👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Préférences

Liste de

35 livres

créee il y a plus de 2 ans

 · 

modifiée il y a plus d’un an

Manuscrit trouvé à Saragosse
7.9

Manuscrit trouvé à Saragosse

(version 1804)

Sortie : 1804 (France). Roman

livre de Jan Potocki

Résumé : En 2002, Dominique Triaire et François Rosset, deux chercheurs lancés sur les traces de l’excentrique comte polonais Jean Potocki, découvrent six manuscrits mal classés dans les archives de Poznań (Pologne). L’étude minutieuse de ces documents leur permet d’établir un fait incroyable : il n’ existe pas une, mais deux versions au moins du Manuscrit trouvé à Saragosse. Cette œuvre culte, écrite en français, fut longtemps considérée comme un joyau de la littérature fantastique, et fascina des générations d’écrivains, des romantiques aux surréalistes. Or nul ne l’a jamais lue que sous une forme tronquée ou amalgamant, en un patchwork infidèle, les textes d’origine ! Commencé avant 1794, réécrit pendant près de vingt ans jusqu’au suicide de son auteur, le Manuscrit trouvé à Saragosse, d’abord baroque, foisonnant et libertin (version de 1804), fut par la suite entièrement remanié et achevé sous une forme plus sérieuse et encyclopédique (version de 1810). Le double chef-d’œuvre de Potocki, près de deux siècles plus tard, peut enfin être lu.

Henri d'Ofterdingen
7.7

Henri d'Ofterdingen (1802)

(traduction Armel Guerne)

Heinrich von Ofterdingen : Ein Roman

Sortie : 6 octobre 1997 (France). Roman

livre de Novalis

Silentum a mis 9/10.

Résumé : "Foncièrement et par nature, Henri était né pour être poète. Tous les hasards semblaient converger et s'unir pour sa formation, et rien n'était venu contrarier le vif éveil de sa vie intérieure. Tout ce qu'il voyait, tout ce qu'il entendait n'était que pour, semblait-il, lui ôter un nouveau verrou au-dedans de lui-même, lui ouvrir une fenêtre nouvelle. Il voyait devant lui s'étaler le monde dans toute l'étendue et la diversité de ses modalités entremêlées et sans cesse changeantes. Mais c'était un monde encore muet, et son âme, la parole, n'y était toujours pas éveillée. Or, déjà s'approchait un poète qui tenait par la main une adorable jeune fille, afin que, par les sons de la langue maternelle et la caresse exquise et douce d'une tendre bouche, s'ouvrissent les lèvres stupides et qu'en mélodies infinies se développât le simple accord." Novalis.

Le Rivage des Syrtes
8

Le Rivage des Syrtes (1951)

Sortie : 25 septembre 1951. Roman

livre de Julien Gracq

Silentum a mis 10/10.

Résumé : Aldo, à la suite d’un chagrin d’amour, demande une affectation lointaine au gouvernement d’Orsenna. S’ensuit alors la marche à l’abîme des deux ennemis imaginaires et héréditaires. Les pays comme les civilisations sont mortels. C’est à ce fascinant spectacle que Julien Gracq nous convie ici. Cette insolite histoire de suicide collectif laisse une subtile et tenace impression de trouble.

La Mort de Virgile
8.1

La Mort de Virgile

Der Tod des Vergil

Sortie : 1945 (France). Roman

livre de Hermann Broch

Silentum a mis 10/10 et a écrit une critique.

Résumé : Ce roman, dans lequel sont inextricablement mêlées réalité et hallucinations, descriptions et méditations, poésie et prose, retrace les derniers jours de la vie du poète romain Virgile, à Brundisium (Brindisi), où il discute longuement avec ses amis et Auguste, essayant d'obtenir de ce dernier qu'il le laisse détruire son manuscrit de l'Énéide.

Diadorim
9

Diadorim (1956)

(traduction Maryvonne Lapouge-Pettorelli)

Grande Sertão: Veredas

Sortie : 1991 (France). Roman

livre de João Guimarães Rosa

Silentum a mis 10/10.

