Des Hommes inspirés par l’esprit ? Quelle drôle d’idée !

Avis sur La Planète des singes

Avatar damon8671
Critique publiée par le

Les français savant donc écrire de l’excellente science-fiction, j’en doutais un peu pour tout vous dire mais Pierre Boulle m’en a convaincu avec son ouvrage majeur que j’ai découvert indirectement par ses adaptations cinématographiques, pour le meilleur comme pour le pire j’ai envie de dire. Intéressé par le matériau d’origine bien que pas très grand lecteur habituellement pour ne rien vous cacher, me voici face à ce bouquin à ma surprise peu épais (comparé au nombre de films qu’il a inspiré) et ça a vraiment été un régal.

Si le livre a été à l’origine d’autant d’adaptations en dépit d’être assez court, c’est qu’il parvient à parler d’énormément de choses et à mettre en place bon nombre de situations différentes tout en se concentrant sur une poignée de personnages pour un récit très rythmé. À peine un événement s’est produit que l’on passe au suivant avec des chapitres de 4 à 5 pages très régulièrement, c’est pour moi un tour de force d’avoir tenu ce rythme sans donner un sentiment de survol des sujets abordés, l’écueil que l’on aurait facilement pu craindre.

Parce que la planète des singes montre clairement une motivation de l’auteur de passer par la Science-Fiction pour véhiculer des messages. Du sens du progrès technologique à la nature profonde de l’Homme, Pierre Boulle aborde une pluralité de thématiques intelligentes suffisamment de temps pour laisser place à la réflexion sans jamais appuyer lourdement dessus, à l’image du twist final, qui prend une forme très différente dans l’adaptation de Schaffner, qui arrive très brutalement et sur lequel l’auteur ne passe pas 10 pages à expliquer le pourquoi du comment et ce que tout ça implique.

Ça date peut-être du début des années 1960, ça s’applique très bien à une réflexion sur le monde d’aujourd’hui, c’est pas comme si l’être humain avait beaucoup évolué depuis, ce qui montre l’aspect visionnaire du récit. Le schéma narratif intégrant le récit dans un autre au début et à la fin du livre est également une bonne idée avec cette fin qui s’adresse au lecteur et au personnage principal en même temps de façon assez subtil, il y a vraiment une construction très bien pensée que j’ai grandement apprécié.

En somme, c’est sans aucun doute ce genre d’ouvrage qui me donne envie de m’intéresser davantage à la littérature de Science-Fiction, (si vous avez des suggestions à me faire n’hésitez surtout pas) très facile et rapide à lire sans survoler une seconde son sujet ou sous-exploiter son univers, véhiculant des messages intelligents avec intelligence… sans aucun doute un coup de cœur que je ne peux que vous recommander, si possible avant de regarder l’adaptation de Schaffner, le film inspiré du livre à voir impérativement s’il ne fallait en voir qu’un.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 179 fois
4 apprécient

Autres actions de damon8671 La Planète des singes