Les Meilleurs Events Marvel

Avatar arnonaud Liste de

19 bd

par arnonaud

Indice : le meilleur n'est pas celui en couverture.

Classement de tous les events Marvel que j'ai pu lire. Je classe surtout les events avec mini-série/maxie-série + tie-ins, et pour l'instant ne sont pas considérés les crossovers.

Et est-ce que le Secret War de Bendis est vraiment un event ?

Les events qu'il me reste à lire :
- Secret Wars II (1985)
- Infinity War (1992)
- Infinity Crusade (1993)
- Age of Apocalypse (1995)
- Maximum Security (2000)
- Annihilation (2006)
- Annihilation: Conquest (2007)
- War of Kings (2009)
- Siege (2010)
- Shadowland (2010)
- Chaos War (2010)
- Spider-Island (2011)
- Avengers Vs. X-Men (2012)
- Spider-Verse (2014)
- Doctor Strange: Damnation (2018)
- Infinity Wars (2018)
- Age of X-Man (2019)
- Absolute Carnage (2019)
- Iron Man 2020 (2020)

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1

    Infinity (2013 - 2014) (2013)

    Sortie : .

    Comics de Jim Cheung, Dustin Weaver, Jerome Opeña

    Les Avengers s'allient avec les grandes puissances galactiques pour repousser les Builders, des ennemis surpuissants qui asservissent et détruisent toutes les planètes sur leur chemin.

    Mais pendant que les Avengers sont partis dans l'espace, la Terre est sans défense et Thanos et son Black Order en profitent donc pour faire une petite visite.

    Hickman fait un event ultra épique aux enjeux énormes et qui se révèlent jouissif pour peu qu'on aime le style grandiloquent de l'auteur. En plus, c'est très beau puisque c'est dessiné uniquement par des géants comme Jim Cheung, Jerome Opena, Dustin Weaver, Mike Deodato Jr. et Leinil Francis Yu.
    Et avantage, il n'y a pas de héros connu qui meurt pour ajouter une valeur choc factice. Par contre, il y a de vrais conséquences, comme le repositionnement des inhumains dans l'univers Marvel suite à l'event.

    Franchement une excellente histoire.
  • 2

    Civil War, tome 1

    Sortie : mars 2007.

    Comics de Steve McNiven et Mark Millar

    Une guerre civile éclate entre les super-héros de New-York suite à un accident dramatique mettant en cause des surhumains et ayant provoqué la destruction d'une école. La confrontation se fait autour de la question des comptes à rendre à l'Etat. Est-ce que les super-héros doivent continuer d'opérer dans la clandestinité ou doivent-ils être des fonctionnaires publics, sans identité secrète et au service du gouvernement ?

    L'event incontournable de Marvel, plus terre à terre que bien d'autres events ce qui le rendra peut-être plus accessible. Millar est déchaîné au scénar' et écrit vraiment une excellente histoire et les dessins de Steve McNiven sont plutôt pas mal pour peu qu'on aime le réalisme.
  • 3

    Le Gant de l'Infini : Le Défi de Thanos (1991)

    The Infinity Gauntlet

    Sortie : 1991.

    Comics de Georges Pérez, Ron Lim et Jim Starlin

    Un des plus anciens events de Marvel, mais l'un des meilleurs. Le récit qui a fait rentrer Thanos dans la légende et qui en a fait un des plus grands vilains de l'univers Marvel. Il est totalement imbattable et il y a ce moment extraordinaire au début de l'event où il tue la moitié de toute la galaxie en un claquement de doigt !
  • 4

    Secret Wars (2015) (2015)

    Sortie : mai 2015.

    Comics de Esad Ribic et Jonathan Hickman

    L'univers classique et l'univers Ultimate vont se fracasser l'un contre l'autre. Suite à ça ce sera la fin de tout… A moins qu'un individu, doté des pouvoirs d'un dieu, ne sauve tout le monde au sein de son Battleworld...

    Hickman nous refait un event magnifique et ultra épique. Aux dessins, on a le droit au génial Esad Ribic qui fait un event d'une beauté rare. Pour tous les fans de Fatalis, cet event est à ne louper sous aucun prétexte.
  • 5

    Secret Empire (2017)

    Sortie : .

