Les animés & moi

Avatar Petitbarbu Liste de

160 séries

par Petitbarbu

Si vous avez lu ma description, vous devez vous douter que je suis un animévore de première catégorie à tendance monomaniaque capable de m'immerger à 200% dans un univers au point de tout regarder d'un coup et de me sentir mal après pendant une semaine coincé dans un univers et déprimé à l'idée de ne pas y retourner.
Rires, pleurs, colères, j'adore l'animation jap' pour ses univers barrés, je suis plus orienté seinen mais j'accepte de regarder quelques shojo's et des shonens au concept original. Je n'ai pas de thèmes de prédilection mais je m'ennuie généralement ferme devant les méchas. Cette liste regroupe donc les animés que j'ai vu ( uniquement ceux-là, pour l'entièreté de mes envies et animés vus voir la liste suivante : http://www.senscritique.com/liste/Le_Tout_bon_de_la_Japanimation/440828 ) et que je tente d'annoter et de trier en fonction de l'impact qu'ils ont eu sur moi et de leur place dans mon p'tit cœur de fan.
Il m'en reste encore pleins à découvrir donc pour m'en conseiller de nouveaux et pour m’aiguiller vers d'autres univers, n'hésitez pas à emprunter la liste cité au dessus et à m'en conseiller.

Liste qui regroupe donc uniquement les animés notés et annotés. Ceux qui m'ont le plus marqué en bien sont situés en tête de liste, les moins bons à mes yeux sont vers la fin.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Cowboy Bebop (1998)

    Kaubōi Bibappu

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Romance, science-fiction, seinen, action et fantasy.

    Anime de Shinichirô Watanabe et Hajime Yatate avec Kōichi Yamadera, Unshô Ishizuka, Megumi Hayashibara

    Aussi bien pour sa bande-son à tomber par terre (jazz endiablé et blues mélancolique) que pour ses graphismes qui ne vieilliront jamais, Cowboy Bebop est une expérience à faire au moins une fois. Universellement appréciable même par les réfractaires à la japanime, ce road-trip Watanabesque bénéficie d'une réalisation impeccable et d'un fil rouge ténu qui se déroule sur 26 épisodes pour un final de toute beauté.
    Un magnifique morceau d'animation.
  • Gintama (2006)

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Action, animation, comédie, science-fiction et historique.

    Anime de Yoichi Fujita et Takamatsu Shinji avec Tomokazu Sugita, Daisuke Sakaguchi, Rie Kugimiya

    Œuvre comique fournie et foutraque, Gintama est un animé shonen bourré de références à la japanimation et à la culture japonaise parfois difficile à comprendre pour un néophyte. Outre son humour ultra-référencé on en retiens des arcs shonens efficaces, des héros stupides mais charismatiques, d'excellents openings, une capacité hors-norme à brise le quatrième mur pour s'adresser au spectateur et une série qui se bonifie avec le temps, ce qui est suffisamment rare pour être noté.
  • Bande-annonce

    Texhnolyze (2003)

    Tekunoraizu

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Action, science-fiction, drame et animation.

    Anime de Hiroshi Hamasaki, Yoshitoshi Abe, Takayuki Hirao avec Shizumi Niki, Shinya Kitade, Shizuka Ito

    Lorsqu'on pose les yeux pour la première fois sur Texhnolyze, on maudirait presque le pendard l'ayant conseillé, au prise avec un premier épisode confus, quasiment vide de dialogue. Notre confusion ira croissante lors des deux épisodes suivants, l'animé ne s’embarrassant pas de superflu. Mais on finira envoûté par remercier chaudement l'éclaireur éclairé qui nous aura dirigé vers cette œuvre trop peu connue.
    Mise en scène d'une rare intelligence, bande-son tout simplement géniale et sublimant de beaux instants de silence, atmosphère lourde, poisseuse, pesante, nihilisme désespéré, la série empreinte au cyberpunk ses meilleures thématiques avec une intelligence rare.
    Plongé dans un purgatoire sous-terrain dans un monde morne, moribond, on finira par s'enticher de personnages profonds, torturés ou chevaliers blancs improbables, tentant de survivre dans un monde à l'agonie sans aucun sens.

    9,5/10♥ et il fait son chemin dans mon top 10.
  • Bande-annonce

    Psycho-Pass (2012)

    Saiko Pasu

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Action, animation, policier, thriller et science-fiction.

