Peut-être Dupieux fait-il trop de films ? "Le daim" était déjà un peu décevant. Celui-ci est carrément chiant.

Car au-delà de l'idée de base absurde, c'est pas très marrant ; le duo de crétins, on s'en lasse assez vite, les répliques ne sont pas assez grasses, l'auteur rejoint timidement le ton des grosses comédie française (avec le bon vieux buddy movie) mais ne parvient jamais à atteindre un bon niveau d'absurdité et de drôlerie.

Le scénario est tout de même curieux, on ne s'attend pas à un tel déroulement, du coup le spectateur est en éveil en permanence, soucieux de savoir ce qu'il adviendra de ces personnages. Les conflits sont nombreux et aident probablement à ne pas s'ennuyer. mais au final, où va-t-on ? On ne sait pas très bien, car ce n'est ni assez absurde, ni assez con, ni assez convenu, ni rien du tout en fait. C'est le cul entre mille chaises.

La mise en scène est bien rodée, c'est très classique et globalement efficace. La caméra est toujours bien placée, dommage que le réalisateur ait ajouté cet espèce de filtre 'vintage' jaune. Les deux acteurs principaux ont la même intonation, jouent un peu comme les deux larrons de Michel et Michel sur Allociné. On s'en lasse assez vite. La très bonne chose de ce film, c'est la mouche, animatronique retouchée aux besoins.

Bref, pas top mais ça se suit sur le moment.

Fatpooper
5
Écrit par

Créée

le 22 avr. 2021

Critique lue 3.4K fois

42 j'aime

3 commentaires

Fatpooper

Écrit par

Critique lue 3.4K fois

42
3

D'autres avis sur Mandibules

Mandibules
Lordlyonor
8

L'idiot n'a point de cervelle, mais il a de sacrées mandibules

Titre tiré de la citation de Henri-Frédéric Amiel: "L'idiot n'a point de cervelle, mais il a le croc venimeux" Qu’on aime ou qu’on déteste, il faut bien avouer que le cinéma de Quentin Dupieux ne...

le 20 mai 2021

45 j'aime

12

Mandibules
Fatpooper
5

La mouche

Peut-être Dupieux fait-il trop de films ? "Le daim" était déjà un peu décevant. Celui-ci est carrément chiant.Car au-delà de l'idée de base absurde, c'est pas très marrant ; le duo de crétins, on...

le 22 avr. 2021

42 j'aime

3

Mandibules
Plume231
7

Sa Majesté de la mouche !

Il est curieux de voir comment le cinéma de Quentin Dupieux a évolué vers une direction nettement de moins en moins radicale, pour aller vers un côté plus grand public. Avant, c'était de l'absurde...

le 26 mai 2021

40 j'aime

5

Du même critique

Les 8 Salopards
Fatpooper
5

Django in White Hell

Quand je me lance dans un film de plus de 2h20 sans compter le générique de fin, je crains de subir le syndrome de Stockholm cinématographique. En effet, lorsqu'un réalisateur retient en otage son...

le 3 janv. 2016

122 j'aime

35

Strip-Tease
Fatpooper
10

Parfois je ris, mais j'ai envie de pleurer

Quand j'étais gosse, je me souviens que je tombais souvent sur l'émission. Enfin au moins une fois par semaine. Sauf que j'étais p'tit et je m'imaginais une série de docu chiants et misérabilistes...

le 22 févr. 2014

116 j'aime

45

Taxi Driver
Fatpooper
5

Critique de Taxi Driver par Fatpooper

La première fois que j'ai vu ce film, j'avais 17ans et je n'avais pas accroché. C'était trop lent et surtout j'étais déçu que le mowhak de Travis n'apparaisse que 10 mn avant la fin. J'avoue...

le 16 janv. 2011

103 j'aime

55