Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

James Bond au pays des épices !

Si on ne compte pas le hors-série Jamais plus Jamais sorti presque pendant la même période, Roger Moore devient donc l'acteur qui a le plus interprété le fameux et redoutable agent secret britannique James Bond. Cependant ! Est-ce vraiment une bonne chose ? L'acteur présentait des signes de fatigue et un essoufflement physique dans le précédent volet et dans cette mission, c'est pareil. Malgré ses 55 balais, il est pas trop mal mais on voit bien qu'il se fait doubler dans presque toutes les scènes d'action et joue plus en mode séducteur incorrigible au lieu de se comporter comme un vrai professionnel.


Avec ce jeu d'acteur inapproprié, la mission développe un air de parodie grotesque et non-représentatif à l'univers d'espionnage que l'on a connu dans les premières missions avec Roger Moore. Cependant ! La réalisation avait un atout indéniable pour me séduire, l'Inde. J'ai toujours adoré visionner des films se déroulant dans l'Inde, que ce soit dans le genre romantique, action ou particulièrement dans l'aventure. C'était la première fois que je visionnais un film d'espionnage se déroulant dans ce pays, j'étais déjà à moitié séduit par les décors exotiques et la culture qui va avec.


Par rapport à la mission précédente, on peut remarquer des éléments plus profitables et plus réussis, à savoir le casting. Du côté des méchants, c'est bien plus satisfaisant même si on se demande si Louis Jourdan était vraiment l'acteur le plus adéquat dans son rôle du prince exilé afghan Kamal Khan. Heureusement que Kabir Bedi est là pour compenser ce léger défaut, il est incroyablement convaincant dans le rôle de l'homme de main de l’antagoniste principal par sa grande taille et son regard noir. On ajoute quelques lanceurs de poignards au passage et on obtient une belle brochette de malotrus qui peuvent créer des surprises.


Concernant les James Bond Girls, c'est mieux aussi. Kristina Wayborn est une charmante et belle actrice suédoise et Maud Adams est....Tiens ! Qu'est qu'elle fait là ? Elle n'avait pas joué un rôle dans L'homme au pistolet d'or ? Décidément, cette franchise fait revenir pas mal de défunts sous de nouvelles identités. Qu'est-ce que je pense d'elle ? Bien...Par rapport à son précédent rôle, elle est plus intéressante et joue un personnage plus défini, d'autant que sa beauté magnétique est bien plus mise en valeur. Le casting est donc une bonne chose, comme c'est le cas pour d'autres éléments.


Contrairement au précédent opus, c'est une mission bien rythmée et mieux réalisée que le précédent opus. On n'est pas face à un condensé d'action aberrant comme on l'a pu voir dans le précédent volet. C'est un long-métrage qui se rapproche pas mal des premières missions de la franchise au niveau de la mise en scène et de la qualité du scénario. John Glen assure mieux dans la manière comment il utilise la caméra, c'est plus sérieux et plus honnête dans la construction du scénario. Par contre, ce qui est moins bien, ce sont les scènes d'action.


Quelques-unes me semblent invraisemblables comme l'introduction avec le missile téléguidé ou la fin avec l'avion, ça perd beaucoup en crédibilité et je ne parle même pas de la course-poursuite dans la jungle. Après ! Il ne faut pas non plus cracher dans la soupe quand elle est bonne, les scènes mouvementées sont tout de même divertissantes et très dynamiques. Bref, c'est encore un épisode sauvé de justesse, ça passe encore, mais la prochaine fois, ça passera sûrement moins. 7/10



Monsieur Bond est d'une rarissime espèce, qui bientôt aura complètement disparu.


LeTigre

Écrit par

Critique lue 766 fois

20
18

D'autres avis sur Octopussy

Octopussy
Docteur_Jivago
5

Papy Fait de la Résistance

Treizième aventure pour l'agent Bond ! Moore de retour pour la sixième fois et Glen a droit à une nouvelle chance après la catastrophe de la douzième mission. Franchement on ressent une petite...

le 4 janv. 2015

28 j'aime

24

Octopussy
Ugly
6

Octopus's garden

Mon titre de critique fait référence à une chanson des Beatles mais aussi au jardin des créatures sexy composant l'escadron rapproché d'Octopussy. Roger Moore utilise pour l'avant-dernière fois, son...

Par

le 1 janv. 2020

27 j'aime

45

Octopussy
guyness
5

Les archives James Bond, dossier 13: Bondi chéri !

Quotient James Bondien: 6
 (décomposé comme suit:) BO: 7/10 
Si c’est le fait de ne faire la B.O. que d’un James Bond sur deux qui permet à John Barry de rester inspiré, le résultat est concluant...

le 23 avr. 2022

26 j'aime

8

Du même critique

Baby Driver
LeTigre
8

La musique comme elle n’a jamais été utilisée au cinéma.

Réalisateur de la trilogie Cornetto et du film Scott Piligrim, Edgar Wright est en voie d’être l’un des réalisateurs les plus intéressants à suivre de notre génération. Il renouvelle le cinéma d'une...

le 12 juil. 2017

59 j'aime

9

Logan
LeTigre
8

L'adieu mortel du mutant le plus emblématique de la franchise X-Men. 

Suite à la grande satisfaction publique de la réalisation Wolverine : Le combat de l'immortel, le réalisateur James Mangold s'est engagé, sans la moindre hésitation, à mettre en œuvre un nouveau...

le 16 déc. 2020

55 j'aime

10

Mad Max - Fury Road
LeTigre
9

Une nouvelle injustice à régler pour notre justicier Australien !

Un quatrième opus de la saga Mad Max ? Après trente d’absence sur le grand écran ? Personne n'aurait cru ça et pourtant, Cette information a bien été confirmée par de nombreux sites sur Internet...

le 26 mars 2020

54 j'aime

13