Couverture Eugène Onéguine

Eugène Onéguine

(1832)
12345678910
Quand ?
8.2
  1. 0
  2. 0
  3. 1
  4. 4
  5. 11
  6. 13
  7. 70
  8. 110
  9. 127
  10. 64
  • 400
  • 71
  • 645
  • 16

Eugène Onéguine est un jeune dandy pétersbourgeois. Oisif et blasé il se retire à la campagne et se lie d'amitié avec le jeune poète Vladimir Lenski.

PostsEugène Onéguine

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (4)

Eugène Onéguine
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Eugène Onéguine, le russe.

Je prends le pari ! Si vous demandez à un russe, n'importe lequel, qui est le plus grand écrivain de leur pays, aucun ne répondra Dostoïevski, ni Tolstoï ! Le plus écrivain russe, c'est Pouchkine. Et le plus grand livre de Pouchkine, c'est Eugène Onéguine. Un personnage de Dostoïevski se ruine pour acheter ces Œuvres complètes , Tolstoï le cite abondamment dans Guerre et Paix, Blok lui rend...

25 7
Avatar Shaman
9
·
"Et le bonheur était si proche, si possible..."

Pouchkine à mis près de 8 ans pour écrire ce roman en vers qu'il est difficile de réduire à son histoire. Cette histoire en l'occurrence est celle d'un drame sentimental, le récit de rendez-vous manqués, d'un amour désynchronisé. Il y a de l'eau de rose dans cette histoire mais aussi de la tragédie. C'est tout le talent du poète de créer un chef d'œuvre à partir d'un matériau aussi simple et un... Lire l'avis à propos de Eugène Onéguine

25 1
Avatar Al_
10
Al_ ·
Critique de Eugène Onéguine par MC_Sauteuse

d'aucuns s'accordent à dire que Pouchkine est l'âme de la Russie. mélancolie, fatalisme, absence d'une vanité matérialiste propre aux Occidentaux, les Russes et Pouchkine en particulier sont traversés, à degrés variables, de ces traits caractéristiques auxquels j'ajoute volontiers l'art poète de la tragédie. il y a dans cette merveilleuse histoire tout ce qui nourrit un coeur ouvert aux beautés... Lire la critique de Eugène Onéguine

4
Avatar MC_Sauteuse
10
MC_Sauteuse ·
Découverte
Eugène me fait de la peine.

Eugène, dandy russe, citadin désabusé, jeune homme oisif, erre comme une âme en peine. Ne pouvant entendre que certains éprouvent des sentiments qu'il se trouve bien en peine de connaître, il n'accorde que peu de crédit aux souffrances mêmes qu'il engendre. Disparaissant des écrans radar pendant un certain temps après un épisode tristement sanglant, il aurait aimé que le monde n'attende que son... Lire la critique de Eugène Onéguine

14 3
Avatar Carnecruse
9
Carnecruse ·
Toutes les critiques du livre Eugène Onéguine (4)
Vous pourriez également aimer...