La bibliothèque idéale du Magazine Littéraire

Liste publiée à l'occasion du 50ème anniversaire de la revue.

Liste de

286 livres

créee il y a plus de 5 ans

 · 

modifiée il y a environ 1 mois

De sang-froid
8.1

De sang-froid

In Cold Blood

Sortie : 31 août 1966 (France). Roman

livre de Truman Capote

Olivier Paturaud a mis 8/10.

Résumé : En 1959, au Kansas, deux jeunes truands sans mobile apparant assassinent quatre membres de la famille d’un fermier. Un roman policier sociétal et psychologique.

Oublier Palerme
6.7

Oublier Palerme

Sortie : 1966 (France). Roman

livre de Edmonde Charles-Roux

Résumé : Babs est une jeune femme comme il en existe beaucoup, à New York, dans la presse féminine. Rédactrice à Fair, un magazine de grand prestige, Babs ne semble se soucier que de sa réussite professionnelle. Etre efficace est sa préoccupation constante, aussi navigue-t-elle avec succès dans un petit monde journalistique où l'arrivisme est l'unique loi. Société redoutable aux yeux de Gianna Meri, une amie de Babs, elle aussi rédactrice à Fair, une jeune Palermitaine qui a quitté sa ville et son île écrasées sous les bombardements et les horreurs de la guerre de 1944. Gianna, comme beaucoup de Siciliens et de Siciliennes, est venue à New York refaire sa vie. Mais la société new-yorkaise l'épouvante et elle ne réussit pas à se couper de son passé. Sa rencontre avec Carmine Bonnavia, lui aussi Sicilien et fils d'émigré, donne au séjour américain de Gianna une dimension nouvelle, bien que Carmine comme Babs n'ait d'autre désir en tête que celui de réussir une carrière politique. Il vise la mairie de New York. Pense-t-il parfois à la terre de ses ancêtres ? Cette Sicile lointaine est-elle encore un peu sa patrie ? Carmine le dénie et affirme qu'il n'a d'autre patrie que l'Amérique. Mais Palerme est de ces Atlantides qui se laissent difficilement oublier et la suite de ce roman le prouve amplement. Un jour, après son mariage avec Babs, tout bascule pour Carmine Bonnavia et la Sicile parviendra à reprendre ce fils perdu. Fresque colorée, puissante, véritable chant de l'exil sicilien, Oublier Palerme, premier roman d'Edmonde Charles-Roux, a obtenu le prix Goncourt en 1966.

La Bataille de Toulouse

La Bataille de Toulouse

Sortie : 1966 (France). Roman

livre de José Cabanis

L'été finit sous les tilleuls
6.8

L'été finit sous les tilleuls (1966)

Sortie : 1966 (France). Roman

livre de Kléber Haedens

Résumé : L'Eté finit sous les tilleuls est l'histoire d'une Mme Bovary un peu fantasque, prête à tout pour tromper l'ennui qui l'étouffe et conquérir le Paris dont elle rêve. Mariée à un petit instituteur en qui elle a cru reconnaître un futur écrivain célèbre, elle troque sa vieille maison de Bergerac contre une bourgade charentaise, sans grande ressource pour le Rastignac qui s'éveille en elle.

Vendredi ou les limbes du Pacifique
7.1

Vendredi ou les limbes du Pacifique (1967)

Sortie : 1972 (France). Roman

livre de Michel Tournier

Résumé : « Tous ceux qui m'ont connu, tous sans exception me croient mort. Ma propre conviction que j'existe a contre elle l'unanimité. Quoi que je fasse, je n'empêcherai pas que dans l'esprit de la totalité des hommes, il y a l'image du cadavre de Robinson. Cela suffit - non certes à me tuer - mais à me repousser aux confins de la vie, dans un lieu suspendu entre ciel et enfers, dans les limbes, en sommePlus près de la mort qu'aucun autre homme, je suis du même coup plus près des sources mêmes de la sexualité. »

La Société du Spectacle
7.4

La Société du Spectacle (1967)

Sortie : 1967 (France). Essai, Aphorismes & pensées, Politique & économie

livre de Guy Debord

Résumé : Guy Debord (1931-1994) a suivi dans sa vie, jusqu'à la mort qu'il s'est choisie, une seule règle. Celle-là même qu'il résume dans l'Avertissement pour la troisième édition française de son livre La Société du Spectacle : « Il faut lire ce livre en considérant qu'il a été sciemment écrit dans l'intention de nuire à la société spectaculaire. Il n'a jamais rien dit d'outrancier. »

Le K
7.6

Le K (1966)

Il colombre e altri cinquanta racconti

Sortie : 1967 (France). Recueil de nouvelles

livre de Dino Buzzati

Olivier Paturaud a mis 7/10.

