Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Voir le film

C'est l'histoire d'un film méconnu, malgré un casting des plus remarquables: Sean Penn, Ed Harris, Gary Oldman, pour ne citer qu'eux.

Le réalisateur, Phil Joanou, n'est guère apprécié du grand public. On lui doit Vengeance Froide, ou Rédemption, des films qui ont marqué leur époque, comme vous vous en doutez.

Et pourtant, l'Américain parvient à nous plonger dans un New York, sale, dangereux, en voie de disparition (ou de gentrification, c'est selon). Rappelons que durant les années 70, 80, la Grosse Pomme était une des villes les plus dangereuses du monde.

C'est à Hell's Kitchen que débarque Terry Noonan, un irlandais pur jus. Absent plusieurs années, il est devenu flic et a pour mission d'infiltrer la bande de ses anciens amis dirigée par les Flannery (Ed Harris et Gary Oldman). L'intrigue semble ténue, et malgré tout, Joanou réussit à l'enrichir avec des sujets certes classiques (histoire d'amour, rivalités entre gangsters, tensions familiales), mais portés par un excellent jeu d'acteur.

Les dialogues font mouche, tout comme la manière de filmer. Joanou met en scène une taupe, mais il nous offre aussi un autre personnage, inattendu: New York. New York et ses bars irlandais. New York et ses ponts. New York et son métro. Les rues de la ville participent pleinement à State Of Grace: elles mériteraient leur place au générique (qui est extraordinaire, au passage, merci Ennio Morricone).

Ce titre, parlons en. Lamentablement remplacé par "Les Anges de la Nuit", il fait écho à une histoire d'amour révolue qui torture Sean Penn, à ses retrouvailles forcément temporaires avec son ami Gary Oldman. Mais aussi à ce New York, ce quartier d'Hell's Kitchen que s'échinent à défendre les Flannery, alors qu'il a déjà changé.

Au milieu de ces chamboulements, Noonan est ballotté. Comment va-t-il s'en sortir? Peut-il seulement s'en sortir?
louisjean
9
Écrit par

Créée

le 22 janv. 2014

Critique lue 923 fois

5 j'aime

louisjean

Écrit par

Critique lue 923 fois

5

D'autres avis sur Les Anges de la nuit

Les Anges de la nuit
Val_Cancun
8

Saints and Sinners

"State of Grace" s'apparente à une sorte de one-hit wonder version cinéma, même si Phil Joanou a quand même réalisé une demi-douzaine de films dans sa carrière. Lui même en "état de grâce", le...

le 11 mars 2022

12 j'aime

2

Les Anges de la nuit
Boubakar
8

Retour en enfer.

Après des années d'absence, un homme revient dans son quartier d'origine, Hell's Kitchen, où sévit une guerre entre la mafia anglo-irlandaise, d'où il est issu, et celle américaine. Jusqu'à sa...

le 17 avr. 2020

6 j'aime

2

Les Anges de la nuit
AMCHI
9

Critique de Les Anges de la nuit par AMCHI

Les Anges de la nuit se distingue nettement du reste de la filmographie de Phil Joanou pas parce qu'il est mauvais mais bien au contraire c'est un magnifique film de gangsters au style assez proche...

le 17 mars 2015

6 j'aime

2

Du même critique

Les Anges de la nuit
louisjean
9

Joanou en état de grâce...

C'est l'histoire d'un film méconnu, malgré un casting des plus remarquables: Sean Penn, Ed Harris, Gary Oldman, pour ne citer qu'eux. Le réalisateur, Phil Joanou, n'est guère apprécié du grand...

le 22 janv. 2014

5 j'aime

Le Guetteur
louisjean
7

Le guetteur

Auteuil vs Kassovitz, flic vs gangster. Une recette vieille comme le monde, mais qui fait mouche encore une fois. "Le Guetteur" débute tambour battant: un braquage tourne mal, l'un des bandits est...

le 10 sept. 2012

4 j'aime

The We and the I
louisjean
6

Gondry et le bus

Pour être franc, je n'avais pas entendu parler du dernier film de Michel Gondry, et je suis allé le voir en raison du CV impressionnant du réalisateur: Eternel Sunshine of the Spotless Mind, ou...

le 20 sept. 2012

3 j'aime

2