Film de Philippe Grandrieux · 1 h 52 min · 27 janvier 1999 (France)

Genres : Drame, Épouvante-Horreur

Casting (acteurs principaux) :

Marc Barbé, Elina Löwensohn, Geraldine Voillat, Coralie Trinh Thi, Maxime Mazzolini, Alexandra Noel, Annick Lemonnier, Sadija Sada Sarcevic

Pays d'origine :

France
Casting complet et fiche technique

Jean tue, il rencontre Claire, elle est vierge / Claire aime Jean / elle reconnaît à travers les gestes de Jean, sa maladresse, sa brutalité, elle reconnaît ce qui obscurément la retient elle aussi hors du monde / et jusqu'alors frappée de désespoir, du désespoir d'une vie non vécue, cet homme la redonne à la lumière / c'est un conte / l'amour est ce qui nous sauve, fut-il perdu, d'emblée perdu...

kirigrap

kirigrap

Je savais que ce n'était pas mon genre de cinéma, mais je m'attendais à quelque chose de plus marquant, de plus viscéral...le film m'a laissé...

il y a 11 mois

LoïcGuimard

Trop de gros plan tue le gros plan. L'ensemble est totalement illisible.

il y a 2 ans

doojsmud

doojsmud

Inutilement malsain.

il y a 3 ans

Velvetman
9
Velvetman

Critique positive la plus appréciée

Sombre

A l’aube, je dessine les traits frivoles de ton geste Qui s'échappe au contour brumeux de ta vie funeste ; Cette obscurité se tait ; se tasse; dévisage mon ennui Pour mieux me nuire. Pour mettre fin...

il y a 8 ans

Rozbaum
1
Rozbaum

Critique négative la plus appréciée

Critique de par Rozbaum

En vérité, si j'écris cette critique, ce n'est que pour tenter de justifier la brutalité de ma note. Ce film, je le hais, je le déteste de tout mon être, mais pour des raisons autrement plus nobles,...

il y a 10 ans

toma_uberwenig
8

...dans une ténébreuse et profonde unité...

Une salle de spectacle, pleine d'enfants dans l'ombre, qui regardent semble-t-il un spectacle de Guignol, surexcités et amusés. Un bruit blanc, sourd, étouffant se met à sourdre, l'image s'assombrit...

il y a 8 ans

stebbins
10
stebbins

Noirceur virginale

Oeuvre d'Art intégrale Sombre est un premier film littéralement subjuguant, plastiquement radical et résolument immersif. Philippe Grandrieux nous promène d'un bout à l'autre sur les routes...

il y a 4 ans

thelightcarrier
9

Critique de par Clément Poursain

Je n'ai pas aimé Sombre. Comment quiconque pourrait aimer cette longue plage d'engourdissement sèche et brutale? Or, il ne nous est pas demandé d'aimer quoi que ce soit chez Grandrieux, il ne nous...

il y a 12 ans

oso
6
oso

Mise au point capricieuse

En étouffant son spectateur par une mise en scène oppressante, Philippe Grandrieux kidnappe ce dernier pour une plongée en apnée dans les plus noires ramifications de l'être humain. Caméra...

il y a 8 ans