Couverture Dans les forêts de Sibérie

Dans les forêts de Sibérie

(2011)
12345678910
Quand ?
7.2
  1. 6
  2. 7
  3. 17
  4. 26
  5. 80
  6. 204
  7. 380
  8. 433
  9. 242
  10. 81
  • 1.5K
  • 191
  • 867
  • 54

Carnet d'ermitage de l'auteur qui a vécu six mois en Sibérie, au bord du lac Baïkal, de pêche, de bûcheronnage, de marches, de lecture, et de vodka.

Match des critiques
les meilleurs avis
Dans les forêts de Sibérie
VS
Avatar Step de Boisse
7
L’hiver du solitaire

J’aime Sylvain Tesson, il n’en a cure et c’est très bien ainsi. J’aime sa plume et son humour caustique, ses aphorismes sibyllins et ses récits de voyage, sa curiosité imprégnée de panthéisme serein et de mélancolie stoïque. J’envie sa liberté. J’admire son courage et sa folie, après m’être assuré qu’elle n’est point contagieuse. Il représente tout, ou presque, ce que je ne suis pas. C’est très bien ainsi. Hum, je...

29 4
Critique de Dans les forêts de Sibérie par Toftaky

Passionné des grandes aventures humaines à la Jack London ou James Michener, je me suis rué sur ce livre de Sylvain Tesson. J'y ai d'abord pris beaucoup de plaisir. Le livre est bien écrit, dans un style impeccable, descriptif mais léger. Le thème de l'homme qui s'isole volontairement au fond d'une forêt sibérienne est alléchant. Mais voila, on sent bien que Tesson reste le bon parisien à qui la société manque finalement rapidement. Pour preuve, il est sans arrêt fourré chez ses voisins. Au... Lire la critique de Dans les forêts de Sibérie

12

PostsDans les forêts de Sibérie

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (67)

Dans les forêts de Sibérie
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Métaphysique de la tanière

Une retraite sur les bords du Baïkal. Loin des villes et des protocoles. Fuir à l'est, jouer à l'ermite le temps de quelques mois, dans une cabane de fortune. Car il est bien question d'une fuite. Sylvain Tesson n'est pas dupe de son entreprise. Il convient qu'il n'est qu'un lâche qui abandonne ses semblables dans un monde trop difficile pour lui. Cette sincérité doublée d'un recul sur... Lire l'avis à propos de Dans les forêts de Sibérie

35 16
Avatar Liverbird
8
Liverbird ·
Une vie meilleure

Un bel éloge sur la Solitude. Tesson décide de vivre en Robinson pendant 3 mois dans ces forêts de Siberie et résultat ; on fend du bois, cuit des nouilles, se réchauffe dans sa cabane, lit des livres, boit des shoots de vodka, s'emerveille à la vue d'un oiseau, assiste au dégel du lac Baïkal, médite, part en escapade à l'extérieur, mais une chose est sûre, jamais on ne s'ennuie dans cette... Lire l'avis à propos de Dans les forêts de Sibérie

3 4
Avatar Larry123
7
Larry123 ·
Découverte
http://litterature-a-blog.blogspot.com/2011/12/dans-les-forets-de-siberie-calendrier.html

Sylvain Tesson s'est fait un serment : avant ses 40 ans, il vivra plusieurs mois dans une cabane. Direction donc le fin fond de la Russie, sur les bords du lac Baïkal. De février à juillet 2010, l'écrivain voyageur investit une Isba, une cabane sibérienne isolée à cinq heures de marche de toute présence humaine. Dans les forêts de Sibérie est son journal d'ermitage. Il y consigne chaque jour ses... Lire l'avis à propos de Dans les forêts de Sibérie

28 1
Avatar jerome60
8
jerome60 ·
C’était mieux demain

D’aucuns diraient d’un type qui.. Imagine qu’il y a une consolation possible au cœur des forêts froides du 50ème parallèle, Souffre à ce point du syndrome de Stendhal et de suffocation devant tant de beautés baïkales, à un stade clinique avancé, Allume son feu avec des pages déchirées de Diderot, car brûler Diderot c’est vaincre le froid (ceci n’engage... Lire la critique de Dans les forêts de Sibérie

23 11
Avatar -Valmont-
9
-Valmont- ·
“La solitude, ça veut dire aussi : Ou la mort, ou le livre.” (M. Duras)

Pour être totalement honnête avec vous, j'avais un gros a priori concernant ce livre. Déjà parce que je trouvais l'auteur imbu de sa personne, mais aussi et surtout parce que je trouvais sa démarche d'un snobisme sans égal. Caprice petit bourgeois que celui de tout plaquer pour partir 6 mois au fin fond de la Russie. Ensuite, j'avais également peur que notre ami -aucune ironie, je suis... Lire l'avis à propos de Dans les forêts de Sibérie

22 4
Avatar Okrutt
7
Okrutt ·
Toutes les critiques du livre Dans les forêts de Sibérie (67)
Vous pourriez également aimer...