Un blockbuster made in china avec les gros clichés hollywoodiens

Bon si je suis allé voir ce film c'est quand même parce que c'est le premier gros blockbuster made in china donc forcément fallait le voir pour se faire une idée.


Ayant vu la bande d'annonce, je m'attendais clairement à un niveau relativement bas et malheureusement ce fut le cas.


Alors oui on a des paysages et une photographie magnifique (sauf le premier plan sur la muraille de chine qui fait carton pate), la musique est sympa et puis les combats sont joliment chorégraphié.


Côté historique, il y a un clin d'oeil aux mongols, qui sont représentés par une troupe de soldat chassant Matt Damon et son pôte au début du film.


Et puis c'est tout.
Non il y a n'y a pas de scénario, tout est cliché et relativement prévisible.
Non il n'y a pas d'acteur ou en tant qu'a pas qui joue bien. Matt Damon fait le strict minimum, et encore je suis gentil. Pedro Pascal (alias Oberyn Martell de Game Of Thrones) fait pas mieux. J'ai même halluciner de voir Willem Dafoe jouait comme un pied.


Ce qui est pire, c'est que l'on a même des moments comique mais qui sont clairement pas voulu.
Les armées sont comme les power rangers, chaque couleur a une fonction (lancier féminin, les archets masculins, les soldats, ...). Je sais que c'est pas le premier film chinois qui le fait, mais même si ça fait partie de leur tradition, je trouve ça risible à chaque fois.
La stratégie d'attaque définie par la musique m'a bien fait marré aussi même bon ça donne un rendu assez sympa avec la chorégraphie des attaques.
Et puis en parlant de stratégie, elle est souvent complètement naze. Parce que l'idée des lanciers se balançant, via un saut à l'élastique, littéralement dans la gueule des monstres, c'est joli et bien badass mais niveau réussite c'est pas terrible.
Sans oublier qu'évidemment l'arme ultime (la poudre noire) ne doit être utilisé que vers la fin sinon c'est trop facile.


Bon pour terminer, attention les spoilers, vérifions la checklist du film :
- un héros ultra cheaté au combat et intuable : Check!
- un héros désintéressé et pensant qu'à lui au début finira par se dévouer à la cause des gentils contre les méchants : Check!
- le copain du héros qui n'en fait qu'a sa tête et qui se fait avoir parce qu'il a pas écouté le héros : Check!
- le maître doit mourir au milieu du film devant son élève : Check!
- la héroïne ultra badasse va développé une relation ambigue avec le héros : Check!
- une personne, délaissé et considéré comme un lâche par tout le monde sauf le héros doit mourir en le sauvant pour prouver que le héros avait raison : Check!
- les monstres sont des insectoïdes dirigées par une reine mère : Check!


Et puis aussi ce qui m'a le plus dérangé c'est la fin. C'est que "la grande muraille" ne serve plus à rien au dénouement final vu que les monstres ont creusé un trou en dessous. C'est balo dis donc.
Bon au moins ça nous donne un final dans la citée interdite avec de jolie plan, c'est déjà ça.


Voilà donc si vous voulez allé le voir, débranché votre cerveau et profiter de l'action et des jolies scènes chorégraphié pour passer un bon moment. Si vous voulez plus, je vous conseille de passer votre tour.

Créée

le 29 janv. 2017

Critique lue 315 fois

4 j'aime

3 commentaires

seben12

Écrit par

Critique lue 315 fois

4
3

D'autres avis sur La Grande Muraille

La Grande Muraille
Behind_the_Mask
5

Blockbuster bridé

Jusqu'ici, ce n'était que par l'apparition quelque peu incongrue du nom d'un grand groupe (Alibaba, au hasard), juste avant la première scène d'un film, le paiement faste des services d'un...

le 14 janv. 2017

72 j'aime

12

La Grande Muraille
Racoon3000
5

...Une bouse comme je les adore. :)

La Grande Muraille a trouvé sa place entre Pacific Rim, BattleShip et le dernier Godzilla, dans mon temple très personnel des films bousesques et jouissifs. Matt Damon sauve la Chine et le monde en...

le 12 janv. 2017

30 j'aime

2

La Grande Muraille
Tonto
6

Comme quoi il n'y pas que Trump qui aime bien les murs...

Seuls rescapés d’un groupe d’aventuriers européens venus en Chine chercher la mystérieuse poudre noire, une arme mythique qui y est fabriquée, William Garin (Matt Damon) et Pero Tovar (Pedro Pascal)...

le 18 janv. 2017

30 j'aime

1

Du même critique

Avengers: Infinity War
seben12
8

D’un claquement de doigts …

Marvel a peut être délivré l’une de ses meilleures adaptations du MCU. L’attente était immense et la déception pouvait être aussi grande si le film ratait ce qu’il avait entreprit depuis 10 ans. Oui...

le 29 avr. 2018

33 j'aime

6

I Know This Much Is True
seben12
9

Le jumeau maudit

Un drame familiale d'une intensité et d'une gravité assez insoutenable par moment, va explorer la relation fraternelle entre Dominick et son frère jumeau atteint de schizophrénie Thomas. Suite à...

le 15 juin 2020

32 j'aime

5

Mr. Robot
seben12
10

« Bonsoir Elliot »

Je vais te parler d’une série qu’il faut absolument que tu découvres. C’est l’histoire de Elliot qui travaille dans une boite informatique s’occupant de la sécurité cybernétique mais qui le soir venu...

le 15 déc. 2017

27 j'aime

7