Résumé : Devenu, avec Le Désert des Tartares, un classique du XXe siècle, Le K ouvre un recueil de 50 contes fantastiques où l'on retrouve tous les thèmes poignants et familiers de Dino Buzzati : la fuite des jours, la fatalité de notre condition de mortels, l'angoisse du néant, l'échec de toute vie, le mystère de la souffrance et du mal. Autant d'histoires merveilleuses, tristes ou inquiétantes pour traduire la réalité vécue de ce qui est par nature incommunicable.

Traité de savoir vivre à l'usage des jeunes générations
7.6

Traité de savoir vivre à l'usage des jeunes générations (1969)

Sortie : 1969 (France). Essai

livre de Raoul Vaneigem

Résumé : Le Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations marque l'émergence, au sein d'un monde en déclin, d'une ère radicalement nouvelle.Au cours accéléré qui emporte depuis peu les êtres et les choses, sa limpidité n'a pas laissé de s'accroître. Je tiens pour contraire à la volonté d'autonomie individuelle le sentiment, nécessairement désespéré, d'être en proie à une conjuration universelle de circonstances hostiles. Le négatif est l'alibi d'une résignation à n'être jamais soi, à ne saisir jamais sa propre richesse de vie.J'ai préféré fonder sur les désirs une lucidité qui, éclairant à chaque instant le combat du vivant contre la mort, révoque le plus sûrement la logique de dépérissement de la marchandise.»Raoul Vaneigem.

Blanche ou l'oubli
7.7

Blanche ou l'oubli

Sortie : 1967 (France). Roman

livre de Louis Aragon

Résumé : "Quand j'ai connu Blanche, elle portait un petit chapeau de feutre, cloche, très enfoncé, d'un feutre extraordinairement tendre, léger, mou, comme si ça lui avait fait quelque chose de coiffer Blanche. Elle aimait s'habiller en noir, elle s'asseyait d'une façon que n'avait personne, se penchait pour m'écouter, la joue sur la main, le coude sur le genou. Je lui avais dit : 'Vous fumez ?', et elle avait éteint sa cigarette, non, c'était pure nervosité. C'est très drôle, cette petite fille, dès la première fois, dans un lieu avec de hautes lumières, un café tout en longueur,j'avais une idée tracassante, je ne pensais qu'à une chose, et Dieu sait ce que je pouvais dire ! Les mains m'en tremblaient,j'avais envie d'enlever son manteau, d'ouvrir sa robe... Pourquoi ?"

Belle du Seigneur
7.6

Belle du Seigneur (1968)

Sortie : 1968 (France). Roman, Romance

livre de Albert Cohen

Résumé : Les autres mettent des semaines et des mois pour arriver à aimer, et à aimer peu, et il leur faut des entretiens et des goûts communs et des cristallisations. Moi, ce fut le temps d’un battement de paupières. Dites moi fou, mais croyez-moi. Un battement de ses paupières, et elle me regarda sans me voir, et ce fut la gloire et le printemps et le soleil et la mer tiède et sa transparence près du rivage et ma jeunesse revenue, et le monde était né, et je sus que personne avant elle, ni Adrienne, ni Aude, ni Isolde, ni les autres de ma splendeur et jeunesse, toutes d’elle annonciatrices et servantes.

La Plaisanterie
7.8

La Plaisanterie (1967)

Žert

Sortie : 1967 (France). Roman

livre de Milan Kundera

Résumé : Quatre destins se croisent, celui de Ludvik, Jaroslav, Helena que Ludvik séduit pour se venger de son ami Pavel, et enfin Kostka.

