Mes 250 albums indispensables de l'histoire du Rock [en construction]

Avatar Eric Pokespagne Liste de

209 albums

par Eric Pokespagne

Évidemment, ce sont mes goûts, et cette liste n'a aucune vocation à être universelle...
A noter que les artistes et les groupes sont classés par ordre alphabétique.

NOTE : En même temps que je continue à construire les commentaires pour chaque album (travail de titan), je vais procéder à une remise à jour de cette liste, en y enlevant une partie des albums notés 8/10 et en leur substituant les albums notés 9 ou 10 de ces dernières années (parus depuis que cette liste fut créée). Bref, restez connectés !

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Écouter

    Rumble City, LaLa Land (1994)

    Sortie : 1994. Pop rock. 12 morceaux.

    Album de 22-Pistepirkko

    La Finlande, c'est Rock aussi, même si peu de gens le savent. Rock, pop et garage dans le cas des 22 coccinelles qui nous occupent ici avec leur meilleur album d'une discographie assez impeccable dans son ensemble.
  • Écouter

    La Fossette (1992)

    Sortie : . Electronique, pop et chanson. 13 morceaux.

    Album de Dominique A

    Le premier (enfin presque) album de Dominique A reste son meilleur, ou en tous cas son plus singulier, son plus bouleversant. Ce qui ne dispense personne d'aller écouter les autres...
  • Écouter

    Éléor (2015)

    Sortie : . Pop et chanson. 36 morceaux.

    Album de Dominique A

    Le grand A tutoie à nouveau les sommets, avec ce disque qui fait figure d'accomplissement. Beau à pleurer.
  • Écouter

    The Lexicon of Love (1982)

    Sortie : 1982. Pop et synthpop. 10 morceaux.

    Album de ABC

    Les années 80 ont mauvaise réputation à cause de ce genre de groupe, avec un son clinquant et un look de garçons-coiffeurs. Il faut pourtant passer outre ces préjugés et découvrir les merveilles pop qui constituent ce lexique de l'amour !
  • Écouter

    Rocks (1976)

    Sortie : 1976. Hard rock. 9 morceaux.

    Album de Aerosmith

    Un album qui dépote comme on disait à l'époque. Qui envoie des boulons, comme on a dit un peu plus tard. Ou qui déchire grave... Pas les meilleures chansons d'Aerosmith (elles sont dans l'album précédent, "Toys in the Attic"), mais le meilleur album quand même, grâce à la cohésion impitoyable du groupe et de la production (brillante). Et ce n'est pas du hard, non !
  • Écouter

    An Awesome Wave (2012)

    Sortie : . Art pop et pop indé. 14 morceaux.

    Album de alt-J

    Nous sommes déjà dans la seconde décade du XXIème siècle, et il y a encore heureusement des jeunes groupes qui cherchent, qui créent, ne cherchant pas à répéter les glorieux succès de leurs aînés. En voici un magnifique exemple...
  • Écouter

    Relaxer (2017)

    Sortie : . Art pop, pop progressive et indietronica. 8 morceaux.

    Album de alt-J

    On n'aurait pas cru que alt-J renouvelle son coup de force du premier album, mais ils l'ont fait. Un disque déroutant, profondément original, parfaitement magique. Quand je pense que la planète s'extasie sur l'expérimentation d'un Radiohead, alors qu'ici, on a, en plus, le plaisir !
  • Écouter

    Mercury (1993)

    Sortie : 1993. Rock et emo. 14 morceaux.

    Album de American Music Club

    Une oeuvre bouleversante, par un artiste resté honteusement méconnu. Ceux qui ont écouté cet album SAVENT. Les autres pourront peut-être se rattraper un jour.
  • Écouter

    Funeral (2004)

    Sortie : . Rock indépendant et chamber pop. 10 morceaux.

    Album de Arcade Fire

    Beaucoup l'affirment : il ne se produit plus au XXIème siècle de chefs d’œuvres indiscutables comme dans les années 60 et 70. Eh bien, il y a une exception, "Funeral" d'Arcade Fire, sans AUCUN DOUTE le meilleur album toutes catégories confondues des 20 dernières années. Oui, du niveau des Beatles, Stones, Doors, Led Zep, Velvet et tout ce qui vous vient à l'esprit...
  • Écouter

    Neon Bible (2007)

    Sortie : . Rock indépendant et post-rock. 11 morceaux.

