Couverture Bel-Ami

Critiques de Bel-Ami

Livre de (1885)

" Bel-Ami " pour les nuls

Juin 1880. Nouvellement employé aux chemins de fer, Georges Duroy déboule à la capitale avec les dents et le zboub qui traînent par terre. Beau gosse et assez sûr de lui, notre Jojo déambule sur les boul'miches à la recherche de reconnaissance, d'oseille et de p'tits culs, hein, pourquoi pas ?! Il y rencontre un vieux pote de régiment, le gars Charles Forestier, avec qui il est devenu à... Lire la critique de Bel-Ami

59 13
Avatar Ze Big Nowhere
7
Ze Big Nowhere ·

Belle âme misérable

Bel-Ami publié en 1885, deux ans après Une Vie, est le second roman de Maupassant. Il commence déjà à se défaire de l'ombre tutélaire de Flaubert et est le premier d'une suite de romans et de nouvelles toute entière tournée vers la vie aisée de la capitale. L'auteur y alterne comme une spirale entre fascination et dégoût pour ce microcosme de la beauté futile, de l'esthétique vernissée, de la... Lire l'avis à propos de Bel-Ami

58 33
Avatar Nushku
9
Nushku ·

"Toutes les femmes sont des filles, il faut s'en servir et ne rien leur donner de soi. "

Bel-Ami, ou l'affreux personnage que l'on adore. Il est faux, arriviste, égoïste, mais qu'est ce qu'il est bien construit ! Enfin, je veux dire, son portait psychologique est tellement parfaitement fait tout au long de l'oeuvre... Il sait parler, il sait séduire, il garde un sang froid incroyable en pensant à une nouvelle conquête féminine alors qu'il est dans le lit de sa maîtresse. Et il est... Lire la critique de Bel-Ami

30 49
Avatar claire-marie
8
claire-marie ·

Critique de Bel-Ami par Kowalski

Voilà, c'est fait! Mon premier Maupassant! Oui, je sais c'est honteux! Mais comme quoi, il n'est jamais trop tard. Alors, Bel - Ami, de son vrai nom Georges Duroy, issu d'un milieu modeste de Rouen, est désormais à Paris. Il met par hasard les pieds dans le monde du journalisme. Et nous allons suivre son ascension dans la bourgeoisie de la capitale entre aventures amoureuses et trahisons... Lire l'avis à propos de Bel-Ami

27 15
Avatar Kowalski
8
Kowalski ·

Critique de Bel-Ami par Emphiris

Dieu que je l'aime ce roman d'apprentissage. Anti-héros ignoble, lâche, cynique, profiteur, incroyablement arriviste, bref l'être humain dans toute sa splendeur. Balloté par les événements, Duroy parvient toujours à retomber sur ses pattes grâce à la confiance qu'il s'octroie. Parfois contraintes, parfois choisies, ses décisions de vie sont souvent prises en demie-teinte, alors que les risques... Lire la critique de Bel-Ami

15 4
Avatar Emphiris
10
Emphiris ·

On a tous en nous quelque chose de Bel-Ami...

Comment mettre moins de 10 à un tel chef-d'oeuvre ? Comment défendre et critiquer un livre si célèbre ? Tout semble avoir déjà été dit, et en même temps rien, comme pour toute oeuvre classique, intemporelle, à la richesse intarissable. Je dirais donc ce qui m'a séduite, emportée, charmée, fait rire, réfléchir et émue. La première chose, c'est incontestablement le... Lire l'avis à propos de Bel-Ami

23 26
Avatar Brune Platine
10
Brune Platine ·

De Georges Duroy à Georges Du Roy

De Georges Duroy à Georges Du Roy, Sans alloc, sans RSA, sans éducation locale ni nationale, sans HLM, sans compassion, sans association, sans providence, sans état-providence, à la force d’un poignet brutal. La philosophie Duroyiste est simple: la vie est une tragédie sans proposition divine ni métaphysique. Il n’y a pas d’au-delà, mais qu’un grand présent sublime. Soit on se... Lire l'avis à propos de Bel-Ami

4
Avatar Valmont-
8
Valmont- ·

Orgueil et vénalité

Georges Duroy est un magnifique salaud à qui la vie sourit. Il est la délicate fiente d'oiseau qui vient se répandre sur les cheveux soyeux des femmes. Elles qui ne manquent jamais de le remercier pour sa tendre humanité. Il correspond parfaitement à tout ce que nos ami(e)s féministes d'aujourd'hui détestent. Il est un glorieux portrait du vice absolu : il est prétentieux, jaloux, ingrat,... Lire l'avis à propos de Bel-Ami

2 1
Avatar josey-
8
josey- ·

Bel Ami le bobo

Un livre sur l'envie et la soif inextinguible de pouvoir. George Duroy, surnommé Bel Ami, commence comme un pauvre paysan à Paris, et il va vouloir devenir quelqu'un. D'abord humble, honnête et aimable, il apprendra à séduire les femmes pour gagner en notoriété, à dénoncer hypocritement les hommes politiques et à gagner toujours plus d'argent. Alors qu'il était aux combles de la joie en touchant... Lire la critique de Bel-Ami

7
Avatar Floax
9
Floax ·

L'éternel insatisfait

Au tout début, le personnage principal n'a pas un rond en poche et jalouse les petits bourgeois qui sirotent une bière aux terrasses des cafés parisiens. Tout au long du récit, il va monter en grade dans la société, sans jamais se satisfaire de ce qu'il a en main, enviant son supérieur hiérarchique qui gagne plus que lui, désirant la femme qu'il n'a pas... Une spirale infernale du toujours... Lire la critique de Bel-Ami

7 1
Avatar Val
9
Val ·