C'est un fameux trois mats fin comme Russel Crowe hisse et ho.....


Oubliez pirates des Caraibes et ses marins d'eau douces, Oubliez Pirates de Polanski et sa grenouille, Oubliez le récent et médiocre batleship ! Barre à tribord, hisser la grand voile, gabier du DVD à vos postes vous voila partis pour la grande aventure... Prenez votre sextant et visez la lune (j'ai réussi à citer Amel Bent, je vais sortir par une écoutille)


Âpres cette petite digression, ce film est une véritable "Surprise" ! les trois acteurs principaux sont parfait dans leurs rôle: Russel Crowe alias Jack la Chance en capitaine obstiné qui confond devoir et quête personnelle... Paul Betany ramasseur d'insectes et accessoirement médecin et enfin la SURPRISE, je veux dire le bateau (il vit, il souffre, il se bat contre les éléments et...... les français)


Dans ce film tout est calme comme la mer et lorsque qu'un grain approche, les voiles ce déchirent, la mer entre furie et le film accélère au caprice du temps et des vents. Le spectateur s'accroche à ce petit bout de bois flottant, il rit avec ses officiers, craint de devoir trancher les cordes, tremble sous les boulets de canon et souffre sous le bistouri du chirurgien !


C'est que la vie a bord d'un vaisseau du HMS Surprise n'est pas tout repos, les hommes prennent leurs quarts sous les coups de sifflet du quartier maitre, Pipin tient la barre comme un pro et soudain.... Branle bat de combat, le pont est balayé par la mitraille, le gouvernail hors service il faut souquer ferme!!! Cette fois ci j'ai le dessus du vent ! la chasse peut reprendre.... Russel Crowe se croit dans une pub de Maaf et dit "je l'aurai un jour, je l'aurai"


Et moi, je me prend à rêver de mer, de sable, de soleil et de filles en bikini...


Pour finir : Un toast Messieurs : " A nos femmes et à nos petites chéries... puissent t'elles ne jamais se rencontrer"

Johndeuf
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de cœur.

Créée

le 18 sept. 2014

Critique lue 1.8K fois

14 j'aime

Johndeuf

Écrit par

Critique lue 1.8K fois

14

D'autres avis sur Master and Commander - De l'autre côté du monde

Du même critique

Evergreen et les dérives du progressisme
Johndeuf
8

"JohnDeuf, facho, la gauche aura ta peau"

Si, comme les professeurs d'Evergreen, je commençais ma critique par la liste de mes privilèges ca donnerait : Je suis un homme, blanc, de 37 ans, cisgenre, hétéro sexuel, cadre, issu d'une famille...

le 28 avr. 2021

16 j'aime

79

Titane
Johndeuf
1

Bref, j'ai vu la palme d'or de Cannes

Vacances en Bretagne avec un ami, Attention, je divul-gâche tout le film (ou presque) Mon pot me dit : "je veux voir un film de merde", je répond " j'ai titane", il me dit : "la palme d'or ?" Je...

le 17 mars 2022

15 j'aime

14