    Album de Arcade Fire

    ... et le suivant n'était pas dégueu non plus, d'ailleurs...
  • Écouter

    Humbug (2009)

    Sortie : . Rock indépendant et rock. 12 morceaux.

    Album de Arctic Monkeys

    Nombreux sont ceux qui disent qu'après leurs deux premiers albums ultra-british, les Arctic Monkeys se sont égarés en s'éloignant de leurs racines. Je suis de ceux qui sont d'un avis contraire, appréciant cette ouverture au monde qui a caractérisé leur travail plus récent.
  • Écouter

    Rubber Soul (1965)

    Sortie : . Pop, rock et pop rock. 14 morceaux.

    Album de The Beatles

    Les Beatles, évidemment. Une collection éblouissante de chansons classiques, parfaites, juste avant que le groupe ne s'envole littéralement vers des expérimentations qui changèrent la face de la musique du XXème siècle...
  • Écouter

    Revolver (1966)

    Sortie : . Pop rock et pop psychédélique. 14 morceaux.

    Album de The Beatles

    ... et justement, "Revolver", qui peut aisément prétendre qu titre de l'album le plus important - et peut-être le meilleur - de l'histoire du Rock. Un album qui révolutionna le monde, et, c'est encore plus formidable, révolutionna nos têtes.
  • Écouter

    The Beatles (1968)

    Sortie : . Pop rock, rock et rock psychédélique. 30 morceaux.

    Album de The Beatles

    C'est triste, mais c'est beau aussi, un groupe comme les Beatles qui explose. L'onde de choc fut planétaire. Helter Skelter, indeed !
  • Écouter

    Abbey Road (1969)

    Sortie : . Pop rock. 17 morceaux.

    Album de The Beatles

    Le chant du cygne, le groupe n'existe plus vraiment, il reste une sorte de génie fantomatique qui irrigue chacune des plages terrassantes de ce quasi-concept album qui ridiculise d'avance tous les concepts albums du futur. The End.
  • Écouter

    Welcome to the Beautiful South (1989)

    Sortie : . Rock indépendant et rock. 11 morceaux.

    Album de The Beautiful South

    La beauté de la méchanceté. Pas grand chose de comparable dans l'histoire de notre musique. Ça a d'abord un goût de sucre un peu écœurant, et puis on s'aperçoit qu'on vient d'ingérer un poison violent.
  • Écouter

    If You’re Feeling Sinister (1996)

    Sortie : . Rock et rock indépendant. 10 morceaux.

    Album de Belle and Sebastian

    Quelqu'un se souvient-il encore de nos jours que dans les années 90, le rock indie venu d'Angleterre nous parla aussi bien de nos vies, de notre tristesse, de nos élans amoureux ?
  • Écouter

    Parallel Lines (1978)

    Sortie : . Rock, new wave, punk, disco et electronique. 12 morceaux.

    Album de Blondie

    Cet album irrésistible inventa le Power Pop, mais devint aussi le sommet indépassable du genre. Blondie entra alors dans la légende, chose qu'on ne pouvait pas a priori prévoir.
  • Écouter

    Secret Treaties (1974)

    Sortie : avril 1974. Heavy metal, rock classique et hard rock. 8 morceaux.

    Album de Blue Öyster Cult

    L'un des rares groupes de hard rock - comme on disait alors - écoutable pour qui, comme moi, n'aimait pas le hard rock. Mélodique, virulent, conceptuellement brillant, parfois effrayant. Un cocktail parfaitement équilibré qu'il est très rare de trouver dans le genre.
  • Écouter

    Fire of Unknown Origin (1981)

    Sortie : août 1981. Heavy metal et hard rock. 9 morceaux.

    Album de Blue Öyster Cult

    L'heure de gloire de la Secte de l'Huitre Bleue est passée, et cet album, remarquable, est une improbable surprise. L'accompagnement idéal à la lecture du magazine contemporain "Métal Hurlant".
  • Écouter

    Hunky Dory (1971)

    Sortie : . Glam, pop rock et art rock. 11 morceaux.

