Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Voir le film

L'an dernier on s'était raté en beauté en ne regardant pas le bon film One Piece, la chose est réparée cette année. Il faut dire qu'entre temps ma copine s'est familiarisée avec la saga (bon, elle n'est qu'à l'épisode 72 mais on l'encourage très fort.)

Donc voilà, le fameux "film One Piece réalisé par Mamoru Hosoda" et il est déroutant. Il est à la fois déroutant pour un film One Piece que ce soit au niveau de l'animation (on reconnait la pâte de Mamoru Hosoda et les personnages sont un peu plus fin et parfois moins détaillés) que du scénario... mais aussi déroutant dans la filmo d'Hosoda qui nous a habitué à bien moins sombre et à des films beaucoup plus basé sur la vie quotidienne qui se change en merveilleux.

Pourtant jusqu'à son milieu, on se retrouve dans un film One Piece classique, avec les Mugiwaras invités sur une île "des plaisirs" où ils ne sont pas si bien reçu que ça et doivent participer à des épreuves. Évidemment les choses ne sont pas ce qu'elles paraissent et l'île semble cacher un mystérieux secret, bon, je vais dire... on y est habitué. (D'ailleurs à peu de chose près ça peut limite ressembler au scénario du film suivant.) Toutefois petit à petit des éléments commencent à devenir de plus en plus perturbant comme ce personnage qui vieillit tout à coup ou un cimetière immense. (Et Nami et Usopp qui se font la gueule, ce qui est somme toute assez rare.)


La dernière moitié du film est juste assez flippante et contient énormément d'éléments VRAIMENT noir, même pour One Piece (dont les fans savent que les flashbacks des personnages peuvent être extremement traumatique.) Même visuellement, on a des plans ultra-noirs :

On a Luffy cloué à un rocher et obligé de regarder ses compagnons mourir, où celui-ci se relevant dans le noir malgré un grand nombre de flèches plantées dans son dos, les Mugiwaras se trouvant dans le corps d'une plante dont les excroissances poussent sur le baron. C'est hyper déstabilisant... mais hyper bien fait.

Mamoru Hosoda, même s'il n'est pas au scénario, est suspecté d'avoir utilisé ce film pour exorciser les deux années catastrophiques qu'il a vécu au sein du Studio Ghibli

Le baron Omatsuri étant Hayao Miyazaki lui même, qui suce l'énergie vitale des nouveaux dessinateurs, et aurait créé un studio entièrement tourné envers sa personne au lieu de laisser éclore les nouveaux talent. Il doit y avoir aussi pas mal de références autour de ses compagnons (censés être mort depuis 20 ans) dont je n'ai pas encore les codes.

Quand on sait que le studio Ghibli a été créé en réaction à la cadence de travail et l'uniformisation de la Toei, savoir qu'un réalisateur à fuit Ghibli pour trouver plus de créativité à la Toei, et ce, dans un film à licence, c'est vraiment l'ironie suprême.

Mais bon, Mamoru Hosoda va aller mieux moralement après je suppose, vu la légèreté de son film suivant.


Mais dans l'ensemble malgré le ton noir de la fin, on reste dans un bon film One Piece : le charactère des personnages est respecté, il y a de l'aventure, des personnages loufoques (le pirate moustachu) et un bon arc de rédemption au niveau d'un des personnages secondaires. Bon ça restera le seul moment dans One Piece...

Où Luffy tue quelqu'un. Mais bon, personne ne va s'en souvenir, donc, c'est pardonné, non ?

Est-ce que je le montrerais à des enfants ? : Bonne question. Je suppose que s'il est fan de One Piece, ça ira, vu que c'est du dessin animé pour adolescent.

Possibilité de remake/suite : Ce qu'il me reste à voir dans la filmo de Mamoru Osoda, c'est ses films Digimon, et je vous avoue, je suis moyennement emballé. Par contre, j'ai grave envie de me faire un autre film One Piece. (Notamment Red dont on m'a dit le plus grand bien.)

Le détail qui me titille : L'ordre dans lequel

les mugiwaras se font avaler par la plante ne sont pas logique. Mis à part pour le torturer, je ne comprend pas pourquoi Chopper part en dernier.

Suis-je le seul ? A trouver que le film a quand même pris un sacré coup de vieux, notamment la jungle en 3D qui fait vraiment tache avec le reste du film

le-mad-dog
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Films de l'avent: Edition 2022

Créée

le 18 déc. 2022

Critique lue 207 fois

1 j'aime

Mad Dog

Écrit par

Critique lue 207 fois

1

D'autres avis sur One Piece : Le Baron Omatsuri et L'île aux Secrets

Du même critique

Un chien andalou
le-mad-dog
8

Arrêtez de dire que vous ne comprenez pas ce film !

Un Chien Andalou faisant parti d'une liste de films à voir qu'avait ma copine, je l'ai donc revu. Et c'est limite un passage obligé dans les études sur le cinéma. (Le film était gratuit sur YouTube à...

le 12 janv. 2023

87 j'aime

Marvel's Iron Fist
le-mad-dog
4

Pourquoi c'était moyen.

J'ai eu deux fois mal au cul la semaine dernière : La première fois en me pétant le coccyx, la seconde, en me matant l'intégrale de la première saison d'Iron Fist que j'ai regardé "faute de mieux"...

le 1 févr. 2023

52 j'aime

11

Blow-Up
le-mad-dog
5

Antonioni ou la métaphore du mime qui fait du tennis !

Ce film fait partie de mon "rattrapage culturel version....heu.... non...." En fait, il ne fait partie d'aucune de mes listes de rattrapage de films. Bizarre, j'étais certain qu'on me l'avait...

le 22 oct. 2016

51 j'aime

6