    Anime de Katsuyuki Motohiro, Naoyoshi Shiotani et Akira Amano avec Tomokazu Seki, Kana Hanazawa, Ishida Akira

    Une des meilleures œuvre thriller-futuriste produite par la japanimation, nourrie de très bonnes références littéraires.
    Antagonistes charismatiques, œuvre d'anticipation crédible. A voir et re-voir pour ce qui est de la saison 1. Graphiquement impeccable la première saison à le mérite de se suffire à elle-même.
  • Bande-annonce

    Black Lagoon (2006)

    Burakku Ragūn

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation, drame, action, seinen et comédie.

    Anime de Sunao Katabuchi et Rei Hiroe avec Megumi Toyoguchi, Daisuke Namikawa, Tsutomu Isobe

    Sans vouloir vous rediriger vers ma critique, Black Lagoon est pour moi un animé réussi autant du point de vue rythmique - il est pêchu tout en se ménageant des moments de calme - que du point de vue de son univers pseudo-réaliste dans une Roanapura (ville fictive Thaïlandaise) gangréné par la pègre. On suit une petite équipe de pirates moderne, il y a une certaine diversité dans les personnages, des femmes fortes avec de gros flingues, de beaux dessins (armes et véhicules notamment bien documenté) et une ambiance qui confine au glauque oppressant par moment.
    Un animé prenant. Je note la qualité des dessins et de l'animation pour les derniers oav.
  • Black Lagoon : The Second Barrage (2006)

    Burakku Ragūn: The Second Barrage

    24 min. Première diffusion : . 1 saison. Action, comédie, animation, drame et seinen.

    Anime de Rei Hiroe, Sunao Katabuchi et Shino Masanori avec Megumi Toyoguchi, Daisuke Namikawa, Tsutomu Isobe

    Voir Black Lagoon
  • Bande-annonce

    La Mélancolie de Haruhi Suzumiya (2006)

    Suzumiya Haruhi no Yuutsu

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation, science-fiction, romance, seinen et comédie.

    Anime de Tatsuya Ishihara et Nagaru Tanigawa avec Aya Hirano, Johnny Yong Bosch, Tomokazu Sugita

    La mélancolie de Haruhi Suzumiya et moi c'est un peu une histoire d'amour immédiate. Un animé qu'il faut regarder dans un ordre précis ? Ouiiii ♥
    Qu'on peut aussi voir dans un autre ordre ? Ouiiii ♥
    Des personnages se prenant pour des déités, des aliens, des mentalistes et du fantastique en veux-tu en voilà avec un personnage dont tous les désirs semblent se réaliser ? Des épisodes au rythme effréné, des voyages dans le temps ... bref ... que demande le peuple.
  • Michiko & Hatchin (2008)

    Michiko to Hatchin

    20 min. Première diffusion : . Action, animation et policier.

    Anime de Sayo Yamamoto avec Rina Hidaka

    A la fois rafraîchissant, pétillant, complètement barré, cet animé à toutes les qualités pour vous faire passez un moment inoubliable. Un road-trip à la japonaise, dans un environnement "prazilien" qui invite à l'aventure. Absolument dépaysant, tant graphiquement que musicalement. C'est parfois bon de sortir des sentiers battus !
  • Black Lagoon: Roberta's Blood Trail (2010)

    33 min. Première diffusion : . 1 saison. Drame, action et animation.

    Anime (OAV) de Sunao Katabuchi avec Megumi Toyoguchi, Daisuke Namikawa, Tsutomu Isobe

    Voir Black Lagoon.
  • Bande-annonce

    Samurai Champloo (2004)

    Samurai Chanpurū

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Action, animation, drame, comédie et aventure.

    Anime de Shinichirô Watanabe, Kazuto Nakazawa et Hideto Komori avec Ayako Kawasumi, Ginpei Sato, Kazuya Nakai

    Qui ne connait pas cette œuvre du monumental Watanabe ? À l'instar de Cowboy Bebop, Samurai Champloo bénéficie d'une bande-son à tomber - côté Hip-Hop de la force ici - qui renforce les anachronismes qui ponctuent l'animé.
    Road-Trip dans l'ère Edo à la recherche du Samurai qui sent le tournesol, Samurai Champloo transporte de part ses personnages transpirant le charisme par tous les ports de la pellicule contrebalancés par Fuu tout en bêtises ...
  • Bande-annonce

    Your Lie in April (2014)

    Shigatsu wa Kimi no Uso

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Musique, shōnen, romance, animation et comédie.