Résumé : A travers amours et guerres, envoûté par l'énigmatique Diadorim, évoquant toutes les aventures qui firent de lui un preux jagunço, un gardien de troupeaux, Riobaldo raconte les journées encore brûlantes passées de bataille en bataille, les longues chevauchées à méditer sur la vie et la mort, dans le décor aride du sertào, lieu de l'épreuve, de la révélation et de la confrontation à l'infini. Unique roman et chef-d'oeuvre du plus grand écrivain brésilien du XXe siècle, Diadorim apparaît d'ores et déjà, au même titre que Don Quichotte, La Chanson de Roland ou Faust pour la tradition européenne, comme une oeuvre mythique de dimension universelle.

Le Sanatorium au croque-mort
8.5

Le Sanatorium au croque-mort (1937)

Sanatorium pod Klepsydrą

Sortie : 1937 (Pologne). Recueil de nouvelles

livre de Bruno Schulz

Silentum a mis 10/10.

Résumé : Trébuchant dans la paille et dans les détritus, je continuais à errer de wagon en wagon. Les portes ouvertes des compartiments oscillaient sans arrêt.

Annotation :

Onirisme de grand malade...

Les Vagues
8.2

Les Vagues (1931)

(traduction Marguerite Yourcenar)

The Waves

Sortie : 1937 (France). Roman

livre de Virginia Woolf

Silentum a mis 9/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Résumé : Publié en 1931, Les Vagues se compose d'une succession de monologues intérieurs entrecroisés de brèves descriptions de la nature. Chaque personnage donne sa voix et se retire dans un mouvement rythmé qui évoque le flux et le reflux des marées. « J'espère avoir retenu ainsi le chant de la mer et des oiseaux, l'aube et le jardin, subconsciemment présents, accomplissant leur tâche souterraine... Ce pourraient être des îlots de lumière, des îles dans le courant que j'essaie de représenter ; la vie elle-même qui s'écoule. »

Niels Lyhne
8.3

Niels Lyhne (1880)

(traduction R. Rémusat)

Sortie : 1928 (France). Roman

livre de Jens Peter Jacobsen

Silentum a mis 9/10.

Résumé : " Niels Lyhne va maintenant s'ouvrir devant vous, livre de splendeurs et de pénétrations. Plus on le lit, plus il apparaît que tout y est : du parfum le plus léger de la vie à la pleine saveur de ses fruits les plus lourds. Il n'est rien là qui ne soit compris, saisi , ressenti, et - à la résonance vibrante du souvenir - reconnu. Rien n'y est petit. Le moindre événement se déroule comme une destinée, et la destinée elle-même s'y déploie comme un tissu, ample et magnifique, dont chaque fil, conduit par une main infiniment douce, se trouve pris et maintenu par cent autres. Vous allez connaître le grand bonheur de lire ce livre pour la première fois. Vous irez, comme dans un rêve, d'étonnement en étonnement. Et je puis vous dire que, dans la suite, vous serez toujours à travers ces pages le même marcheur émerveillé, car elles ne sauraient jamais rien perdre du charme féerique, de la puissance miraculeuse de leur première rencontre. On en jouit chaque fois davantage. Elles vous rendent toujours plus reconnaissants, meilleurs, plus simples de regard, plus pénétrés de foi en la vie, et, dans la vie même, plus heureux et plus grands. "

Le Jeu des perles de verre
7.9

Le Jeu des perles de verre (1943)

Das Glasperlenspiel

Sortie : 1943 (France). Roman

livre de Hermann Hesse

Silentum a mis 9/10.

Résumé : " Qu'adviendrait-il si, un jour, la science, le sens du beau et celui du bien se fondaient en un concert harmonieux ? Qu'arriverait-il si cette synthèse devenant un merveilleux instrument de travail, une nouvelle algèbre, une chimie spirituelle qui permettrait de combiner, par exemple, des lois astronomiques avec une phrase de Bach et un verset de la Bible, pour en déduire de nouvelles notions qui serviraient à leur tour de tremplin à d'autres opérations de l'esprit ? " Cette extraordinaire mathématique, c'est celle du jeu des perles de verre, que manie parfaitement Joseph Valet, héros fascinant et ludi magister jonglant avec tous les éléments de la culture humaine . Récit d'anticipation, roman d'éducation intellectuelle et religieuse, utopie pessimiste, Le Jeu des perles de verre est une des plus amples et savantes constructions littéraires d'Hermann Hesse.

