le livre qui fourmille

Avis sur L'Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T. S....

Avatar Bestiol
Critique publiée par le

Le genre de roman qui joue avec le concept du roman, et qui fourmille :

– d'images, de cartes, de graphiques, d'illustrations, dans les larges marges, chacun relié par une fine flèche pas foujours facile à fuivre ;
– de mécanique (céleste, quantique, des fluides, masticatoire, thermodynamique, automobile, etc, etc. ) ;
– d'historiettes de réflexions de théories ;
– de roman (un deuxième, inachevé, en plus du principal) ;
– d'humour plus ou moins volontaire, puisque l'histoire est narrée par un petit bonhomme de douze ans, apprenti cartographe, petit génie précoce pragmatique précautionneux quoique plutôt pusillanime. Celui-ci raconte son périple du grand Ouest des prairies et du mythe américain vers l'Est du Nouveau Monde, de la culture en tube plus ou moins concentrée.

Je résume : une multi-histoire plutôt géniale (dont certaines pas terminées, mais rien d'insupportable), une société secrète (qui ne cherche PAS à dominer le monde) et du code Morse à réviser. Foncez !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 311 fois
13 apprécient

Autres actions de Bestiol L'Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T. S. Spivet