    Anime de Kyōhei Ishiguro et Naoshi Arakawa avec Natsuki Hanae, Taneda Risa, Ryōta Ōsaka

    Je dois faire sans spoiler ce que je suis en train d'écrire.
    Disons simplement que Shigatsu Wa Kimi no Uso m'a fait chialer comme jamais #Jesuisfragile.
    Disons que la réalisation est à tomber, que ce soit le visuel chiadé, les musiques mise en valeur comme jamais par la structure même de l'animé et les plans, plans qui d'ailleurs sont toujours pertinents...
    L'histoire peut-être un brin convenue, les personnages sont un peu attendus certes mais tout cela est si bien traité, si beau ... j'ai beaucoup plus été ému ici que devant Angel Beats qui restait une de mes références absolues.
  • Bande-annonce

    Panty & Stocking with Garterbelt (2010)

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Comédie, action, seinen, policier et musique.

    Anime de Gainax et Hiroyuki Imaishi avec Mariya Ise, Ogasawara Arisa et Hiroyuki Yoshino

    J'ai fait une chtite critique, vous pouvez la lire elle est sympa.
  • Gokudou-Kun Manyuuki (1999)

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation.

    Série de Nakamura Usagi et Kirishimama Takeru

    Parodie jouissive faisant un pied de nez au bon goût, Gokudo nous place dans la peau de son héros éponyme, radin, lâche, malchanceux, porté sur la luxure, les plaisirs de la table et de la chaire et affublé d'un génie un brin collant, débonnaire et changeant de sexe à volonté, Gokudo est un concentré de bonne humeur qui nous précipite dans un monde d'Héroïc-Fantasy déjanté. Un plaisir, malgré un visuel vieillissant. Conseillons ici aussi Excel Saga, que je n'ai pu mettre faute de place.
  • Bande-annonce

    Mawaru Penguindrum (2011)

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation, drame, thriller, comédie et romance.

    Anime de Kunihiko Ikuhara, Shōko Nakamura et Lily Hoshino avec Arakawa Miho et Ryohei Kimura

    Oeuvre bourré d'un symbolisme à tous les plans, entre péché originel et train de la destiné, Mawaru Penguindrum est un animé à part dans le paysage Japanime - que je rapprocherai au niveau de la composition et de la signification de chaque plan à un Puella Magicka Madoka, autre oeuvre sur un destin malheureux, martyr et inéluctable - qui se regarde plusieurs fois, se savoure lentement pour mieux se comprendre.

    Graphiquement et musicalement très abouti et très référencé (je vous laisse découvrir par vous même), la première partie peut rebuter mais l'animé décolle après les cinq premiers épisodes pour tendre vers un final haletant, violent, mélancolique et lyrique.
    Amour, amitié, destiné. Matez !


    Critique pour ceux ayant terminé la série : https://www.senscritique.com/serie/Mawaru_Penguindrum/critique/17937549
  • Bande-annonce

    Kill la Kill (2013)

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Science-fiction, seinen, fantasy, comédie et action.

    Anime de Hiroyuki Imaishi, Kazuki Nakashima et Sushio avec Ami Koshimizu, Yuzuki Ryouka, Inada Tetsu

    Kill La Kill je dois dire que j'avais un peu peur. Parce que le ecchi et le fan-service ne me plaisent pas vraiment dans les animés et que j'ai passé l'âge de m'émoustiller devant des lycéennes en petite tenue.
    Pourtant Kill La Kill parvient habilement à jouer sur ces codes et à les intégrer à un délire pulp déjanté brassant tous les codes de l'animation dans un joyeux bordel bariolé. Alliant une bande-son à toute épreuve et des passages d'animations complètement déconnant et exagérés, Kill la Kill est un pari réussi et se propose même d'analyser - très légèrement - l'importance du vêtement dans la société et de critiquer (tout en jouant allègrement avec pour mieux l'intégrer à son délire) l'usage abusif de fan-service.
    Au delà de tout ça c'est les Nudist Beach, c'est le masochisme, des combats qui défoncent tout, de la stupidité en barre, du charisme par paquet de douze et des moments d'anthologie à tous les niveaux.
  • Bande-annonce

    HELLSING (2006)

    45 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation, action, fantastique, Épouvante-horreur et seinen.

