Le Menu
6.2
Le Menu

Film de Mark Mylod (2022)

Plus plat du jour que guide Michelin

Ce menu est une surprenante proposition à mi-chemin entre la satire et le thriller horrifique. Malgré de nombreuses bonnes idées, on reste toutefois sur notre faim face à ce film plus « plat du jour » que « guide Michelin ».

Pour Tyler (Nicholas Hoult), c’est le grand jour ! En tant qu’amateur de bons plats, il va enfin pouvoir accéder au prestigieux restaurant du chef Slowik (Ralph Fiennes). Son établissement se trouve sur une île isolée afin que les clients puissent y vivre une véritable expérience qui dépasse le cadre d’un simple repas. Accompagné par Margot (Anya Taylor-Joy) ainsi qu’une poignée d’autres clients fortunés, le dîner tant attendu va prendre une tournure... saignante.

Le prétexte de ce Menu est intéressant. Il utilise les codes de la haute gastronomie pour littéralement cuisiner une certaine « élite », qui habituellement se trouve de l’autre côté de l’assiette. Il y a quelque chose de puissant dans la métaphore de cette île sur laquelle les plus privilégiés (et souvent les plus parvenus) dévorent des « écosystèmes » préparés par le chef Slowik et sa brigade. On retrouve donc bien la touche satirique des producteurs Adam McKay et Will Ferrell (épaulés ici par des scénaristes qui ont commencé leur carrière pour la revue parodique The Onion). Malheureusement, le soufflé retombe rapidement et cette composante subversive prometteuse s’affaiblit dès le deuxième acte. Le film bascule alors dans un thriller assez faible, mi horrifique, mi whodunit. Certes, le contraste entre les codes raffinés de la gastronomie et la violence ou l’horreur de certaines scènes provoquent un certain malaise. Mais les réactions et les motivations des personnages sont bien trop capillotractées pour être plausible et ne servent qu’à ménager des effets de surprises pas forcément nécessaire. Il faut attendre le final pour que les auteurs nous rappellent leurs intentions corrosives et politiques.

L’expérience n’est donc pas déplaisante et il est réjouissant de voir des propositions qui sortent des sentiers battus. On ne peut que regretter que les auteurs n’aient pas mieux exploité leur excellent concept.


el_blasio
6
Écrit par

Créée

le 23 nov. 2022

Critique lue 440 fois

6 j'aime

el_blasio

Écrit par

Critique lue 440 fois

6

D'autres avis sur Le Menu

Le Menu
Behind_the_Mask
7

Un dîner presque parfait

Oui oui, je sais, le titre que j'ai choisi pour illustrer mon avis est loin d'être original. C'est que je m'essouffle, vous savez. Mais il est très représentatif du sentiment que me laisse ce...

le 24 nov. 2022

53 j'aime

8

Le Menu
RedArrow
6

Au Menu de "The Menu":

Hors d'oeuvre:Un intrigant et mystérieux thriller gastronomique servi avec une pléiade de très bons acteurs, dans leurs rôles de convives triés sur le volet pour participer à la dégustation organisée...

le 23 nov. 2022

45 j'aime

1

Le Menu
Captain-Walker
4

Un dîner presque raté

S'il était prometteur, le menu du Chef Mylod est beaucoup plus fade que prévu. Ce dernier est composé de plâtrées de séquences réchauffées sauce grand public. Les développements de personnages y sont...

le 26 nov. 2022

33 j'aime

5

Du même critique

Don't Look Up - Déni cosmique
el_blasio
5

Don't Watch Up

Malgré un postulat malin et bien-vu, cette farce s’avère être finalement assommante et répétitive. Un casting prestigieux et beaucoup d’agitation pour pas grand-chose. Cela fait une vingtaine...

le 10 déc. 2021

74 j'aime

3

The Beekeeper
el_blasio
4

To bee or not to bee?

Jason Statham nous ressert la même soupe (ou plutôt miel dans le cas présent) qu’il tambouille depuis 20 ans, à savoir un « vigilant movie » archi vu et revu. À réserver aux amateurs. L’apiculteur...

le 19 janv. 2024

12 j'aime

1

Operation Fortune - Ruse de guerre
el_blasio
5

Mission: low-cost

Quand le roi du film thriller fun et malin nous propose une relecture de Mission : Impossible, on se dit « pourquoi pas ? ». Après le visionnage on se demande « pourquoi ? »Opération Fortune : Ruse...

le 9 déc. 2022

12 j'aime