Premier film de Nicholas Ray: les amants de la nuit, filmé en 1947 ne sortira finalement que deux ans plus tard.

Tous les ingrédients du film noir sont réunis : gangsters évadés de prison, hold up, poursuites en voiture, pouvoir et omniprésence de l'argent, et pourtant ce qu'on retient d'abord c'est l' histoire d'amour qui va naître entre le plus jeune des truands, Bowie un garçon de 23 ans qui vient de passer 7 ans en prison, et Keechie la nièce plus ou moins maltraitée d'un de ses compagnons d'infortune, le borgne et cruel Chikamaw.

A cet égard on ne peut qu'être saisis par le premier plan du film qui nous présente deux amoureux fervents s'embrassant dans la pénombre et dont on s'apprête à nous conter l'histoire.
Farley Granger et Cathy O'Donnell , en dépit de leur triste passé incarnent véritablement l'Amour: deux jeunes êtres traînant un lourd passé derrière eux mais qui en même temps restent profondément purs et innocents.

Tout à la découverte du sentiment amoureux ils se grisent de l'idéal d'un avenir meilleur et idyllique qu'ils n'envisagent qu'ensemble, la caméra s'attardant sur leurs regards et leurs visages lesquels expriment si bien vulnérabilité, fragilité et ferveur amoureuse.

Mais la société est là dans toute son hostilité et sa violence, et le passé symbolisé par ses anciens complices, va rattraper Bowie, le privant à jamais de ses rêves de bonheur.
Un film illuminé par un noir et blanc somptueux et l'interprétation pleine de force et de fraîcheur du couple Granger /O' Donnell : superbe!

Créée

le 5 août 2011

Critique lue 1.1K fois

27 j'aime

12 commentaires

Aurea

Écrit par

Critique lue 1.1K fois

27
12

D'autres avis sur Les Amants de la nuit

Les Amants de la nuit
Sergent_Pepper
7

Shooting stars

1er film de Nicholas Ray, Les amants de la nuit vaut pour sa manière singulière de combiner la codification du film noir avec l’émergence d’un auteur et de thématiques qui seront structurantes dans...

le 11 oct. 2018

21 j'aime

4

Les Amants de la nuit
SanFelice
8

Seuls au Monde

C'est en voyant Les Amants de la nuit que j'ai vraiment compris et apprécié le cinéma de Nicholas Ray. Par exemple, c'est là que j'ai compris l'attachement de Ray pour les marginaux, ceux qui,...

le 26 mai 2012

14 j'aime

6

Les Amants de la nuit
Mattchupichu77
8

Pour la merveilleuse Keechie, un Bowie !

L'histoire d'amour entre Keechie et Bowie est l'une des plus belles de mon expérience cinéphilique ! C'est un espace de pureté absolue qui n'est pas contaminé par la corruption d'autres êtres fort...

le 9 avr. 2015

12 j'aime

1

Du même critique

Rashōmon
Aurea
8

Qu'est-ce que la vérité ?

L’Homme est incapable d’être honnête avec lui-même. Il est incapable de parler honnêtement de lui-même sans embellir le tableau." Vérité et réalité s'affrontent dans une oeuvre tout en clair...

le 30 oct. 2012

423 j'aime

145

Call Me by Your Name
Aurea
10

Parce que c'était lui...

Dans l'éclat de l'aurore lisse, De quels feux tu m'as enflammé, O mon printemps, mon bien-aimé, Avec mille et mille délices! Je sens affluer à mon cœur Cette sensation suprême de ton éternelle...

le 23 févr. 2018

370 j'aime

278

Virgin Suicides
Aurea
9

Le grand mal-être

J'avais beaucoup aimé Marie-Antoinette de Sofia Coppola, j'ai regardé sur Arte, Virgin Suicides, son premier film qui date de 1999, véritable réussite s'il en est. De superbes images pour illustrer...

le 30 sept. 2011

357 j'aime

112