    Comics de Leinil F. Yu, Steve McNiven, Andrea Sorrentino

    Aboutissement du run de Nick Spencer sur Captain America, Secret Empire est un event très ambitieux et plutôt réussi. On sent que le scénariste à bien étudié les events brillants de Hickman et on retrouve par moment une atmosphère assez similaire et tout aussi jouissive. Le côté impertinent de Spencer permet aussi quelques grands moments comme ce face à face entre les héros et Ultron le temps d'un épisode.

    Mais comme souvent avec ce genre de récits, ça se perd un peu en cours de route, Spencer étant plus un scénariste fan de dialogues que de scènes d'action ça manque parfois un peu de rythme, et le final n'arrive pas à être aussi grandiose qu'il le voudrait.

    Mais ça reste plaisant, pleins de bonnes idées, et ça a beau être illustré par 12000 personnes aux styles très différents, ils sont tous très doués.
  • 6

    Empyre (2019-2020) (2020)

    Sortie : .

    Comics de Sean Izaakse, Pepe Larraz, Valerio Schiti

    D'un côté, les krees et les skrulls, désormais unifiés après une guerre qui a durée des millénaires et dirigés par le Young Avengers Hulking. De l'autre : les Cotati, des aliens plantes, dirigés par Sequoia, le Celestial Messiah, fils des Avengers Mantis, la Celestial Madonna, et Swordman. Les deux peuples sont en guerre, et ils ont décidé d'utiliser la Terre comme champs de bataille ! Au milieu de tout ça, les Avengers et les Fantastic Four vont devoir trouver de quel côté se ranger et réussir à protéger notre planète.

    L'event utilise de manière plutôt maligne des éléments très divers de la longue continuité Marvel, en les recontextualisant très biens pour les nouveaux lecteurs, et les propulse dans une direction inédite. Il y a pas mal de bonnes idées et de bons twists, surtout au tout début, et l'event se révèle très plaisant à suivre, surtout que les persos sont biens écrits, mais ça reste toutefois un récit plutôt classique, avec pas mal d'éléments un peu vus et revus dans ce genre d'histoire. Du blockbuster efficace en somme, avec tout de même des séquences qui feront plaisir aux fans, notamment à ceux des Young Avengers.

    La partie graphique est quant à elle très solide, avec Valerio Schiti aux dessins, toujours très dynamique, expressif et proposant de bons designs, et il es accompagné par Marte Gracia à la colo, lui aussi toujours très fort.

    Pas un event inoubliable ou essentiel (même si ce point là dépendra des conséquences sur le long terme), mais tout à fait sympathique.
  • 7

    Fear Itself (2012)

    Sortie : .

    Comics de Stuart Immonen, Wade von Grawbadger, Laura Martin

    Le Serpent, frère d'Odin, attaque la Terre aidé d'êtres devenus surpuissants au contact d'artefacts magiques. Les héros de la Terre seront-ils capable d'arrêter cette menace implaccable ou céderont-ils face à la peur ?

    L'event du scénariste Matt Fraction est très décrié, et j'y suis moi même allé à reculons, mais je dois bien avouer que cette histoire m'a bien plu. Déjà, elle est illustré par le génial Stuart Immonen, et ensuite Fraction n'oublie pas d'humaniser ce conflit énorme aux dégâts monstrueux et ça apporte une vraie valeur ajoutée. Et ça doit être le seul event où l'on fait référence aux conséquences de la crise financière sur les USA.
  • 8

    House of M (2005)

    Sortie : août 2005.

    Comics de Olivier Coipel et Brian Michael Bendis

    Les Nouveaux Vengeurs partent à la recherche de la Sorcière Rouge, responsable de la destruction des Vengeurs, pour la tuer. Mais alors qu'ils la retrouvent, ils se réveillent soudainement dans un nouveau monde où leur vie est celle qu'ils ont toujours souhaité. C'est House of M. Mais est-ce que ce monde est si parfait que ça ?

    L'histoire d'où provient le fameux "No More Mutants". C'est dessiné par Olivier Coipel, donc c'est forcément très beau, et c'est scénarisé par Bendis, donc les dialogues sont forcément agréables à lire... Mais l'histoire en elle-même est boiteuse puisqu'on a du mal à comprendre pourquoi les héros veulent tant partir du monde parfait de House of M.
  • 9

    World War Hulk (2007)

    Sortie : août 2007.