Austerlitz
8

Austerlitz (2001)

Sortie : 2001 (France). Roman

livre de W.G. Sebald

Silentum a mis 9/10.

Résumé : L'ultime roman de W. G. Sebald nous fait connaître la vie de Jacques Austerlitz, un homme hanté par une appréhension obscure, lancé dans la recherche de ses origines. Par ce portrait saisissant d'un émigrant déraciné, fragile, érudit et digne, l'auteur élève une sorte d'anti-monument pour tous ceux qui, au cours de l'Histoire, se retrouvent pourchassés, déplacés, coupés de leurs racines ? sans jamais en comprendre la raison ni le sens. La vulnérabilité douce et secrète de Sebald et de ses personnages hors du commun, leur façon d'être tour à tour gagnés par la beauté du monde et la souffrance qu'il engendre font que ses ?uvres s'inscrivent dans la mémoire comme des événements majeurs.

Annotation :

Livre de mémoire et de recherche, entre ineffable beauté des années de jeunesse au Pays de Galle et sourde étrangeté d'une quête au coeur de la Mitteleuropa...

Mémoires d'Hadrien
8

Mémoires d'Hadrien (1951)

Sortie : 1951 (France). Roman

livre de Marguerite Yourcenar

Silentum a mis 9/10.

Résumé : La longue lettre d'un empereur vieillissant à son petit-fils adoptif de 17 ans et éventuel successeur, Marc Aurèle...

Illusions perdues
8.1

Illusions perdues (1839)

Sortie : 1839 (France). Roman

livre de Honoré de Balzac

Silentum a mis 9/10.

Résumé : Angoulême. David Séchard, jeune poète idéaliste, embauche dans son imprimerie un ami de collège, Lucien, qui prendra bientôt le nom de sa mère.

L'Ève future
7.1

L'Ève future (1886)

Sortie : mai 1886 (France). Roman

livre de Villiers de L'Isle-Adam

Silentum a mis 9/10.

Résumé : Edison, génial inventeur du phonographe, du télégraphe, du téléphone, de l'électricité, de la photographie, se prend à rêver de toutes les scènes cruciales du passé qu'il aurait pu enregistrer s'il était né bien avant. Son ami et bienfaiteur, Lord Ewald, souffre d'un amour perdu : il se désespère que la femme qu'il aime, Alicia Clary, idéale de beauté physique, ne soit qu'une sotte vaniteuse et bornée au moral. Lord Ewald ne peut soutenir cette dissonance entre le moral et le physique de son élue, et songe à se suicider. Edison lui propose de reconstituer, grâce à des moyens scientifiques et techniques nouveaux, le corps parfait d'Alicia Clary, mais en lui insufflant une âme idéale, d'intelligence parfaite qui serait, cette fois, en complète harmonie avec la beauté du corps. Ewald accepte de différer son suicide en attendant de voir si Edison tient ses promesses...

Michael Kohlhaas
7.6

Michael Kohlhaas (1810)

D'après une ancienne chronique

Michael Kohlhaas : Aus einer alten Chronik

Sortie : 1811 (France). Roman

livre de Heinrich Von Kleist

Silentum a mis 9/10.

Résumé : Le marchand de chevaux Kohlhaas, figure légendaire du XVIe siècle ressuscitée par le génie inventif de Kleist, est un homme simple et droit aux façons de paysan. Il mène dans l'aisance une vie familiale exemplaire et s'est forgé au contact des hommes et des choses un courage toujours égal. Mais face à l'iniquité, sa bonhomie disparaît soudain pour laisser place à la colère. Faisant fi du bonheur domestique, de la fortune et de l'avenir, il arme son propre bras pour faire justice, met les villes à sac, incendie, pille et ravage, bouleversant la société comme elle a bouleversé son existence.

Eugène Onéguine
8.2

Eugène Onéguine

Sortie : 1832 (France). Roman

livre de Alexandre Pouchkine

Silentum a mis 9/10.

Résumé : Eugène Onéguine est un jeune dandy pétersbourgeois. Oisif et blasé il se retire à la campagne et se lie d'amitié avec le jeune poète Vladimir Lenski.