Le Nouvel Etat industriel

Le Nouvel Etat industriel

essai sur le système économique américain

Sortie : 22 février 1989 (France).

livre de John Kenneth Galbraith

Le Système des objets
7.2

Le Système des objets

Sortie : 1968 (France). Culture & société

livre de Jean Baudrillard

Le Pavillon des cancéreux
8.2

Le Pavillon des cancéreux (1968)

Rakovyï Korpus

Sortie : 1970 (France). Roman

livre de Alexandre Soljenitsyne

Résumé : En 1955, au début de la déstalinisation, Alexandre Soljenitsyne est exilé dans un village du Kazakhstan, après huit ans de "goulag". Il apprend alors qu'il est atteint d'un mal inexorable dont le nom seul est un objet de terreur. Miraculeusement épargné, il entreprendra quelques années plus tard le récit de cette expérience. Au "Pavillon des cancéreux", quelques hommes, alités, souffrent d'un mal que l'on dit incurable. Bien que voisins de lit, Roussanov et Kostoglotov ne se parlent pas. Pour l'un, haut fonctionnaire, la réussite sociale vaut bien quelques concessions. Pour l'autre, Kostoglotov, seule compte la dignité humaine. Pour ces êtres en sursis, mais également pour Zoé la naïve, Assia la sensuelle, Vadim le passionné, c'est le sens même de leur vie qui devient le véritable enjeu de leur lutte contre la mort. Une œuvre de vérité.

L'Homme unidimensionnel
7.8

L'Homme unidimensionnel

One-Dimensional Man

Sortie : 1964 (France). Essai, Culture & société

livre de Herbert Marcuse

Résumé : L'homme unidimensionnel de la société avancée a perdu sa puissance de négation, sa possibilité du grand refus. La société absorbe les oppositions et présente l'irrationnel comme étant rationnel. Il s'agit par conséquent de démasquer la fausse conscience unidimensionnelle qui voit dans la technique manipulée un inévitable destin de la productivité, de l'allègement du fardeau de la vie.

La Révolution sexuelle
5.4

La Révolution sexuelle

Die Sexualität im Kulturkampf

Sortie : 1936 (France). Culture & société, Essai

livre de Wilhelm Reich

Résumé : Un grand homme de science nous parle de la sexualité, et non pas seulement des dérivés et symboles de la libido. Reich, découvrant le caractère social des névroses, développe la critique sociale implicite dans les premiers écrits de Freud. L'idéologie sociale et la forme patriarcale et monogamique de notre famille ont pour conséquence la répression sexuelle, conséquence qui est en même temps conditions et but de cette famille. Le caractère fondateur de la psychanalyse par rapport à toute psychologie sociale et politique démontre cependant - et c'est ici la dimension capitale de ce livre-culte - qu'une révolution sexuelle ne saurait être radicale

Le Devoir de violence
5.8

Le Devoir de violence (1968)

Sortie : 1 septembre 1968. Roman

livre de Yambo Ouologuem

Résumé : Censuré en France depuis plus de trente ans, étudié dans le monde entier, briseur de tabous, Le Devoir de violence est une œuvre puissante et unique, un roman-culte du continent africain. Vaste saga historique, il retrace, depuis le XIIIe siècle, la geste des Saïfs, conquérants et maîtres du mythique empire Nakem.

L'Œuvre au noir
7.7

L'Œuvre au noir (1968)

Sortie : 1968 (France). Roman

livre de Marguerite Yourcenar

Olivier Paturaud a mis 9/10.

Résumé : En créant le personnage de Zénon, alchimiste et médecin du XVIe siècle, l'auteure raconte une époque où s'affrontent le Moyen Âge et la Renaissance.

Cent ans de solitude
8

Cent ans de solitude (1967)

Cien años de soledad

Sortie : 1968 (France). Roman

livre de Gabriel García Márquez

Olivier Paturaud a mis 7/10.

Résumé : L'histoire de la famille Buendia sur six générations, dans le village imaginaire de Macondo, qui s'agrandit et attire de nouveaux arrivants.

