[Saison 2013/2014] Top 10 Séries

Avatar Vivienn Liste de

13 séries

par Vivienn

Saison 2013/2014 - http://www.senscritique.com/liste/Saison_Series_2013_2014/308699
---- Top 10 Séries
---- Top 10 Nouveautés - http://www.senscritique.com/liste/Saison_2013_2014_Top_10_Nouveautes/554988
---- Top 10 Épisodes - http://www.senscritique.com/liste/Saison_2013_2014_Top_10_Episodes/555020

À rattraper :
- Treme (Saison 4)
- The Good Wife (Saison 5)
- Sons of Anarchy (Saison 6)
- Boardwalk Empire (Saison 4)
- Justified (Saison 5)

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
    Bande-annonce

    Hannibal (2013)

    45 min. Première diffusion : . 3 saisons. Épouvante-horreur, policier et drame.

    Série de Bryan Fuller avec Hugh Dancy, Mads Mikkelsen, Caroline Dhavernas

    Hannibal - Saison 2 (NBC)

    J'en perds un peu mes mots, je ne sais que dire par rapport à ce que j'avais déjà dit l'an dernier, à part que c'est encore meilleur. Hannibal c'est le nouveau grand chef d'oeuvre de la télévision, la quintessence d'un genre à travers une constante ambiguïté morale, un amour du cadre, une réflexion violente sur l'esprit humain et surtout une manière unique de sublimer encore et encore son incroyable casting. Cette saison 2 est tout simplement l'une des meilleures saisons de séries que la télévision nous ait donné, un final qui marquera encore longtemps, et qui ne peut que nous laisser plus qu'impatient pour la saison 3, déjà annoncée par NBC, définitivement très courageuse de continuer de laisser une chance à une telle série.
  • 2
    Bande-annonce

    Shameless (US) (2010)

    55 min. Première diffusion : . 11 saisons. Comédie et drame.

    Série de Paul Abbott et John Wells avec William H. Macy, Emmy Rossum, Jeremy Allen White

    Shameless - Saison 4 (Showtime)

    C'est la saison de la maturité pour Shameless, la saison des responsabilités, la saison du désenchantement. Après trois premiers actes en dents de scie, la version américaine de la célèbre série de Paul Abbott semble avoir enfin trouvé ses marques. Et quelles marques. Tout en conservant cet humour grinçant, ce mélange de tragédie sociale et de rire jaune, Shameless est passé à un autre niveau qualitatif cette année : bouleversante, intelligente, vertigineuse, à la fois d'une beauté à couper le souffle, d'une violence morale dérangeante - même pour le plus solide des spectateurs - et d'une drôlerie sans égal. Les personnages s'étoffent enfin, ils nous parlent, que ça soit Lip, auparavant agaçant mais qui est ici génialissime, ou encore Carl et Debbie, en pleine puberté, et même Frank, dans un arc rédempteur fantastique. Admirable.
  • 3
    Bande-annonce

    Breaking Bad (2008)

    47 min. Première diffusion : . 5 saisons. Policier, drame et thriller.

    Série de Vince Gilligan avec Bryan Cranston, Aaron Paul, Anna Gunn

    Breaking Bad - Saison 5B (AMC)

    Étant loin d'être un inconditionnel de Breaking Bad, cette ultime saison m'aura tout de même renversé. On oublie la première moitié plutôt mitigée, la seconde partie c'est huit épisodes quasi-parfaits, d'une intensité folle et d'une maîtrise admirable. Bryan Cranston est parfait, Aaron Paul magistral, Dean Norris incroyable. Gilligan aura su partir la tête haute.
  • 4
    Bande-annonce

    Mad Men (2007)

    50 min. Première diffusion : . 7 saisons. Drame.

    Série de Matthew Weiner avec Jon Hamm, Elisabeth Moss, Vincent Kartheiser

    Mad Men - Saison 7A (AMC)

    Seulement 7 petits épisodes. SEULEMENT 7 ÉPISODES -- c'est juste rageant. Mais c'était énorme. Si les deux premiers sont plutôt calmes, la suite renoue avec les meilleurs moments de la série jusqu'au "mid-season finale" aux allures de "season finale", sorte d’aparté d'une positivité assez unique dans le paysage de Mad Men. Weiner n'est jamais lourd ou prévisible mais reste d'une grande cohérence - portrait de la fin d'une transition sociale, début de la fin de l'un des plus grand chef d'oeuvre de la télévision moderne. Le chant du cygne d'un monument.
  • 5
    Bande-annonce

    Fargo (2014)

    50 min. Première diffusion : . 3 saisons. Comédie, policier, drame, thriller et anthologique.

    Série de Noah Hawley avec Allison Tolman, Billy Bob Thornton, Colin Hanks

    Fargo - Saison 1 (FX)

    On pourrait dire plein de choses sur Fargo : sa vision de l'homme jouissive, la construction admirable de son intrigue (on a beau ne pas savoir où l'on va, la série sait, elle, où elle nous dirige) et de ses personnages (l'évolution de Lester) ou la révélation qu'a pu être Allison Tolman - la série n'en reste pas moins un must-see instantané, qui, encore plus d'être la meilleure nouveauté de ce début d'année, est l'un des produits télévisuel les plus réussis depuis un bout de temps, à la fois unique (dans sa forme) et ultra-référencé.
  • 6
    Bande-annonce

    Rick et Morty (2013)

    Rick and Morty

    22 min. Première diffusion : . 4 saisons. Aventure, animation, comédie et science-fiction.

