Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Dans la ville de Mashhad, un tueur cible des prostituées. Une journaliste débarque de Téhéran pour enquêter. Elle malmène par la même occasion les forces de l’ordre et de la justice, peu enclines à capturer un meurtrier dont les victimes sont en contradiction avec les textes sacrés de l’Islam.


Les Nuits de Mashhad (ou Holy Spider) sort à point avec les manifestations qui sévissent présentement dans le seul pays majoritairement chiite du Moyen-Orient. Tandis que la plupart des états de la région bouillonnent sous un soleil de misère ou étouffent sous la poigne torride d’une famille omnipotente, l’Iran bouscule. Et le film du réalisateur irano-danois Ali Abbasi reflète cette sans-gêne. Quitte à servir un thriller à l’occidental.


L’inspiration hollywoodienne s’exprime dans bien des scènes. Les plus perspicaces verront le fameux Zodiac de David Fincher se promener quelque part sur un boulevard mal famé. On est indubitablement devant un suspens aux ficelles facilement dénouables. Peu de surprises viendront chambouler l’adversité de cette partie du monde reconnue pour son tourbillon de violence. Surtout lorsqu’il est misogyne.


La suite ici en tandem avec une critique du film RRR - https://lacritiquedumoment.wordpress.com/2022/12/08/les-nuits-de-mashhad-rrr-du-ying-au-yang/

Lipouti
7
Écrit par

Créée

le 9 déc. 2022

Modifiée

le 9 déc. 2022

Critique lue 8 fois

Amine S

Écrit par

Critique lue 8 fois

D'autres avis sur Les Nuits de Mashhad

Les Nuits de Mashhad
Sergent_Pepper
5

Explicit gimmicks

Alors qu’il semblait se spécialiser dans le registre fantastique avec le coup d’essai *Shelley *et le plus surprenant *Border *en 2018, Ali Abbasi revient sur les écrans avec un projet bien plus...

le 13 juil. 2022

36 j'aime

6

Les Nuits de Mashhad
EricDebarnot
6

La chasseresse

Depuis qu'il adopte les codes du thriller moderne, le cinéma iranien a la cote, et est porté aux nues par des gens qui ne supporteraient pas regarder plus de dix minutes d'un chef d'oeuvre de...

le 14 juil. 2022

17 j'aime

Les Nuits de Mashhad
Procol-Harum
4

Point de vue, en question

Après avoir questionné le spectateur sur l’idée qu’il se faisait d’une frontière morale (où se situe le bien, le mal, la monstruosité ?), en adoptant le point de vue du « monstre » dans Border...

le 16 juil. 2022

14 j'aime

3

Du même critique

Beyond a Steel Sky
Lipouti
7

Critique de Beyond a Steel Sky par Amine S

L’idée de produire une suite à Beneath a Steel Sky trottait dans la tête de Charles Cecil depuis 2004. Dix ans auraient alors séparé Beyond a Steel Sky de son prédecesseur.Il a fallu finalement...

le 17 déc. 2022

1 j'aime

RRR
Lipouti
8

Critique de RRR par Amine S

Le blockbuster est un événement spectaculaire. Gros, gras et grassouillet, son objectif consiste à hypnotiser le public avec la somptuosité de ses décors, le charisme de ses vedettes et la...

le 9 déc. 2022

1 j'aime

Le Guépard
Lipouti
8

Critique de Le Guépard par Amine S

Unique roman de Giuseppe Tomasi di Lampedusa, Le Guépard constitue un peu une sorte d’autobiographie fictive. Un témoignage qui utilise l’histoire comme chant de coq signalant le réveil de la...

le 29 déc. 2022