La Disparition
7.1

La Disparition (1969)

Sortie : 1969 (France). Roman

livre de Georges Perec

Résumé : Trahir qui disparut, dans La Disparition, ravirait au lisant subtil tout plaisir. Motus donc, sur l'inconnu noyau manquant - "un rond pas tout à fait clos finissant par un trait horizontal" -, blanc sillon damnatif où s'abîma un Anton Voyl, mais d'où surgit aussi la fiction. Disons, sans plus, qu'il a rapport à la vocalisation. L'aiguillon paraîtra à d'aucuns trop grammatical. Vain soupçon : contraint par son savant pari à moult combinaisons, allusions, substitutions ou circonclusions, jamais G.P. n'arracha au banal discours joyaux plus brillants ni si purs. Jamais plus fol alibi n'accoucha d'avatars si mirobolants. oui, il fallait un grand art, un art hors du commun, pour fourbir tout un roman sans ça !

Détruire dit-elle
7

Détruire dit-elle (1969)

Sortie : 1 mars 1969. Roman

livre de Marguerite Duras

Résumé : Dans cet hôtel à l'orée de la forêt, trois clients qui ne se connaissent pas, silencieux, solitaires : Elisabeth Alione, Max Thor qui la regarde, et Stein qui regarde Max Thor. Plus tard viendront Alissa Thor, puis Bernard Alione Fulgurant comme l'amour, silencieux comme la mort, grave comme la folie, âpre comme la révolution, magique comme un jeu sacré, mystérieux comme l'humour, Détruire dit-elle ne ressemble à rien. Marguerite Duras (1914 - 1996) a publié Détruire dit-elle en avril 1969. Ce sera, la même année, le premier film qu'elle réalisera entièrement. Anne Villelaur dans Les Lettres françaises écrivait que «Détruire dit-elle est le plus étrange des livres de Marguerite Duras. Il ressemble à une cérémonie dont nous ignorerions le rituel et suivrions néanmoins, fascinés, le déroulement». Et Maurice Blanchot dans L'Amitié : «Détruire. Comme cela retentit : doucement, tendrement, absolument. Un mot - infinitif marqué par l'infini - sans sujet ; une œuvre - la destruction - qui s'accomplit par le mot même : rien que notre connaissance puisse ressaisir, surtout si elle en attend les possibilités d'action. C'est comme une clarté au cœur ; un secret soudain. Il nous est confié, afin que, se détruisant, il nous détruise pour un avenir à jamais séparé de tout présent».

La Deuxième Mort de Ramón Mercader
7

La Deuxième Mort de Ramón Mercader

Sortie : 1969 (France). Roman

livre de Jorge Semprún

Résumé : Sous son activité de directeur adjoint d'une société espagnole de commerce, Ramón Mercader cache sa véritable identité et sa mission d'agent secret au service de l'U.R.S.S. Cible pour les uns, appât pour les autres, il est victime, à Amsterdam, d'un, guet-apens et on le retrouve " suicidé " dans sa chambre tandis que les services de contre-espionnage soviétiques fabriquent un dossier destiné à le faire passer pour traître. A travers son héros - et son homonyme réel, qui fut l'assassin de Trotsky - l'auteur évoque toute l'histoire du mouvement communiste de la guerre d'Espagne à la mort de Staline, et au XXe Congrès.

Monsieur Jadis
6.7

Monsieur Jadis (1970)

ou L'École du soir

Sortie : 1970 (France). Roman

livre de Antoine Blondin

Résumé : Monsieur Jadis, comme Cadet Rousselle, avait trois maisons : l'une où ses enfants dormaient avec leur mère ; une autre où sa compagne dormait avec son mari ; la troisième où sa mère dormait avec son accordéon. Mais il en habitait, le plus souvent, une quatrième où tout le monde dormait avec tout le monde, car celle-ci, la seule où il disposât d'une clef, généralement pendue au tableau, était un hôtel sur le quai Voltaire, où il lui arrivait de s'enfermer à double tour pour mieux poser sur les paysages de son enfance le regard d'un homme libre.

Le Roi des Aulnes
7.8

Le Roi des Aulnes (1970)

Sortie : 1970 (France). Roman

livre de Michel Tournier

Olivier Paturaud a mis 8/10.

