Couverture L'Étranger

L'Étranger

12345678910
Quand ?
7.7
  1. 2896
  2. 1435
  3. 1814
  4. 2313
  5. 3987
  6. 6469
  7. 13035
  8. 18628
  9. 12906
  10. 11780
  • 75K
  • 2.4K
  • 15K
  • 315

Sur une plage algérienne, Meursault a tué un Arabe. À cause du soleil, dira-t-il, parce qu'il faisait chaud. Comment peut-il être si indifférent ?

Match des critiques
les meilleurs avis
L'Étranger
VS
Avatar Tanguy Labrador Ruiz
8
Nous sommes-nous déjà vus ?

"L'étranger", c'est le portrait d'un Indifférent, d'un de ces hommes qui vit, mais pas pour lui, pas pour les autres non plus. Il est juste là, agissant au gré de l'instant, se laissant porter par les événements présents, ne s'attardant pas à réfléchir aux conséquences de ses actes dans le futur et encore moins à celles qui ont régit son passé, le déniant de ces émotions qui semblent indispensables à l'humanité : les remords, l'attachement et surtout, l'amour dont il semble entièrement...

90 8
Avatar _Bisou-Culte-97_
5
_Bisou-Culte-97_
Une étrangeté

Premier livre signé Camus que je découvre dans ma modeste vie de lecteur, dont j'avais tant entendu de louanges à propos d'une virtuosité littéraire unique, universelle, intemporelle et inimitable. Peu connaisseur des "classiques" (une appelation que je récuse car bien trop restrictive), j'ai donc eu envie de me lancer dans quelque chose de nouveau et non familier pour moi. En voici la synthèse. Unique, certainement. Universelle, pas complètement. Intemporelle, plus du tout.... Lire l'avis à propos de L'Étranger

2

Critiques : avis d'internautes (217)

L'Étranger
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Absurde.

ATTENTION SPOILERS Je dirais qu'il faut commencer à lire Camus avec ce roman, paru en 1942. Court, sobre, il décrit mieux que n'importe quel autre de ses livres sa philosophie de l'absurde. Jamais roman n'aura aussi bien porté son titre. Meursault, le narrateur, est étranger à tout. A ce qui l'entoure, à lui-même. Il vit dans l'indifférence la plus totale. Je ne résiste pas à recopier ici le... Lire la critique de L'Étranger

295 10
Avatar LeChiendeSinope
9
LeChiendeSinope ·
J'en pleure encore....

Aujourd'hui maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais plus. Probablement une des phrases d'introduction les plus célèbres - on ne compte plus les romans français et étrangers qui ont copié et réactualisé cet incipit, tant il a marqué la littérature contemporaine, à juste titre. Tant aussi il illustre parfaitement l'étrangeté de ce roman. Car... Lire la critique de L'Étranger

86 12
Avatar Tom_Ab
10
Tom_Ab ·
" L'étranger " pour les nuls

« Aujourd'hui, maman est morte. » lâche Meursault modeste employé de bureau à la joie de vivre digne d'un album de Barbara et au sourire aussi expressif qu'un Michel Sardou entonnant pour la millionième fois son "Connemara" devant son public de retraités à moitié sourds. En effet maman Meursault vient de casser sa pipe au fin fond d'un hospice miteux à deux pas d'Alger la Blanche. Voilà donc... Lire l'avis à propos de L'Étranger

118 16
Avatar Ze Big Nowhere
8
Ze Big Nowhere ·
Une justice injuste

Avec ce premier roman devenu un classique de la littérature internationale, Camus inaugure sa trilogie de l'absurde qui sera suivi par la pièce de théâtre : "Caligula" et l'essai philosophique : " le mythe de Sisyphe". L'aspect absurde mais bien réel du monde et des mécaniques sociales qui entourent le protagoniste sont donc au cœur du récit. Meursault a conscience de l'absurdité de... Lire la critique de L'Étranger

2
Avatar Baptiste Buko
10
Baptiste Buko ·
Découverte
Un Meursault de bravoure

L'étranger est un roman déroutant à deux niveaux. D'abord par le détachement émotionnel de Meursault, personnage principal et surtout narrateur. Ensuite, par le décalage entre son statut de classique de la littérature française et son style minimaliste qui ne vient pas soutenir un récit au départ littéralement banal ; tout juste parvient-il à lui insuffler quelques fulgurances improbables comme... Lire l'avis à propos de L'Étranger

21 8
Avatar Zephir
7
Zephir ·
Toutes les critiques du livre L'Étranger (217)