👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Qu'est ce que l'Art ? Pour certains philosophes, l'Art, c'est lorsqu'il y a un groupe de réflexion qui se forme autour d'une œuvre. En ce sens, on peut largement dire que Only God Forgives en est, quasiment à l'état pur mais c'est malheureusement aussi un peu ce qui me fait peur. Winding Refn n'a-t-il pas été un poil cynique en réalisant ce film en essayant d'attirer une frange plus intellectuelle vers son produit qui n'est finalement rien d'autre qu'un condensé de violence divinement bien filmé ?

C'est bien là ce qui me fait peur car, finalement, de tous les avis que j'ai lu à propos du métrage, personne n'avait de réponse réellement satisfaisante. Ma théorie ? C'est que les deux personnages (Le héros et le flic) ne sont que des stéréotypes tout droit tirés d'un vigilant movie du dimanche soir icônisés à bloc dont la seule idée vraiment intéressante du film a été d'inverser les rôles et de porter l'empathie sur le trafiquant bouffé par sa mère (Œdipe je cris ton nom).

Cependant, il faut avouer, Dieu que c'est bon ! Lors de mon premier visionnage, j'étais resté assez dubitatif, à chercher justement toutes les métaphores, vraiment convaincu d'avoir loupé quelque chose. Cette fois-ci, je savais à quoi à m'attendre, je savais aussi qu'il ne fallait pas chercher et simplement se laisser porter par les images. Déjà, l'histoire m'est apparue beaucoup plus clairement, tout comme sa violence. Winding Refn a un truc avec la violence : Il passe toujours de longs plans classieux beaux à en pleurer à d'autres images carrément vulgaires dans des productions comme Only God Forgives ou encore Drive.

Le film n'est pas non plus parfait, il y a Ryan Golsing qui ne prend même plus la peine de jouer, une scène vole littéralement un thème musical de Final Fantasy 7 * (on ne me la fait pas) et je veux bien avouer que ces silences et autres situations gênantes peuvent déplaire à beaucoup de gens. De plus, certaines scènes WTF pèsent un peu lourd. Ceci dit, je suis très satisfait de m'être laissé le temps de me faire un deuxième avis car ce film d'un autre genre m'a happé et fasciné.

En bref, je ne conseille pas réellement à tout le monde de regarder ce film, ça reste une étrangeté un peu hermétique, par contre, si vous ne l'avez pas aimé la première fois, peut-être devriez-vous aussi lui laisser une deuxième chance.

* preuve à l'appui : https://www.youtube.com/watch?v=Ml1p1yXkOLI (le combat contre le flic)
https://www.youtube.com/watch?v=J6GrZYE2il0 (l'original)

Bonus, la critique de Drive : http://www.senscritique.com/film/Drive/critique/37710492
GrenKopun
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Mes films à ambiance préférés et Les plus belles claques esthétiques

il y a 7 ans

8 j'aime

2 commentaires

Only God Forgives
real_folk_blues
8

Thaî, glande, et Ryan erre.

Only God Forgives n’est pas un bon film. N’allez pas croire que vous verrez Drive, pauvres naïfs. N’allez pas espérer que Fight Club se soit payé un lifting, pauvres consommateurs. Ne supputez point...

Lire la critique

il y a 9 ans

148 j'aime

33

Only God Forgives
Anyo
8

Le langage du silence

Le cinéma est un art Visuel et Auditif. Notre cher réalisateur Danois acquiesce et nous livre une oeuvre à la facture audio-visuelle irréprochable. "Only God Forgives" rejoint "Samsara" et "The...

Lire la critique

il y a 9 ans

136 j'aime

11

Only God Forgives
Gand-Alf
6

... Et l'enfer le suivait.

Pour avoir une idée de mon expression dépitée à la sortie de ma séance de "Only god forgives", je vous invite à vous poster devant un miroir et de vous observez en train de diviser 1356, 876543 par...

Lire la critique

il y a 9 ans

129 j'aime

13

Old Boy
GrenKopun
10
Old Boy

Rire.

Le cinéma sud-coréen a quelque chose d'assez fascinant. Il faut bien avouer que dès les premières minutes d'un de leurs films, je me sens déjà dépaysé. Dans cette région du monde, les codes de...

Lire la critique

il y a 7 ans

8 j'aime

3

Only God Forgives
GrenKopun
8

Rouge.

Qu'est ce que l'Art ? Pour certains philosophes, l'Art, c'est lorsqu'il y a un groupe de réflexion qui se forme autour d'une œuvre. En ce sens, on peut largement dire que Only God Forgives en est,...

Lire la critique

il y a 7 ans

8 j'aime

2

The Cell
GrenKopun
7
The Cell

Une excellente surprise pour les amateurs de série B qui ont du cœur.

Bon, déjà, l'affiche m'a menti, ça commence mal. On nous montre une J-Lo en petite tenue moulante et une esthétique visiblement assez orientale mais en fait non (Remboursé !!!). Jennifer Lopez, quant...

Lire la critique

il y a 8 ans

7 j'aime

1