Résumé : 3 janvier 1938. Tu es un ogre, me disait parfois Rachel. Un Ogre ? C'est-à-dire un monstre féerique, émergeant de la nuit des temps ? Je crois, oui, à ma nature féerique, je veux dire à cette connivence secrète qui mêle en profondeur mon aventure personnelle au cours des choses, et lui permet de l'incliner dans son sens. [...] Je relis ces lignes. Je m'appelle Abel Tiffauges, je tiens un garage place de la Porte-des-Ternes, et je ne suis pas fou. Et pourtant ce que je viens d'écrire doit être envisagé avec un sérieux total. Alors ? Alors l'avenir aura pour fonction essentielle de démontrer - ou plus exactement d'illustrer - le sérieux des lignes qui précèdent.

Portnoy et son complexe
7.2

Portnoy et son complexe (1969)

Portnoy's Complaint

Sortie : 21 mai 1970 (France). Roman

livre de Philip Roth

Olivier Paturaud a mis 8/10.

Résumé : « Jour et nuit, au travail et dans la rue - à trente-trois ans d'âge, et il rôde toujours dans les rues, avec les yeux hors de la tête. Un vrai miracle qu'il n'ait pas été réduit en bouillie par un taxi étant donné la façon dont il traverse les grandes artères de Manhattan à l'heure du déjeuner. Trente-trois ans, et toujours à mater et à se monter le bourrichon sur chaque fille qui croise les jambes en face de lui dans le métro. »

La Crève

La Crève

Sortie : janvier 1970 (France). Roman

livre de François Nourissier

Les Poneys sauvages
7.3

Les Poneys sauvages (1970)

Sortie : 9 novembre 1970. Roman

livre de Michel Déon

Résumé : Alternant la narration et le style épistolaire, Les Poneys sauvages est l'histoire d'une amitié indestructible entre le narrateur et quatre hommes (Horace McKay, Barry Roots, Georges Saval et Cyril Courtney), dont les destins se croisent depuis leurs études dans une université anglaise. Tous sont tout à la fois et à des degrés divers, poètes, agents-secrets, globe-trotteurs fantasques et imprévisibles, esthètes flamboyants, désintéressés ou passionnés. Traversant la Seconde Guerre mondiale, où Cyril Courtney trouvera la mort mais restera toujours présent dans le récit, et la Guerre Froide, l'action se déroule de l'Angleterre à la Grèce, en passant par l'Irlande, l'Italie, l'Union soviétique ou le Yémen. L'amitié, qui est l'axe central du roman mais qui ne dit jamais son nom, reste faite à travers de longues années, d'un tissu inextricable de liens d'admiration, de compétition, voire de rivalité, d'estime, de déguisement, de pudeur et de fidélité.

Les Chênes qu'on abat
6.5

Les Chênes qu'on abat

Sortie : 1971 (France). Récit

livre de Andre Malraux

Résumé : Charles de Gaulle s'est retiré à Colombey-les-Deux-Églises, et André Malraux lui rend visite. Malraux interroge ce premier, et s'ensuit un dialogue, relaté dans ce livre. Le titre est une citation d'un vers de Victor Hugo.

Les Habits neufs du président Mao
8.3

Les Habits neufs du président Mao (1971)

Sortie : 1971 (France). Essai, Histoire

livre de Simon Leys

Résumé : Cette chronique traite des événements qui se sont déroulé en République populaire de Chine de février 1967 à octobre 1969, au plus fort de la Révolution culturelle, alors que l'auteur se trouvait lui-même à Hong Kong. Pendant la vogue maoïste en France, ce texte a mis en évidence les luttes de pouvoir sordides qui motivaient le mouvement en Chine, et plus particulièrement la volonté de Mao de détruire le Parti communiste chinois afin de reprendre le pouvoir qui lui avait échappé depuis plusieurs années. Les faits relatés sont issus de la presse officielle chinoise de l'époque, de la presse de Hong Kong et des témoignages des nombreux Chinois réfugiés dans la colonie britannique pour échapper aux excès de la Révolution culturelle.