👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Quand des corps se frôlent au ralenti sur The Knife

Xavier Dolan confirme et même un peu au-delà.

Son premier film, "J'ai tué ma mère", était étonnant et prometteur, mais ici on va bien plus loin avec un mélange risqué, presque prétentieux entre Christophe Honoré et Wong Kar-Wai.

Les plans sublimes, inoubliables s'enchaînent, la musique est un élément primordial du film et lui donne une sensualité palpable.

takeshi29
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Ces scènes qui m'obsèdent, Mon Top 2010, César 2011, Pour dire m.... au Top 10 et J'aime les bobos... Oups pardon les BO

il y a 11 ans

61 j'aime

3 commentaires

Les Amours imaginaires
Aurea
7

Un fantasme incarné

Il a 21 ans et c'est son deuxième film : doué ce jeune réalisateur, même si ce long métrage fait un peu figure de cinéma expérimental. Maladroit parfois mais tout de même si inspiré, car finalement...

Lire la critique

il y a 10 ans

123 j'aime

29

Les Amours imaginaires
Anonymus
7

Critique de Les Amours imaginaires par Anonymus

Pour aimer "Les Amours imaginaires", je pense qu'il ne faut pas avoir peur du ridicule. Ce ridicule adolescent, que je connais à la perfection, mieux que moi-même, qui a été mon grand ami et que j'ai...

Lire la critique

il y a 10 ans

119 j'aime

4

Les Amours imaginaires
takeshi29
9

Quand des corps se frôlent au ralenti sur The Knife

Xavier Dolan confirme et même un peu au-delà. Son premier film, "J'ai tué ma mère", était étonnant et prometteur, mais ici on va bien plus loin avec un mélange risqué, presque prétentieux entre...

Lire la critique

il y a 11 ans

61 j'aime

3

Ernest et Célestine
takeshi29
8

Éric Zemmour : " "Ernest et Célestine" ? Un ramassis de propagande gauchiste "

"Ernest et Célestine" est-il un joli conte pour enfants ou un brûlot politique ? Les deux mon général et c'est bien ce qui en fait toute la saveur. Cette innocente histoire d'amitié et de tolérance...

Lire la critique

il y a 9 ans

271 j'aime

34

Racine carrée
takeshi29
8

Alors, formidable comme "Formidable" ?

En 2010, la justice française m'avait condamné à 6 mois de prison avec sursis pour avoir émis un avis positif sur le premier album de Stromae (1). La conclusion du tribunal était la suivante : "A...

Lire la critique

il y a 9 ans

249 j'aime

34