Couverture 22/11/63

22/11/63

(2013)

11/22/63

12345678910
Quand ?
7.7
  1. 2
  2. 5
  3. 9
  4. 36
  5. 58
  6. 143
  7. 411
  8. 680
  9. 439
  10. 216
  • 2K
  • 310
  • 1.5K
  • 159

Le 22 novembre 1963, le président Kennedy était assassiné à Dallas. À moins que…

Match des critiques
les meilleurs avis
22/11/63
VS
La jeune fille, la mort et le temps

Je suis l'oeuvre de Stephen King depuis bientôt 20 ans et je trouve qu'étrangement, les gens tapent souvent à coté en ce qui concerne les qualités de cet auteur. Pour la majorité des gens qui ne le connaissent pas vraiment ou qui partent d'emblée avec des apriori négatifs sous prétexte qu'il écrit des romans appartenant à l'horreur et au fantastique (avec de rares incursions dans la science-fiction), Stephen king est un auteur qui n'a que ses intrigues pour lui, un auteur populaire à la plume...

44 21
Avatar Sergent Pepper
4
Sergent Pepper
937 pages, 25,90 €.

Bien des erreurs m'ont conduit à lire ce livre. Tout d'abord, la curiosité face à un auteur de légende que je n'ai jamais lu. Ensuite, les critiques dans la presse, souvent élogieuses. Puis le bouche à oreille : un roman qu'on ne peut pas lâcher, addictif, etc, etc. Enfin, et j'ai honte, la tête de gondole dans une librairie. Pourquoi pas ? Changeons un peu des lectures habituelles, voyons ce que ça donne . 25,90 € 937 pages. Le prix, je suis prêt à le mettre, même si King n'a... Lire la critique de 22/11/63

24 28

Critiques : avis d'internautes (132)

22/11/63
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
I am the Man Without a Time Frame

Stephen King s'attaque ici au voyage temporel et se crée pour cette occasion sa propre machine à voyager dans le temps. Comme dans la plupart de ses romans, on commence par le quotidien ordinaire d'un ou plusieurs personnages, vivant dans le Maine (c'est encore le cas ici, Maine étant l'Etat fétiche de l'auteur) et sont soudainement plongés dans le paranormal, ici sous la forme d'un tunnel... Lire la critique de 22/11/63

45 15
Avatar Bing
10
Bing ·
The King is Back !!!

J'ai découvert Stephen King avec Cujo à l'âge de 12 ans! J’ai lu et relu le king en long, en large, en travers ... Et puis un jour c'est le drame la mayonnaise ne prend pas ! Histoire de lisey, je ne sais pas l'expliquer mais ça ne l'a pas fait ! Quand Dôme est sortie j'ai bavé d'envie de la couverture mais voilà j'avais un peu d'appréhension et 2 livres grand format ben c'est un budget ! 2... Lire la critique de 22/11/63

23 1
Avatar druspike
10
druspike ·
Le passé est tenace, et le temps est long

CHAPITRE 1, OU, EN GUISE D'INTRODUCTION, ON S’ÉTEND UN PEU SUR L'ADMIRATION DE L'AUTEUR POUR STEPHEN KING Ce n'est une info pour personne : j'admire Stephen King. Depuis 25 ans maintenant, depuis ce jour où, après avoir vu le film de Kubrick je décidai de lire le roman Shining. J'ai d'abord été attiré par son art de la narration, puis par sa faculté à renouveler les thèmes classiques du... Lire l'avis à propos de 22/11/63

28 10
Avatar SanFelice
6
SanFelice ·
Critique de 22/11/63 par amnezik666

Comme d’hab Stephen King ne gaspille pas son temps (et le nôtre) en tours et détours inutiles, il nous plonge directement au coeur de son intrigue et une fois de plus on se laisse happer dès les premières pages. Certes le thème du voyage dans le temps afin de changer le cours de l’Histoire n’est pas une nouveauté mais sous la plume experte du King attendez-vous à bien des surprises et autres... Lire l'avis à propos de 22/11/63

4
Avatar amnezik666
10
amnezik666 ·
Découverte
Nostalgia Act

La dernière fois que j'ai lu un Stephen King ? En 2003 ou 2004, il s'agissait de "Sac d'Os" que je me souviens avoir beaucoup aimé. Dix ans se sont donc écoulés depuis mon dernier Stephen King. Figurez vous que pendant ces dix années je pensais avoir grandi en délaissant mes lectures d'adolescent ! J'ai tout de même voulu m'essayer à ce 22/11/63 notament suite aux bonnes critiques sur... Lire la critique de 22/11/63

12 11
Avatar Custom51
9
Custom51 ·
Toutes les critiques du livre 22/11/63 (132)
Vous pourriez également aimer...