    Comics de Carlo Pagulayan, Aaron Lopresti, Jae Lee

    Suite à Planet Hulk, le géant de jade revient sur Terre pour se venger. Une guerre mondiale limitée à Brooklyn et avec zéro perte humaine, mais l'occasion d'avoir de belles bastons bourrines dessinées par John Romita Jr. dont le style est taillé pour l'exercice. Et puis il y a une étude du personnage de Hulk qui est plutôt bien vue.

    Mais c'est clairement en-dessous de Planet Hulk en terme qualitatif, et la fin n'est pas extra.
  • 10

    Secret War

    Sortie : janvier 2008.

    Comics de Gabriele Dell'Otto et Brian Michael Bendis

    Nick Fury engage des héros pour effectuer une mission secrète en Latvérie. Des années plus tard, ils n'ont aucun souvenir des événements, et pourtant ils vont devoir faire face à un violent retour de bâton.

    Maria Hill et Daisy Johnson font leur début ici, et c'est ici aussi qu'est posé le statut quo de Nick Fury pour les années à venir.
    Une histoire sympathique, d'autant plus que Dell'Otto dessine très bien, mais ça se termine un peu en queue de poisson, avec pas mal de réponses qui ne sont pas dans des pages de BD, mais dans des pages de dossier et de retranscription d'interrogatoires...
  • 11

    War of The Realms (2019)

    Sortie : avril 2019.

    Comics de Russel Dauterman et Jason Aaron

    C'est l'aboutissement du run de Jason Aaron sur Thor. Véritable fil rouge teasé sur des dizaines de numéros pendant des années, où on a pu voir Malekith conquérir ou s'allier avec les différents Royaumes de la mythologie nordique. Maintenant qu'ils sont tous détruits ou sous la botte du vilain, il ne lui reste plus qu'à envoyer ses armées conquérir la Terre.

    C'est ainsi qu'une énorme bataille commence pour défendre la Terre puis la reconquérir et en finir une bonne fois pour toutes avec la menace Malekith.

    On attendait cette histoire depuis longtemps, et c'est très chouette d'avoir l'excellent Russel Dauterman de retour aux dessins, toujours très bien colorisé par Matt Wilson. Mais c'est clairement pas ce que Jason Aaron nous a offert de mieux comme histoire. Si ça fait plaisir d'avoir un event où les héros ne se battent pas entre eux, on a une aventure qui manque un peu de surprises et de grands moments. Toutefois, ça reste une lecture très sympathique.
  • 12

    Secret Invasion (2009)

    Sortie : .

    Comics de Leinil F. Yu et Brian Michael Bendis

    Un gros event où les skrulls tentent une invasion massive de la Terre. En plus de l'arrivée d'une flotte massive avec de tous nouveaux super-skrulls, ils ont un gros atout dans leur manche : cela fait des mois qu'ils ont infiltré l'univers Marvel. Ainsi des agents du SHIELD, et surtout des héros de l'univers Marvel, notamment des Avengers, s'avèrent être des skrulls !

    C'est un mix de récit d'espionnage comme l'affectionne Bendis avec quelque chose de très épique, avec de grosses batailles collectives. Si c'est plein de bonnes idées, notamment au niveau de la résolution qui est pleine de surprises quant au devenir de l'univers Marvel à la sortie de l'event, c'est dommage que les remplacements par les skrulls n'aient pas eu lieu à plus grande échelle. Et j'ai été un peu surpris et déçu que Bendis est transformé les skrulls en religieux extrémistes pour cet event.

    Aux dessins Leinil Francis Yu est plutôt très en forme et il est très bien colorisé par la toujours très solide Laura Martin.
  • 13

    Marvel Monsters Unleashed

    Sortie : janvier 2017.

    Comics de Adam Kubert et Cullen Bunn

    L'event est complètement inutile, n'a aucune conséquence digne de ce nom, mais si vous voulez un récit plutôt fun avec tous les héros Marvel face à des gros monstres géants il s'avère plutôt fun.

    Tous les dessinateurs rassemblés ne se valent pas mais y a quand même quelques belles cases de combats de monstres. Un bon petit récit pop-corn.
  • 14

    Original Sin

    Sortie : .

    Comics de Mike Deodato, Jr. et Jason Aaron

    Le Gardien est mort. Qui l'a tué ? Et surtout, quels terribles secrets les yeux de cet être céleste referment-ils ?

