Illusions perdues

1839

1.7K

1.9K

181

8.1

Livre de Honoré de Balzac · 1839 (France)

Genre : Roman

Groupes :

Illusions perdues, Rastignac
Toutes les informations

Angoulême. David Séchard, jeune poète idéaliste, embauche dans son imprimerie un ami de collège, Lucien, qui prendra bientôt le nom de sa mère.

Jazzy_Cro_Magnon

Roman puissant, universel, foisonnant ... critique à venir

il y a 2 ans

11 j'aime

1

-Alive-

-Alive-

“Le Journal au lieu d’être un sacerdoce est devenu un moyen pour les partis; de moyen, il s’est fait commerce et comme tous les commerces, il est...

il y a 1 an

5 j'aime

6

Lalax007

Lalax007

"La conscience, mon cher, est un de ces bâtons que chacun prend pour battre son voisin, et dont il ne se sert jamais pour lui." bien envoyé!

il y a plus d’un an

4 j'aime

2

Ze_Big_Nowhere
9
Ze Big Nowhere

Critique positive la plus appréciée

" Illusions perdues " pour les nuls

Angoulême. David Séchard, fils d’un imprimeur, est un mec à la coule. Il est pote avec Lucien Chardon qui malgré un nom à la con est plutôt beau gosse et doté d'une bien jolie plume selon les...

Lire la critique

il y a 6 ans

Botwin
5
Botwin

Critique négative la plus appréciée

Chose promise, chose due

Le livre porte bien son nom. Tout son début nous donne l'illusion d'un classique qui fonctionne ; illusion qu'on finit par perdre au fil des pages. Alors que le cheminement de Lucien vers Paris est...

Lire la critique

il y a 11 ans

ClementLeroy
9
San Bardamu

Pas un chef-d'œuvre, LE chef-d'œuvre de Balzac !!

Bonjour à tous, Plus d'une fois, je m'étais promis de lire "Illusions perdues" et "splendeurs et misère des courtisanes". De report en report, j'ai fini par trouver le temps et la patience...

Lire la critique

il y a 7 ans

Karhmit
10
Karhmit

Le retour du fils prodigue

Honoré de Balzac présente dans Illusions perdues un portrait saisissant du journalisme et du monde de l'édition, à travers l'histoire de personnages naïfs qui, le titre l'annonce, perdront à tour de...

Lire la critique

il y a 11 ans

JeanG55
8
JeanG55

Illusions perdues

Quelques généralités : "Illusions perdues" est un des plus gros romans de Balzac puisqu'il fait 600 pages environ. Dans l'œuvre de Balzac, il est classé dans "scènes de la vie de province" bien que...

Lire la critique

il y a 1 an

Depardiable
10
Depardiable

Méphistophélès rencontre Sisyphe

Que peut bien justifier le temps accordé à ces 700 pages, à ce roman fleuve dont la taille microscopique des caractères, vient rajouter à l’impression de démesure qui nous assaille au premier coup...

Lire la critique

il y a 10 mois