    Anime (OAV) de Hiroyuki Tanaka et Tokoro Tomokazu avec Kaori Mizuhashi et Jōji Nakata

    Passons sur l'enrobage visuel poisseux, oppressant qui fait l'intérêt d'un tel animé. Notons la jubilation qu'il y a à suivre un anti-héros tout puissant comme peut l'être Alucard, ce célèbre Vampire - Alucard/Dracula - dont la folie baroque et la puissance démesurée submerge tout. Notons la joie qu'on éprouve à trouver presque cohérent la présence de vampires nazis. On a les clef du succès de Hellsing, sa version ultimate étant la plus fidèle au manga tout en étant visuellement bien supérieur à son matériel d'origine.
  • Bande-annonce

    Fate/zero (2011)

    Feito/zero

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Fantasy, seinen, action, fantastique et drame.

    Anime de Aoki Ei avec Ayako Kawasumi, Rikiya Koyama, Sayaka Ōhara

    Fate/Zero, comme Fate/Stay Night est premièrement un bel animé. Graphiquement ça en jette, les animations superbe, les combats sont brutaux, beaux, démesurés, les destins cruels et tragiques et les héros d'un charisme à exploser la rétine des moins avertis. Avec ça l'histoire est mature et souvent très crue et malgré quelques "leçons" de japanimation très clichés, l'ensemble est plaisant et propose un univers sombre peuplé de personnages attachants et de combats aussi absurdes qu'injustes.
  • Bande-annonce

    Fate/stay night: Unlimited Blade Works (2014)

    Fate/stay night [Unlimited Blade Works]

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Action, fantasy et animation.

    Anime de Takahiro Miura avec Ayako Kawasumi, Kana Ueda, Junichi Suwabe

    Voir en haut.
  • Bande-annonce

    Bienvenue à la NHK (2006)

    NHK ni yōkoso !

    24 min. Première diffusion : . 1 saison. Shōnen, drame, comédie et animation.

    Anime de Yamamoto Yuusuke et Tatsuhiko Takimoto avec Pururin, Yutaka Koizumi, Daisuke Sakaguchi

    A la fois décalé et d'une justesse rare pour un animé, dépeignant un problème de société bien réel (les Hikikomoris). A voir et re-voir autant pour ses phases de délires décalés que pour la justesse de ses propos et de ses personnages.
    La qualité graphique est moins au rdv ici par contre, rien qui ne vous empêche d'apprécier l'animé.
  • D-Frag! (2014)

    25 min. Première diffusion : . Comédie et animation.

    Anime de Sugawara Seiki avec Kana Hanazawa, Shizuka Ito, Katsuyuki Konishi

    D-Frag n'a qu'un défaut : cette série est trop courte. Animé correct d'un point de vue technique (je le trouve plutôt sympathique même si ne se démarquant pas du lot) il se surpasse dans la connerie et dans l'absurdité démente de ses personnages. C'est l'histoire de quatre folles qui pour sauver leur club de gland.... de jeu de société vont recruter un cinquième larron, un pseudo-dur qui va vite se rendre compte qu'il n'est rien face au sadisme et à la folie de ces furies.
    C'est délicieusement jusqu'auboutiste et injustement méconnu.
  • Excel Saga (1999)

    Heppoko Jikken Animation Excel Saga

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation, action, science-fiction, fantasy et seinen.

    Anime de Kōshi Rikudō et Shinichi Watanabe avec Pascale Chemin, Olivia Dutron, Cyril Monge

    Oeuvre folle et foutraque bourrée de références elle aussi, Excel Saga est un monument dans le n'importe quoi et le délire extrême poussé à son paroxysme par une Excel aussi criarde qu'attachante.
    Vive ILPALAZO SAMA !
  • Bande-annonce

    One-Punch Man (2015)

    Wanpanman

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Science-fiction, comédie, animation et action.

    Anime de Shingo Natsume avec Makoto Furukawa, Kaito Ishikawa, Hiromichi Tezuka

    Critique tout ça tout ça.
  • Bande-annonce

    Puella Magi Madoka Magica (2011)

    Mahô Shôjo Madoka★Magica

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Fantastique, drame, animation, action et fantasy.

