Le Cimetière de la morale

Jingi no hakaba

1975

586

1.2K

59

7.5

Film de Kinji Fukasaku · 1 h 34 min · 15 février 1975 (Japon)

Genres : Action, Gangster

Casting (acteurs principaux) :

Tetsuya Watari, Tatsuo Umemiya, Yumi Takigawa, Eiji Gô, Noboru Ando, Hajime Hana, Mikio Narita, Kunie Tanaka

Groupe :

Le Cimetière de la morale

Pays d'origine :

Japon
Casting complet et fiche technique

Après la Seconde Guerre mondiale, un yakuza devient totalement incontrôlable. Ces incidents sont sur le point de faire naître une guerre de gangs.

Tom_A

Tom_A

Trente ans de vie, trente ans de bordel, quelle rigolade !

il y a 6 ans

5 j'aime

Ludwig_Sylow

Ludwig Sylow

Pessimiste, violent, bordélique, ce film vaut le coup d'oeil !

il y a 2 ans

2 j'aime

AdamYauch

AdamYauch

Ptdr cette affiche, vraiment ?

il y a 6 mois

Zogarok
8
Zogarok

Critique positive la plus appréciée

Critique de par Zogarok

Kinji Fukasaku est un cinéaste japonais centré sur la violence et l'action avec une prédilection pour l'abattage rapide et les déterminations commerciales. Les gangs, les samouraïs et diverses formes...

Lire la critique

il y a 6 ans

John_Irons_Stee
8

Chronique amère d'un yakusa cinglé

Au sein d'un clan, Ishikawa aspire à créer le sien. Cependant, lorsqu'il s'agit de régler les problèmes de son chef, la méthode douce ne fait pas partie de son vocabulaire. Il va vite se révéler...

Lire la critique

il y a 8 ans

LeBlogDuCinéma
8

dualité du Japon d’après guerre : entre héritage culturel et percée du capitalisme -- Par le Blog du

(...) Il est toutefois intéressant d’envisager le comportement d’Ishikawa comme une extrapolation du mal capitaliste qui ronge subtilement la société japonaise, notamment ces fameux yakuzas. Car...

Lire la critique

il y a 8 ans

Vlagerio
7
Vlagerio

30 années de bordel

"Le Cimetière de la morale" nous raconte les dernières années d'un yakuza, Ishikawa, qui, dans le Japon d'après guerre, passe son temps à enfreindre les conventions de son milieu et de la société en...

Lire la critique

il y a 6 ans

Yasujiro_Rilke
4

Critique de par Yasujirô Rilke

En donnant ses lettres de noblesse au yakuza-eiga avec "Combat sans code d'honneur", Fukasaku en bouscule les codes 2 ans plus tard avec ce "Cimetière". Montrant un héros fou, sorte de ronin moderne,...

Lire la critique

il y a 3 ans