Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Couverture 22/11/63

Critiques de 22/11/63

Livre de (2013)

Tellement trop long...

Pour ma part, ce roman ne fera pas date dans la bibliographie de Seigneur King dont c'est un des rares romans que je qualifiai d'ennuyeux. Partant d'une idée de science-fiction très ambitieuse mais peu originale (qui n'a jamais joué à se demander ce qu'il ferait s'il pouvait remonter dans le temps ?), le roman s'arrête surtout sur l'atmosphère les Etats-Unis des années 50 et 60.Les protagonistes... Lire l'avis à propos de 22/11/63

Avatar HenriMesquidaJr
7
HenriMesquidaJr ·

Critique de 22/11/63 par EvelyneDesaulni

Stephen King nous offre une nouvelle oeuvre qui tombe en dehors de son créneau habituel. J'ai toujours apprécié ses talents de conteur et ce roman ne le dément pas. La prémisse de ce roman m'a tout de suite accrochée. King joue à fond le paradoxe du voyage dans le temps, ce qui m'a porté à réfléchir sur la question tout au long de ma lecture. Globalement, j'ai aimé ce roman. J'ai apprécié... Lire la critique de 22/11/63

Avatar EvelyneDesaulni
7
EvelyneDesaulni ·

Critique de 22/11/63 par delphe

j'ai eu un peu de mal au début mais en fin de compte j'ai été happé dans cette histoire de retour dans le passé...pas contre le dernier tiers est beaucoup (beaucoup) trop long...dommage parce que les personnages sont assez attachants et on a des envies de retour dans les années 50/60 pour retrouver les bonnes manières et les vraies bonnes saveurs de la nourriture (oui il n'y a que ça de vrai...)..... Lire l'avis à propos de 22/11/63

Avatar delphe
5
delphe ·

Critique de 22/11/63 par Eric Stevens

Il est des auteurs comme les grands crus, plus ils vieillissent, meilleurs ils deviennent. Stephen King nous a habitué à des romans fantastiques à tendance horreur pendant très longtemps. Certains méritent leur place parmi les classiques du genre, d'autres, par contre, auraient mieux fait de ne jamais être publiés. Passons. Depuis quelques temps, King fait plus dans l'introspection que dans le... Lire la critique de 22/11/63

Avatar Eric Stevens
9
Eric Stevens ·

Le temps perdu qu'on ne rattrape pas

King se laisse impressionner par son sujet, qui était pourtant excellent. On sait qu'il est fort pour parler de l'Amérique d'avant depuis Christine, et il contextualise excellemment son histoire. Mais, malheureusement, après un départ canon, il s'arrête net sur sa trajectoire pour bifurquer sur une romance gentillette, et ce n'est PAS ce que l'on attendait. Dommage, dommage, le potentiel est là,... Lire la critique de 22/11/63

Avatar FullMetalJackass
6
FullMetalJackass ·

Tromperie sur la marchandise

22/11/63? Un bouquin avec pour histoire centrale assassinat de JFK? Eh bien non! Vraiment, j'ai l'impression de m'être faite avoir sur toute la ligne. Pour moi ce livre est une histoire d'amour à l'eau de rose aussi insipide qu'inintéressante. Les premières pages étaient pourtant prometteuses. Le reste est d'un terrible ennui. Lire l'avis à propos de 22/11/63

Avatar lazylobster
2
lazylobster ·

Quand le King rencontre JFK

Excellent de bout en bout (on peut toujours critiqué la conclusion, mais conclure une histoire n'est jamais facile). Une fois de plus King nous fait plonger dans l’Amérique, avec cette qualité toujours incroyable d'arriver à raconter l'histoire, avec les mots/le mode de pensée du personnage suivi. C'est super immersif. Lire la critique de 22/11/63

Avatar alb
10
alb ·

Critique de 22/11/63 par Bootzilla

J'ai abandonné à la page 453. C'est looooooonnnnggg !!! King Prend son temps et le lecteur regarde sa montre. L'auteur, qui était adolescent à l'époque du roman, parle de la nostalgie d'une époque révolue et les personnages sont intéressants mais la mayonnaise ne prend jamais vraiment (contrairement à Under the Dome) et l'on s'ennuie assez vite. Lire la critique de 22/11/63

Avatar Bootzilla
4
Bootzilla ·