L'Idiot
8.4

L'Idiot (1870)

(traduction André Markowicz)

Idiot

Sortie : 1993 (France). Roman

livre de Fiodor Dostoïevski

Silentum a mis 9/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Résumé : Le prince Mychkine est un être fondamentalement bon, mais sa bonté confine à la naïveté et à l'idiotie, même s'il est capable d'analyses psychologiques très fines. Après avoir passé sa jeunesse en Suisse dans un sanatorium pour soigner son épilepsie, il retourne en Russie pour pénétrer les cercles fermés de la société russe, sans sou ni attache, mais avec son titre de noblesse et un certificat de recommandation en poche...

Le Seigneur des anneaux - Intégrale
8.2

Le Seigneur des anneaux - Intégrale (1955)

(traduction : Francis Ledoux)

The Lord of the Rings

Sortie : 1973 (France). Roman, Fantasy

livre de J.R.R. Tolkien

Silentum a mis 8/10.

Résumé : Une contrée paisible où vivent les Hobbits. Un anneau magique à la puissance infinie. Sauron, son créateur, prêt à dévaster le monde entier pour récupérer son bien. Frodon, jeune Hobbit, détenteur de l’Anneau malgré lui. Gandalf, le Magicien, venu avertir Frodon du danger. Et voilà déjà les Cavaliers Noirs qui approchent…

Le Maître de Ballantrae
7.8

Le Maître de Ballantrae (1889)

The Master of Ballantrae

Sortie : juin 2000 (France). Roman

livre de Robert Louis Stevenson

Silentum a mis 8/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Résumé : En 1745, l'Ecosse se déchire entre les partisans du prince Charles, déchu du trône d'Angleterre, et ceux du roi George, qui lui a succédé. Déchi­rement d'un pays, mais aussi d'une famille : celle des Durie, dont le fils aîné, James, s'engage contre l'avis de tous aux côtés du prince Charles, qui sera défait en 1746. Disgracié et spolié de ses biens, James le libertin en rend injustement responsable son vertueux cadet, Henry. Commence alors une lutte fratricide implacable, qui entraînera le lecteur aux quatre coins du monde en un duel terrible entre le bien et le mal. Stevenson y dévoile avec un art consommé toute la complexité et l'ambiguïté de ses personnages.L'auteur de L'Ile au trésor et de L'Etrange Cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde signe ici un roman dont l'excellence fut saluée notamment par Henry James, son ami de toujours, auquel les prénoms des deux prota­gonistes rendent hommage. Ce récit fut porté à l'écran par William Keighley en 1953 et adapté en bande des­sinée par Hippolyte en 2006.Ouvrage publié en lettres agrandies (corps 16) pour offrir un meilleur confort de lecture.Extrait du livre :EN L'ABSENCE DU MAITREJ'accomplis ma dernière étape, en cette froide fin de décembre, par une journée de gelée très sèche, et mon guide n'était autre que Patey Macmorland, le frère de Tarn. Ce gamin de 10 ans, à cheveux d'étoupe et à jambes nues, me débita plus de méchants contes que je n'en ouïs jamais ; car il avait bu parfois au verre de son frère. Je n'étais pas encore bien âgé moi-même ; ma fierté n'avait pas encore la haute main sur ma curiosité ; et, d'ailleurs, n'importe qui eût été séduit, par cette froide matinée, d'entendre tous les vieux racontars du pays et de se voir montrer au long du chemin tous les endroits où s'étaient passés des événements singuliers. Il me servit

Bourlinguer
8

Bourlinguer

Sortie : 1948 (France). Récit

livre de Blaise Cendrars

Silentum a mis 8/10.

Résumé : Bourlinguer est un recueil de onze récits publié par Blaise Cendrars en 1948 chez Denoël. C'est à l'origine une œuvre de commande : chaque récit devait accompagner une gravure de Valdo Barbey, mais le développement considérable de certains textes a entraîné la transformation du projet et finalement la création d'une œuvre à part entière. Les 11 récits réunis dans Bourlinguer sont de dimensions très variables et chacun d'entre eux porte le nom d'un port, réel ou fictif.

Annotation :

Pas un roman mais plutôt un récit ou des "mémoires", et c'est la forme qui m'a le plus convaincu pour l'instant chez l'ami Blaise.

L'Autre côté
8

L'Autre côté (1909)

Die andere Seite. Ein phantastischer Roman

Sortie : 1986 (France). Roman

livre de Alfred Kubin

Silentum a mis 8/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Résumé : Un dessinateur voyage vers un pays créé de toutes pièces "l'empire du rêve". Un monde fantastique qui change de visage à la mort de sa femme.

