👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

I'm gonna have to science the shit out of this

Il y a une espèce de malédiction concernant la planète Mars au cinéma. Même les réalisateurs les plus talentueux se sont cassés les dents sur les bancs de poussière de la planète rouge. De Palma, et Carpenter sont les deux noms qui me viennent en tête en premier, mais la filmographie tournant autour de cette planète est à peu de chose près une catastrophe. Il n'y a guère que le Hollandais violent qui ait fait un bon film se déroulant sur la planète rouge. On s'en rappelle encore totalement.
Donc, évidemment, ce Seul sur Mars, j'en avais carrément peur quand j'en ai entendu parler.
Un film se déroulant sur Mars, de Ridley Scott, avec Matt Damon... Mouais, ça me vend pas du rêve je dois dire.

Et ben les copains, on l'avait peut-être enterré trop vite le Ridley Scott. Il faut dire que la carrière du cinéaste qui avaient débuté sur des chapeaux de roues (Les Duellistes, Alien, et Blade Runner, excusez du peu...) s’était un peu enlisée dans des péloches sympathiques dans le meilleur des cas, mais le plus souvent dans des films certes très ambitieux, mais un peu ratés. Une fois par décennie, Ridley sortait la tête de l'eau pour pondre un truc valable: je pense à Thelma et Louise pour les années 90 et Gladiator dans les années 2000.
Est-ce que The Martian est l'équivalent de ces films pour les années 2010? Une prise de respiration avant de replonger dans les affres d'une filmographie sans éclat? Le temps, et les films suivants du gars nous le diront. Mais en ce qui concerne le film qui nous occupe, on peut franchement être plus que satisfait du résultat. On a ici un excellent film de SF, et probablement l'un des 5 meilleur film de Scott.

The Martian est un film de facture classique, rythmé dans sa construction, son montage, et sa BO très seventies. La réalisation est très bonne sans jamais être m'as-tu-vu, comme si Scott avait décidé de s’effacer pour laisser le film respirer tout seul.
Ce qui est vraiment intéressant, et réussi, c'est le mélange des genres que le film met en place.
The Martian est à la fois un film de Hard SF remarquablement traité, se concentrant sur la résolution des problèmes, et qui inspirera probablement des vocations d'ingénieur et de botaniste; un film de survie plein de tension (on pense à Gravity, Castaway et Apollo 13 régulièrement ), et pourtant, il installe une ambiance légère là où certains auraient décidé de traiter le sujet de manière grave et compassée, et souvent d'une drôlerie qui n'est jamais hors propos.

Le casting est simplement impeccable, et non de Dieu! Matt Damon est juste éblouissant de justesse, de retenue, d'intelligence et il crée un sentiment de sympathie immédiat à l'égard de son personnage. Tout le reste du casting est parfait, et même les seconds rôles anecdotiques sont indispensables à l'équilibre du film; comme un reflet du propos soutenu par Scott, et son équipe pendant ces 2h15.
Car, le film traite surtout de l'homme, de l'empathie, de la solidarité, de l'importance du travail d'équipe et de la collaboration au niveau interpersonnel comme internationale.
C'est un film qui se veut profondément optimiste, qui déclare que l'homme peut trouver les solutions aux problèmes les plus insolubles si on y travaille tous ensemble.
De la hard SF avec un cœur gros comme ça en somme.

Ridley Scott et son équipe (on sent que le gars s'est très bien entouré) nous pondent un vrai petit classique de la SF d'une simplicité désarmante, ne jouant jamais la carte de la surenchère, et dont on ressort avec une de ces patate!

Un de mes films préféré. de l'année sans aucun doute

Ps: une critique écrite à l’arrache (car j'ai pas des masses de temps en ce moment). sur laquelle je reviendrai peut-être.

Samu-L
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Réalisateur: Ridley Scott, Samu-L's essential flying science-fiction movie database, Top 10 Matt Damon, Films vus ou revus en 2015 et Les meilleurs films de 2015

il y a 6 ans

104 j'aime

21 commentaires

Seul sur Mars
mymp
5

Mars arnacks!

En fait, tu croyais Matt Damon perdu sur une planète inconnue au milieu d’un trou noir (Interstellar) avec Sandra Bullock qui hyperventile et lui chante des berceuses, la conne. Mais non, t’as tout...

Lire la critique

il y a 6 ans

157 j'aime

25

Seul sur Mars
Sergent_Pepper
7

La pomme de Terre vue du ciel.

Lorsqu’un cinéaste s’attaque à l’éternel silence des espaces infinis qui effrayait déjà Pascal, il tombe sous le poids d’une gravité insoutenable, celle du 2001 de Kubrick. On en a déjà beaucoup...

Lire la critique

il y a 6 ans

110 j'aime

9

Seul sur Mars
Samu-L
7

I'm gonna have to science the shit out of this

Il y a une espèce de malédiction concernant la planète Mars au cinéma. Même les réalisateurs les plus talentueux se sont cassés les dents sur les bancs de poussière de la planète rouge. De Palma, et...

Lire la critique

il y a 6 ans

104 j'aime

21

Star Wars - Le Réveil de la Force
Samu-L
6

Star Wars Episode VII: A New Hope Strikes Back

Divulgâchage épique dans ce billet!!! Au départ, j'avais décidé de pas intervenir. Je m'étais dis: " mon petit Sam, est-ce que ça vaut vraiment la peine de t'embarquer là dedans? Parce que tu sais...

Lire la critique

il y a 6 ans

284 j'aime

97

Joker
Samu-L
7
Joker

Renouvelle Hollywood?

Le succès incroyable de Joker au box office ne va pas sans une certaine ironie pour un film qui s'inspire tant du Nouvel Hollywood. Le Nouvel Hollywood, c'est cette période du cinéma américain ou...

Lire la critique

il y a 2 ans

226 j'aime

12

Monty Python - La Vie de Brian
Samu-L
10

I say you are Lord, and I should know. I've followed a few

On est en 1993, j'ai 15 ans (enfin plus ou moins), et je m'ennuie un peu en cette soirée d'hiver, je déprime pas mal aussi. J'allume la télévision et je zappe d'une série B à une série française...

Lire la critique

il y a 10 ans

195 j'aime

20