    Le style froid et déplaisant de Deodato Jr., qui vire trop facilement dans le gore gratuit à certains moments, conjugué à une enquête boursouflée, qui traîne en longueur et qui utilise des rebondissements chocs pas terribles...font que je ne suis pas un grand fan de cet event. Y a des choses intéressantes, notamment dans les adversaires farfelus qui sont au centre de cette histoire, mais honnêtement cette histoire n'est pas un divertissement intéressant. Seule les rares conséquences, sur Thor notamment, sont dignes d'intérêt.
  • 15

    Les Guerres secrètes : C'est la guerre !

    Marvel Super Heroes Secret Wars

    Sortie : novembre 2008.

    Comics de Mike Zeck, Bob Layton et Jim Shooter

    Le premier véritable event Marvel. Un être mystérieux et tout puissant, le Beyonder, invoque héros et vilains sur son Battleworld. Le camp qui gagnera sera renvoyé sur Terre (ou quelque chose comme ça, je me souviens plus trop des détails).

    Commence alors une longue saga qui part un peu dans tous les sens où les deux camps vont s'affronter, où certains (les mutants notamment) vont faire sécession, mais où il y aura aussi des méchantes inédites qui vont se ramener en cours de récit, Spider-Man va aussi récupérer son fameux costume symbiote, et on va voir Doom plus conquérant et avide de toute-puissance que jamais. C'est sûrement lui le perso le plus fascinant du récit et celui que Jim Shooter écrit le mieux.

    C'est un event un poil trop long, qui manque un peu de structure, mais pas désagréable.
  • 16

    Avengers & X-Men: Axis (2015)

    Sortie : .

    Comics de Leinil F. Yu, Adam Kubert, Terry Dodson

    Les héros et vilains de la terre se liguent entre eux pour affronter la terrible menace de Red Onslaught. Mais ce pourrait-il que la solution choisit pour résoudre le conflit ait pour conséquence... De rendre méchants les héros qui étaient sur les lieux, et inversement ? Avec le compas moral des personnages importants de l'univers Marvel inversé, que pourra t-il se passer ? Et surtout, qui pourra tout remettre dans l'ordre ?

    Event en trois arcs qui prend source dans l'excellente série Uncanny Avengers de Rick Remender. Ça commence vraiment très bien, et puis arrive le deuxième acte avec l'inversion et là c'est la catastrophe. La toute fin de l'event rattrape un peu ça mais ça reste un beau gâchis. Et peu de conséquences durables sont au programme, à part peut-être pour le personnage de Dents-de-Sabre.
    Un event à éviter malheureusement, même si tout n'est pas à jeter et il y a quand même quelques passages ou le scénariste arrive à s'en sortir.
  • 17

    Civil War II

    Sortie : juin 2016.

    Comics de David Marquez et Brian Michael Bendis

    Nouvelle guerre civile et encore une fois, notre bon Tony Stark y joue un rôle important. Mais cette fois-ci, c'est lui qui est du côté de la liberté.

    L'event n'est pas désagréable en soi, et propose quelques passages réussis et quelques morts de héros, mais ce n'est pas non plus l'histoire du siècle.
    Et pour ceux qui voudraient de la baston, c'est franchement assez limité dans cet event qui s'intéresse plus au conflit idéologique entre les héros.
  • 18

    Inhumans Vs. X-Men (2017)

    Sortie : janvier 2017.

    Comics de Leinil F. Yu, Kenneth Rocafort, Jeff Lemire

    L'event qui conclut la période des mutants et des inhumains commencée en 2015. Il fallait bien réglé le problème du nuage de brume terrigène qui empoisonne les mutants un jour, et c'est chose faite dans cette histoire pas très plaisante qui permet au moins de propulser les mutants vers un nouveau statut quo plus ouvert en terme de possibilités.

    Pour les Inhumains, ça signe malheureusement le début de la fin de leur mise en avant, et c'est un peu le baroud d'honneur de tout ce que Charles Soule a pu créé sur le titre avant que ça ne tombe petit à petit dans les limbes.
  • 19

    Age of Ultron

    Sortie : .

    Comics de Bryan Hitch et Brian Michael Bendis

    Ultron a gagné. Il a détruit tous les héros de la Terre. C'est l'ère d'Ultron. Il n'y a plus d'espoir. A moins de voyager dans le temps et d'effectuer l'improbable : empêcher Ultron d'être créé. Mais gare aux paradoxes temporels...

    Un event pas très intéressant et sans réelles conséquences. Mais sûrement le seul où les personnages principaux sont Wolverine et la Femme Invisible.