu est un message a la jeunesse Japonaise post séisme/Fukushima, un message d'espoir et d'avenir, un film qui montre le vrai Japon qui s'enfonce dans la boue et les larmes, la violence et le sang . Un drame touchant beau et sincère .
Truman-
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Top Sono Sion

Le 26 septembre 2013

23 j'aime

6 commentaires

Himizu
Bondmax
9
Himizu

Je connais tout, sauf moi-même

Je connaissais Sion Sono pour son cinéma plutôt survolté, il faut dire alors qu’en lisant le pitch d’Himizu, je m’attendais à une exception dans la filmo du japonais, une sorte de drame social sur...

il y a 7 ans

27 j'aime

Himizu
Truman-
8
Himizu

Quand la nature détruit l'homme au plus profond

Sono Sion filme ici le Japon post tsunami du 11 mars 2011, un sujet qui semble le toucher et lui tenir a coeur car il réalisa un second film après celui ci parlant de Fukushima plus précisément ( The...

il y a 9 ans

23 j'aime

6

Himizu
Omelette-aux-Blettes
7
Himizu

Du bon et du moins bon

L’œuvre nous présente la société japonaise suite au séisme de Fukushima, en mettant en avant ses conséquences sur l'Homme, leurs comportements, le vide qu'ils ressentent en eux, la dégradation au...

il y a 8 ans

13 j'aime

5

Gravity
Truman-
9
Gravity

Devenez cosmonaute pendant 1h30

Gravity est un bond immense dans le cinéma car on a enfin un film qui exploite la 3D comme il se doit, moi qui suis un "hater" de cette technologie plus gadget qu'autre chose je dois avouer que...

il y a 9 ans

77 j'aime

3

Le Hobbit : La Désolation de Smaug
Truman-
9

Ça donne envie d'aller au parc Astérix faire l'attraction des bouées

Après une longue heure de marche j'arrive enfin au cinéma, j'attends vingt minutes avant que les pubs se lancent et la magie ! Non le film ne démarre pas mais les pubs et bandes annonces restent...

il y a 9 ans

65 j'aime

19