Le Veilleur du jour
7.6

Le Veilleur du jour (1986)

Le Cycle des contrées, tome 2

Sortie : 26 mars 2015 (France). Roman

livre de Jacques Abeille

Silentum a mis 8/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Résumé : Écrit en 1976-1977, le Veilleur du Jour fut publié chez Flammarion en 1986 dans la prestigieuse collection «l'Age d'or». A la fois roman d'énigme, récit d'aventures et livre de mémoire, tissé de relations métaphoriques à la littérature et au tarot divinatoire, ce deuxième volume du Cycle des contrées (après les Jardins statuaires ) est aussi une réflexion prémonitoire sur le pouvoir et ses ambiguïtés. "Jacques Abeille, ce "piéton de Bordeaux", calligraphie sa ville de ses déambulations romanesques. De la place de la Victoire à l'esplanade des Quinconces, des "cours" aux "barrières", ses périples urbains éveillent une ville latente dont lui seul a la clé." J.-D. Wagneur

L'Homme qui s'aime
7.7

L'Homme qui s'aime

Sortie : 4 septembre 2014 (France). Roman

livre de Robert Alexis

Silentum a mis 8/10.

Résumé : Début des années 1890, à Paris. Au cours d’une soirée mondaine, un jeune dandy fait une expérience qui le révèle à ses désirs les plus secrets.

Aurélien
8.2

Aurélien (1944)

Sortie : 1944 (France). Roman

livre de Louis Aragon

Silentum a mis 8/10.

Résumé : Aurélien dépeint une génération prise entre-deux-guerres, sans identité propre, qui se laisse aller à une trêve trop gaie pour être réelle. Aragon y décrit le sentiment de l’absolu, dans la longue rêverie sentimentale d’Aurélien, l’un des sommets romanesques de son œuvre.

Le Château
7.9

Le Château (1926)

(traduction Alexandre Vialatte)

Das Schloß

Sortie : 1938 (France). Roman

livre de Franz Kafka

Silentum a mis 8/10.

Résumé : Les aventures de K. qui se bat pour entrer en contact avec les autorités du village où il vient d'arriver afin d'officialiser son statut d'arpenteur.

Les Enfants Tanner
8.1

Les Enfants Tanner (1907)

Geschwister Tanner

Sortie : 1985 (France). Roman

livre de Robert Walser

Silentum a mis 8/10.

Résumé : "De tous les endroits où j'ai été, poursuivit le jeune homme, je suis parti très vite, parce que je n'ai pas eu envie de croupir à mon âge dans une étroite et stupide vie de bureau, même si les bureaux en question étaient de l'avis de tout le monde ce qu'il y avait de plus relevé dans le genre, des bureaux de banque par exemple. Cela dit, on ne m'a jamais chassé de nulle part, c'est toujours moi qui suis parti, par pur plaisir de partir, en quittant des emplois et des postes où l'on pouvait faire carrière et le diable sait quoi, mais qui m'auraient tué si j'étais resté. Partout où je suis passé, on a toujours regretté mon départ, blâmé ma décision, on m'a aussi prédit un sombre avenir, mais toujours on a eu le geste de me souhaiter bonne chance pour le reste de ma carrière." Les enfants Tanner est le premier roman d'un "marginal" né en Suisse il y a un siècle. Robert Walser, entré dans l'oubli bien avant sa mort en 1956, est revenu aujourd'hui au rang des plus modernes de ses contemporains, Kafka, Musil, Walter Benjamin.

Le Premier Amour
7.7

Le Premier Amour

Bébi, vagy az első szerelem

Sortie : 1928 (France). Roman

livre de Sándor Márai

Silentum a mis 8/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Résumé : Sándor Márai a 28 ans quand il écrit ce premier roman sous la forme du journal intime d'un homme de 54 ans, honorable professeur de latin dans une petite ville de la province hongroise, vers 1910.

Si rude soit le début
7.9

Si rude soit le début

Así empieza lo malo

Sortie : 3 janvier 2017 (France). Roman

livre de Javier Marias

Silentum a mis 8/10.