    Dessin animé de Dan Harmon et Justin Roiland avec Justin Roiland, Sarah Chalke, Chris Parnell

    Rick and Morty - Saison 1 (Adult Swim)

    Dan Harmon nous arrive avec une série animée. Connaissant le bonhomme, c'était très prometteur, et "Rick and Morty" fait le boulot : drôle, fun, intelligent, parfois méchant et même touchant, en seulement 11 épisodes la série a su se créer un style, un humour et des personnages vraiment très réussis. Quelques épisodes un peu en dessous mais beaucoup vraiment excellents voir géniaux. En attendant la saison 2 qui, on l'espère, se rapprochera un peu plus du sublime (en exploitant par exemple le cliffhanger de l'épisode 10).
  • 7
    Bande-annonce

    Archer (2009)

    25 min. Première diffusion : . 10 saisons. Action, aventure, animation, comédie et fantasy.

    Dessin animé de Adam Reed avec H. Jon Benjamin, Judy Greer, Amber Nash

    Archer - Saison 5 (FX)

    Adam Reed reboot sa série dans une saison encore plus débile et tarée que les autres. "Archer Vice" (puisque c'est son nom) c'est l'apogée de la connerie, de la vulgarité, de l'obscène et du mauvais goût. Sans doute la saison la plus aboutie de la série depuis ses débuts, et on regrette déjà que Adam Reed ait décidé de revenir par la suite à l'intrigue de base.
  • 8
    Bande-annonce

    The Killing (US) (2011)

    50 min. Première diffusion : . 4 saisons. Thriller, policier et drame.

    Série de Veena Sud avec Mireille Enos, Joel Kinnaman, Billy Campbell

    The Killing (US) - Saison 3 (AMC / Netflix)

    On pense souvent à "The Wire" dans cette saison 3 - cette façon de s'intéresser à une jeunesse sans avenir, d'attaquer frontalement le système judiciaire américain. Une saison qui restera la meilleure / le point culminant d'une série qui s'est souvent cherchée mais qui a finalement réussi à se trouver un propre ton, une propre morale, une propre histoire. Les derniers épisodes sont à pleurer de beauté et le cliffhanger final est à tomber.
  • 9
    Bande-annonce

    Philadelphia (2005)

    It's Always Sunny in Philadelphia

    25 min. Première diffusion : . 10 saisons. Comédie.

    Série de Glenn Howerton et Rob McElhenney avec Charlie Day, Glenn Howerton, Rob McElhenney

    It's Always Sunny in Philadelphia - Saison 9 (FXX)

    [Commentaire à venir]
  • 10
    Bande-annonce

    Game of Thrones (2011)

    57 s. Première diffusion : . 8 saisons. Fantasy, drame et aventure.

    Série de David Benioff et D.B. Weiss avec Peter Dinklage, Lena Headey, Emilia Clarke

    Game of Thrones - Saison 4 (HBO)

    Cette saison 4 se place un rang en-dessous de sa prédécesseur. Puissante mais moins marquante, sans doute parce qu'elle est un peu plus confuse et ne contient que trop peu d'arcs narratifs marquants (là où la saison 3 proposait des scènes inoubliables chaque semaine). Les acteurs - à quelques exceptions près qu'il n'est pas nécessaire de rappeler - sont tous très bons, les partis-pris et les distances prises au livres parfois critiquables mais toujours cohérentes, et même parfois très réussies. Une saison qui divise beaucoup dans tous les cas, mais on commence à avoir l'habitude - en attendant de pied ferme le cinquième acte prévu pour l'an prochain qui va avoir la lourde tâche d'adapter l'un des plus gros bordel littéraires de la décennie passée. Bonne chance.
  • 11
    Bande-annonce

    Parks and Recreation (2009)

    25 min. Première diffusion : . 7 saisons. Comédie.

    Série de Greg Daniels et Michael Schur avec Amy Poehler, Nick Offerman, Aubrey Plaza

    Parks and Recreation - Saison 6 (NBC)

    Après deux saisons en-deçà, j'ai réappris à apprécier Parks & Rec avec cette excellente saison 6. Pas de temps mort, des scènes et des répliques déjà cultes, des personnages mieux utilisés que jamais, et surtout une évolution très intéressante de tous les côtés. C'est pas encore au niveau de la saison 3 mais c'est tout de même très bon et reste au jour d'aujourd'hui l'une des meilleures comédies en diffusion.
  • 12
    Bande-annonce

    Getting On (US) (2013)

    30 min. Première diffusion : . 3 saisons. Comédie dramatique.

    Série de Mark V. Olsen et Will Scheffer avec Laurie Metcalf, Alex Borstein, Niecy Nash

    Getting On (US) - Saison 1 (HBO)

    Les comédies HBO c'est souvent très particulier, et si elles sont souvent de qualité, elles sont plus rarement inoubliables. "Getting On" c'est donc une excellente surprise -- vision douce-amère du système hospitalier américain, humour noir à la limite du rire jaune... Une écriture assez incroyable pour un résultat admirable et pourtant passé inaperçu. Le deuxième épisode est une petite merveille, en espérant que la série puisse continuer tranquillement malgré ses audiences (une saison 2 a été commandée).
  • 13
    Bande-annonce

    Orange Is the New Black (2013)

    1 h. Première diffusion : . 7 saisons. Comédie, policier et drame.

    Série de Jenji Kohan avec Taylor Schilling, Laura Prepon, Selenis Leyva

    Orange Is the New Black - Saison 1 (Netflix)

    Jenji Kohan revient à la création après la fin de Weeds, et c'est pour le meilleur : alliant avec une grande aisance comédie et tragédie, Orange is the New Black est l'une des meilleures surprises de 2013. Personnages charismatiques, écriture fluide et passionnante, larmes et rires à chaque épisode. Non sans défaut, on attend cependant une confirmation qualitative.