    Anime de Yukihiro Yamamoto, Akiyuki Shinbo, Ume Aoki avec Aoi Yūki, Chiwa Saitou, Eri Kitamura

    Mahou Shoujo qui emprunte les codes du genre pour mieux les briser, Peulla Magi Madoka Magica se consomme sans modération comme intelligent qui nous fait entrer dès le départ dans un jeu de dupe, une mise en scène et des tromperies savantes que l'on peut décrypter en prêtant attention au moindre détail composant une scène. Profondément sombre et questionnant la puissance des désirs qui ne peuvent contrer le réel, c'est un animé magnifique à la bande-son chiadé et au style visuel particulier mais vite prenant.
  • Bande-annonce

    Nichijou: My Ordinary Life (2011)

    Nichijou

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Fantastique, animation et comédie.

    Anime de Keiichi Arawi et Tatsuya Ishihara

    Il y a une critique.
    Voila.
    Aheum.
  • Bande-annonce

    Baccano (2007)

    Baccano !

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation.

    Anime de Brain's Base et Takahiro Omori avec Masakazu Morita, Onosaka Masaya, Norio Wakamoto

    Joyeusement bordélique, à regarder pour les personnages charismatiques ou déjantés (si vous l'avez vu, 'voyez de qui je parle :) ), l'histoire qui vous perd bien au début et vous raccroche au fur et à mesure. Que du bon, animation et musiques superbes, générique qui colle parfaitement à l'ambiance. Un titre survolté.
  • Ergo Proxy (2006)

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Action, seinen, science-fiction, romance et aventure.

    Anime de Shukou Murase

    Visuellement, on reconnaît immédiatement un épisode d'Ergo Proxy. L'identité esthétique - 3d parfaitement intégrée, traits épurés - est magistrale. La violente dystopie qui nous est donnée à voir interroge notre rapport à la robotique, notre traitement des machines et la question de l'âme, donc de l'humanité. Le monde détruit, l'humanité sous une bulle, des déités implacables et un voyage nostalgique sont au programme pour cette réussite autant visuelle que thématique. La déchéance de l'humanité, l'apocalyptique ... ça me parle.
  • Bande-annonce

    Noragami (2014)

    25 min. Première diffusion : . 2 saisons. Animation, romance, action, aventure et comédie.

    Anime de Kotaro Tamura et Adachitoka avec Maaya Uchida, Hiroshi Kamiya, Yūki Kaji

    Critique
    Blablablabla
  • Little Witch Academia (2017)

    Ritoru Witchi Akademia

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Fantastique, comédie, animation et action.

    Anime de Yoh Yoshinari avec Megumi Han, Michiyo Murase, Yōko Hikasa

    Critique.
    Lire.
    Apprécier.
    Liker.
    Me suivre.
    Tout ça...
  • Bande-annonce

    Ailes grises (2002)

    Haibane Renmei

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation, drame et fantastique.

    Anime de Yoshitoshi Abe

    Un brin daté au niveau de l'animation si vous arrivez à passer ça - honnêtement, ça pose aucun souci - l'ensemble est excellent.
    Beaucoup de questions resterons sans réponses, en suspens, et c'est tant mieux. La thématique m'a rappelé Angel Beats. On suivra surtout des personnages à la psychologie très fine, dans un univers fantastique au design curieusement empreint de nostalgie. Une jeune fille (Rakka) nait dans un cocon découvert par Rekki, propulsé dans un univers mystérieux se dévoilant à demi devant nos yeux et ceux de Rakka.
    Affublée d'ailes et d'une auréole, dans une ville ceinte d'un mur empêchant de voir au delà. Animé jouant sur la symbolique, se dévoilant différemment à chacun, laissant une large part à l'interprétation.
    Très beau, à voir ;)
  • Bande-annonce

    Kids on the Slope (2012)

    Sakamichi no Apollon: Kids on the Slope

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation, drame et musique.

    Anime de Shinichirô Watanabe avec Yoshimasa Hosoya, Ryohei Kimura, Nanri Yuuka

    Un tranche de vie qui comporte les poncifs du genre mais est porté par une histoire d'amitié où le jazz est le vecteur de toutes les émotions. Quelques épisodes en deçà et quelques triangles amoureux un peu trop appuyés, une réalisation vraiment chouette par contre.