Malgré un pitch somme toute assez classique (un homme hésitant entre deux femmes), les critiques alléchantes m'avaient convaincu de me rendre en salle obscure regarder deux acteurs bien connus d'Hollywood.

Hélas, dès le rideau levé, l'expectative laisse place à une impression de déjà vu, et d'un melting pot assez peu homogène. En effet, le personnage de Leonard, incarné par un Joaquin Phoenix qui fait ce qu'il peut en tant qu'acteur, cultive plusieurs traits de personnalité bizzarement incompatibles. Son côté "à l'écart des choses" du début du film ne colle pas vraiment avec l'aspect séducteur et fonceur qu'il exerce plus tard. S'il s'agit d'une évolution du personnage, le réalisateur peine à mon sens à en démontrer la cause.

D'autre part, l'action paraît étrangement d'un autre temps. L'appartement confiné des parents de Léonard est en complet décalage avec la ville dans laquelle le film est tourné. Les couleurs sont assez sombres, les réactions des personnages sont étonnantes. Loin de rendre ce film intemporel, les multiples pièces de ce puzzle semblent provenir de boîtes de jeux bien différentes.

Quant au scénario, il ne parvient pas à surprendre le spectateur, si ce n'est dans les ultimes minutes du film, minutes qui réhaussent quelque peu l'intérêt de l'oeuvre.

Quelques mots pour finir sur Gwyneth Paltrow, qui tient la dragée haute à Joaquin Phoenix, mais ces excellents acteurs ne suffiront pas à tirer le film d'affaire.
pyrame
4
Écrit par

Le 1 août 2010

16 j'aime

2 commentaires

Two Lovers
Aurea
8
Two Lovers

La Brune et La Blonde

Comment choisir entre l'amour raisonnable gage de sécurité et de stabilité affective, et la passion irrésistible, maladive, celle qui vous prend au coeur et aux tripes ?! C'est pourtant à ce choix...

Lire la critique

il y a 11 ans

110 j'aime

50

Two Lovers
SanFelice
8
Two Lovers

Bipolaire

Leonard est atteint de la maladie de Tay-Sachs. Il ne prend pas régulièrement son traitement, ce qui entraîne un comportement maniaco-depressif. Il est un peu puéril, très réservé, et suicidaire. Il...

Lire la critique

il y a 9 ans

98 j'aime

18

Two Lovers
Dalecooper
10
Two Lovers

Mon film préféré de James Gray (je kiffe grave les autres, donc là c'est vraiment de la bombe)!!

Dans d'autres mains, ce scénario n'aurait donné lieu qu'à une comédie romantique niaise et plate de plus, Ici, il n'en est rien. Grâce à un réalisateur exigeant, James Gray, qui arrive à la fois à se...

Lire la critique

il y a 11 ans

41 j'aime

1

Les Piliers de la Terre
pyrame
10

Une fresque historique enthousiasmante

Ce livre, je l'ai vu et revu dans les mains des "métronautes", dans les têtes de gondole de librairie, sur les sites internet... Je me suis enfin décidé à lire ce qui est annoncé partout comme un...

Lire la critique

il y a 12 ans

27 j'aime

2

Stupeur et Tremblements
pyrame
2

Soupir et ronflements

Avant de descendre ce film en flèche, je tiens à signaler que je fais partie de ces gens qui ont lu quasiment tous les livres d'Amélie Nothomb, et dont l'intérêt pour son oeuvre a été...

Lire la critique

il y a 12 ans

20 j'aime

2

Two Lovers
pyrame
4
Two Lovers

Critique de Two Lovers par pyrame

Malgré un pitch somme toute assez classique (un homme hésitant entre deux femmes), les critiques alléchantes m'avaient convaincu de me rendre en salle obscure regarder deux acteurs bien connus...

Lire la critique

il y a 12 ans

16 j'aime

2