    Album de David Bowie

    En l'espace de 6 mois, le quasi inconnu David Bowie sortit deux albums, "Hunky Dory" et "Ziggy Stardust", deux phares éblouissants pour leur époque. Nous tombâmes tous à genoux, notre vie changea radicalement, et David Bowie devint la plus grande star que l'Angleterre ait connu depuis la Beatlesmania. Je ne suis pas sûr qu'il y ait eu depuis un artiste ou un groupe qui ait eu un tel impact sur sa génération, ou qui ait même produit une telle quantité de musique de cette qualité en si peu de temps.
  • Écouter

    The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders From Mars (1972)

    Sortie : . Glam et pop rock. 11 morceaux.

    Album de David Bowie

    ... Et puis il y eu donc Ziggy.
  • Écouter

    Young Americans (1975)

    Sortie : . Rock, soul et pop rock. 8 morceaux.

    Album de David Bowie

    Une fois Ziggy suicidé, Bowie nous estomaqua tous en prenant un virage soul stupéfiant. Cet album fut beaucoup critiqué en 1975 (trop en avance sur son temps), mais je me souviens de plusieurs pages dithyrambiques écrites dans Rock & Folk par le meilleur connaisseur de la musique soul, le génial Philippe Garnier, le passeur par excellence. Bien sûr, il avait raison, et ce disque resta l'un des plaisirs les plus fins et les plus complexes que Bowie nous offrit jamais.
  • Écouter

    (2016)

    Blackstar

    Sortie : . Rock, jazz, expérimental, jazz-rock et electronique. 7 morceaux.

    Album de David Bowie

    Le dernier, et la mise en scène impensable de la disparition de l'étoile. Crève-coeur, parfois somptueux. Une sortie de scène unique, à l'image de l'artiste unique, irremplaçable, que David fut.
  • Écouter

    Grace (1994)

    Sortie : . Rock, rock alternatif et rock folk. 10 morceaux.

    Album de Jeff Buckley

    Une voix magique. Une présence scénique exceptionnelle. Mais comme rien n'est jamais parfait, le mauvais sort nous enleva Jeff Buckley bien avant qu'il nous eût livré tous les miracles qu'il avait en réserve pour nous.
  • Écouter

    Singles Going Steady (1979)

    Sortie : . Pop rock. 16 morceaux.

    Compilation de Buzzcocks

    Il ne faut jamais oublier que le punk rock - le vrai, celui de 1976-1977 - donna naissance à certains des meilleurs groupes "pop". La magie de mélodies parfaites ressurgissait après pas mal d'années "perdues" par le Rock démesuré des "dinosaures". Cette compilation est une merveille absolue pour quiconque est sensible aux enchantements mélodiques.
  • Écouter

    Paris 1919 (1973)

    Sortie : mars 1973. Rock et art rock. 9 morceaux.

    Album de John Cale

    Une chose que peu de gens ont comprise durant les Seventies, c'est qu'être "décadent" n'a pas grand chose à voir avec le fait de porter des paillettes, des platform boots ou un maquillage outrancier. Avec ce disque sublime, John Cale montrait que porter un costume vanille et s'effondrer au ralenti sur la pochette de son album en chantant la disparition de l'Europe pouvait être aussi exemplaire.
  • Écouter

    Slow Dazzle (1975)

    Sortie : 1975. 10 morceaux.

    Album de John Cale

    "La peur est la meilleure amie de l'homme", chantait John Cale dans un autre album, et il mettait cette effrayante maxime en pratique dans ce disque retors, faussement anodin et profondément pervers.
  • Écouter

    Teens of Denial (2016)

    Sortie : . Rock, rock alternatif et rock indépendant. 12 morceaux.

    Album de Car Seat Headrest

    Découverte émerveillée d'un vrai artiste indépendant. Des mélodies magiques, de la guitare furieuse, des textes douloureux et transcendants, que demandez de plus ? Du confort ? Passez votre chemin.
  • Écouter

    At Folsom Prison (Live) (1968)

    Sortie : mai 1968. Country. 16 morceaux.

    Live de Johnny Cash

    Je ne sais pas, mais il me semble qu'il faut en avoir des grosses pour aller chanter devant les résidents de l'un des pénitenciers les plus durs des Etats Unis. En tout cas, on entend dans ce "live", qui est certainement l'un des meilleurs de l'histoire du Rock, notre père à tous, Johnny Cash, emballer vite fait bien fait une horde de criminels endurcis. Et ça, ça m'impressionne, personnellement !