Film de Julien Duvivier · 1 h 39 min · 22 mars 1939 (France)

Genre : Drame

Casting (acteurs principaux) :

Victor Francen, Michel Simon, Louis Jouvet, Madeleine Ozeray, Alexandre Arquillière, Arthur Devère, Sylvie, Jean Joffre

Pays d'origine :

France
Casting complet et fiche technique

L'abbaye de Saint-Jean-la-Rivière menace de fermer ses portes. Ce qui serait une véritable catastrophe pour ses pensionnaires, tous de vieux comédiens sans ressource. Saint-Clair, acteur autrefois adulé et grand séducteur de femmes, vient justement d'y arriver et y retrouve Marny, grand rival dont il avait jadis séduit la femme, et Cabrissade, artiste de second ordre.

Tullius-Dtritus

Allons visiter les maisons que la police tolère et que la morale réprouve. Allez les pépés !

il y a 2 ans

2 j'aime

Nycticebus

Vick Thor

Chaque moment où Louis Jouvet parle est un régal...

il y a 2 ans

1 j'aime

LiseN1

LiseN1

Surprise par ce choix pour cette soirée d'ouverture du festival Lumière 2015...mais tout de même très belle découverte.

il y a 7 ans

1 j'aime

guyness
8
guyness

Critique positive la plus appréciée

La retraite de roussis

Parfois, un peu bêtement (ou en tout cas par jeu), on se prend à imaginer ce que le film que nous sommes en train de regarder donnerait, interprété par d'autres acteurs, ou mis en scène par un autre...

il y a 6 ans

31 j'aime

2

estonius
4
estonius

Critique négative la plus appréciée

Je n'ai pas aimé.

C'est sans doute techniquement irréprochable, les acteurs sont excellent même si ça cabotine un maximum, et Madeleine Ozeray apporte une note de fraicheur (à défaut de crédibilité), quelques scènes...

il y a 4 ans

2 j'aime

1

Torpenn
7
Torpenn

Le cabotin au teint éteint

Je me suis toujours demandé ce que devenaient les comédiens à l’âge de la retraite, vous savez, ceux qui ne meurent pas sur scène comme il se doit, est-ce qu’ils sentent à un moment l’instinct...

il y a 9 ans

21 j'aime

-Marc-
8
-Marc-

Les trompe-la-mort

Dans une maison de retraite de vieux acteurs rêvent, jouent dans la vie comme sur scène. Jouer encore, toujours, vite, avant que la faucheuse ne vous rattrape. Jouer jusqu'à la folie, par-delà la...

il y a 6 ans

11 j'aime

2

Ugly
7
Ugly

Un chef d'oeuvre de cynisme

N'ayons pas peur des mots : ce film est sans conteste le chef d'oeuvre de Duvivier, malgré de grands films comme Pépé le Moko, la Belle équipe, Un carnet de bal ou Marie-Octobre... et pourtant il...

il y a 4 ans

8 j'aime

2

Charles_Dubois
9

Critique de par Charles Dubois

Cela m'étonnera toujours. Comment un film aussi vieux (presque 80 ans tout de même) peut-il véhiculer autant d'émotion, faire autant rire un public, notamment jeune comme je le suis, en 2015 ? Cela...

il y a 7 ans

7 j'aime