Résumé : Madrid, 1980 : après quarante années de dictature, le vent du changement souffle sur la société espagnole. Le jeune Juan de Vere vient de trouver son premier emploi en tant que secrétaire privé du célèbre réalisateur et scénariste Eduardo Muriel. Celui-ci lui présente sa femme, la belle et inquiétante Beatriz Noguera, lui fait connaître son cercle d’amis et lui ouvre sans le savoir une porte dérobée sur son intimité et ses souvenirs. D’abord fasciné par la vie de son patron, Juan découvre pourtant progressivement que le brillant décor a un envers bien plus obscur : pourquoi Eduardo Muriel déteste-t-il sa femme? Où se rend cette dernière lors de ses longues promenades en ville sans but apparent? Qui est en réalité le docteur Van Vechten, ce vieil ami de la famille, et faut-il croire ce qu’on raconte à son sujet? Le jeune secrétaire va essayer d’éclaircir ces mystères, et bien d’autres, au cours d’une enquête captivante qui servira de cadre à son éducation sentimentale, dans ces années où Madrid s’est transformé en une interminable fête. Après le succès mondial de Comme les amours (Gallimard, 2013), Javier Marías signe à nouveau une éblouissante fable moderne sur les frontières souvent incertaines entre la passion et la haine, entre la justice et le désir de vengeance, entre l’oubli et l’impossibilité du pardon.

Nostromo
8.1

Nostromo (1904)

(traduction Philippe Neel)

Sortie : 1926 (France). Roman

livre de Joseph Conrad

Silentum a mis 8/10 et a écrit une critique.

Résumé : Nostromo, paru en 1904, est sans doute le plus puissant, le plus dense, le plus sombre roman de Joseph Conrad. Il est l'aboutissement d'un projet fou, qui coûta au romancier plus de deux ans d'efforts : décrire une république latino-américaine imaginaire - le Costaguana -, en lui inventant une histoire, une géographie, des institutions, des moeurs, un système économique, des classes sociales, et un enchevêtrement de tensions et de conflits plongeant le pays dans la révolution... On retrouve dans le destin des personnages tous les thèmes chers à l'auteur de Lord Jim : désir de puissance, exil, trahison, solitude, échec... Mais cette fable politique à l'intrigue foisonnante peut aussi se lire comme une réflexion sur l'inutilité de l'action et sur l'inconstance des êtres et des choses. Ainsi que l'écrivait Jorge Luis Borges : «S'il fallait choisir un seul romancier, je choisirais Joseph Conrad. Chez Conrad, il y a quelque chose d'épique, on pense à lui comme à un homme qui a été partout, on pense à lui comme on pense à l'océan.»

Le cœur est un chasseur solitaire
7.8

Le cœur est un chasseur solitaire

The Heart Is a Lonely Hunter

Sortie : 1940 (France). Roman

livre de Carson McCullers

Silentum a mis 8/10.

Résumé : Habitants d'une petite ville du fin fond des États-Unis, les personnages se sentent profondément seuls, abandonnés avec leurs révoltes.

La Mélancolie de la résistance
8.2

La Mélancolie de la résistance (1989)

Az ellenállás melankóliája

Sortie : 2006 (France). Roman

livre de László Krasznahorkai

Silentum a mis 7/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Résumé : Quel danger plane sur cette petite ville du sud-est de la Hongrie ? Quelle est la nature du malaise qui l'agite, et quelles sont les raisons de la révolte qui gronde ? Nous suivons Mme Pflaum, une des habitantes de la ville, et nous la voyons se débattre avec une menace jamais nommée. Ni son intérieur petit-bourgeois, ni les opérettes retransmises à la télévision ne peuvent la protéger du désordre ambiant. Son ennemie, Mme Eszter, l'appelle à l'aide pour mener campagne contre la destruction, mais la venue d'un cirque et l'exhibition d'une immense baleine sèment le trouble dans la communauté, puis précipitent la ville dans une explosion de violence. À partir d'un magistral chapitre d'exposition décrivant le voyage en train de Mme Pflaum, La mélancolie de la résistance avance crescendo, telle une plongée hypnotique, dans un monde fascinant et crépusculaire. Les univers de Kafka, de Beckett ou même de Thomas Bernhard ne sont pas loin dans cette oeuvre où l'auteur place au centre la question de la condition humaine dans nos sociétés post-nietzschéennes.